Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 : les scènes post-générique expliquées

Photo du film Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 avec Drax fonçant dans la bouche du monstre

La folie des scènes post-générique

Attention, cet article contient des spoilers sur Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2

Chose incroyable, Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 n’a pas une, encore moins deux, même pas trois, ni quatre, mais cinq scènes post-générique. C’est un record du monde ! Hormis deux (Kraglin en train d’essayer la flèche de Yondu et Teen Groot), elles sont difficiles à saisir pour les néophytes.

Stan Lee et les Gardiens (mais pas de la Galaxie)

Durant les sauts de Rocket et Yondu dont l’effet est hilarant, on avait pu apercevoir Stan Lee et des mystérieuses créatures. On les retrouve dans une des scènes post-générique. Les extra-terrestres qui accompagnent le créateur de l’univers Marvel sont des Gardiens. Des entités cosmiques dont le seul but est d’observer. Leur nom en VO convient donc bien mieux : The Watchers (Les Observateurs). Voici leur histoire (source Wikipédia) :

Il y a des milliards d’années, des extraterrestres disposant d’un très haut niveau technologique décident d’aider les races inférieures dans l’univers. La première fois, Ikor (un des Gardiens) propose d’aider la planète Prosilicus, en lui donnant le savoir sur l’énergie nucléaire, mais les Prosilicans s’en servent pour créer des armes atomiques et s’autodétruisent. Déçus, les Gardiens décident de ne jamais plus interférer dans la vie des autres races de l’univers.

Ainsi, ils se contentent d’observer les évènements qui se déroulent dans la galaxie. Chaque Gardien a son secteur (et non, ce ne sont pas des Green Lantern). Leur représentant le plus connu, car affecté à notre planète, est Uatu. Ils se contentent d’observer ? Pas toujours. Mais chut 🙂 . La scène est aussi très drôle en seconde lecture, car une théorie existe depuis un moment sur le net. Cette dernière laisse supposer que Stan Lee est un Gardien. Sinon comment expliquer qu’on le voit dans tous les films et qu’en plus, il n’intervienne jamais directement sur l’action (sauf pour livrer du courrier à Tony Stank) ? 😛

Sylvester Stallone et les Gardiens de la Galaxie d’origine

Dans les comics, les Gardiens de la Galaxie tels qu’ils sont dans la version cinéma ne sont pas les premiers. Une équipe était sortie sous ce nom en 1969 (celle du film n’est pas arrivée dans les bacs avant 2008). De nos jours, on peut continuer à lire les aventures de ces Gardiens dans la série Guardians 3000.

Bref, chez Marvel Studios, ils ont eu l’idée de génie de mettre à l’écran les Gardiens « 3000 » en faisant d’eux des Ravagers. Ainsi, Yondu (qui fait partie des Gardiens d’origine dans les comics) retrouve Stakar Ogord (joué par Sylvester Stallone) qui n’est autre que le nom de Starhawk. On retrouve aussi les autres membres comme Charlie-27 (Ving Rhames), Martinex (Michael Rosenbaum, le Lex Luthor de Smallville), Mainframe (Miley Cyrus) et Aleta Ogord (Michelle Yeoh). Jugez-en un peu avec ces images.

Tout de même, avec un tel casting, j’ai envie de demander un spin-off.

Et Ayesha murmura : « Adam »

Dans cette scène post-générique, on retrouve Ayesha. Cette dernière finit son monologue avec un nom qui a fait frissonner plus d’un fan de Marvel : « Adam ». Puis le fondu noir survient après la découverte d’un cocon. Cette scène post-générique est celle qui m’a le plus marqué, car elle laisse espérer de très belles choses pour l’avenir vu qu’elle tease l’arrivée d’Adam Warlock. Un des super-héros les plus puissants de l’univers Marvel. Ses origines dans les comics sont les suivantes :

L’être nommé Adam Warlock fut la création génétique de quatre scientifiques qui s’appelaient eux-mêmes l’Enclave. Adam Warlock, alors appelé Lui, était le prototype d’une forme de vie humaine parfaite développée à partir de matériel génétique artificiel, que l’Enclave avait l’intention de produire en masse pour former une armée invincible afin de conquérir le monde. Malheureusement, les scientifiques avaient sous-estimé la force de leur création, et après avoir quitté son « cocon », Lui détruisit la base de l’Enclave (surnommée la Ruche), tuant accidentellement un des quatre scientifiques, avant de s’échapper.

Pour le détail, Ayesha existe bel et bien dans les comics, mais sous un autre nom : Kismet. Ou à l’origine, Elle. Oui, Elle. Comme Adam était d’abord appelé Lui.

En tout cas, on peut dire que ça fait un moment qu’on l’attendait celui-là. Surtout, Adam Warlock est connu pour détenir la Pierre de l’Infini de l’âme. La seule qui n’est justement pas encore apparue dans le Marvel Cinematic Universe. Néanmoins, il a été assuré qu’il ne sera pas dans Avengers: Infinity War. En effet, à l’origine, Adam Warlock avait un rôle important dans ce deuxième volume des Gardiens. Finalement, il y avait tant de personnages que James Gunn a préféré le retirer du récit. Il est donc aisé d’imaginer qu’il l’a gardé pour Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3. D’autant plus que le réalisateur a précisé qu’il avait toujours imaginé ses Gardiens comme une trilogie.

Et Wonder Man ?

Il y a presque un an, j’avais publié un article sur le caméo de Nathan Fillion en Wonder Man. Mais aucune trace, dans le film. Qu’est-ce qui s’est passé ? James Gunn a probablement donné un indice :

Malheureusement, nous avons eu une sorte de coupe terrible : l’une de nos scènes que nous avons coupées était avec le grand-père Quill sur Terre, et nous avons mis beaucoup d’Easter Eggs dans cette scène. Autant que nous en avions dans le musée du Collectionneur, probablement plus.

La scène en question est bien liée au caméo de Nathan Fillion. Quel dommage de l’avoir coupé. Surtout que ça aurait permis de rallonger le film (oui, je le trouve trop court !). Le réalisateur a annoncé avoir enlevé 13 minutes de film au total. On peut espérer retrouver la scène sur le Blu-Ray. Du moins, je l’espère. Quoiqu’il en soit, Nathan Fillion en a posté une image :


Le plus grand film de l’histoire du cinéma Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 est sorti depuis le 26 avril 2017.

Écrit et réalisé par James Gunn avec Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista, Vin Diesel, Bradley Cooper, Michael Rooker, Karen Gillan, Sean Gunn, Pom Klementieff, Elizabeth Debicki, Chris Sullivan et Kurt Russell.

Avec en toile de fond musicale une nouvelle cassette audio dont la mère de Peter Quill avait le secret, Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 poursuivra les aventures de cette drôle de bande de mercenaires et cherchera à percer le mystère de la véritable filiation de Star-Lord.

11 réflexions au sujet de “Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 : les scènes post-générique expliquées”

  1. Sylvester Stallone, Ving Rhames, Michael Rosenbaum, Michelle Yeoh … j’imagine pas Marvel prendre un tel casting sans avoir une idée de spin-off derriere la tete ….

  2. excellent article! merci pour toutes ses infos vraiment tres interessant surtout sur les anciens gardiens
    concernant le generique apres la derniere scene ou avant je ne sais plus dans le generique on voit les acteurs danser dans des petits ronds et il le semble avoir vu un acteur absent du film mais qui sera present dans thor
    si tu revois le film essaie de me le confirmer ????

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest