Les chroniques de Coolson : Batman (1989)

Si je vous dis : « na na na na na na na na na na na na na na na na ? ». Vous vous demandez alors : « Ce pauvre type me prend pour qui ? ». Vous vous demandez également si je fais un AVC ou bien encore que vient faire le thème de Des chiffres et des lettres dans cette chronique qui sait si bien garder sa place d’habitude.

Et bien, je vous répondrai alors que non, je ne fais pas d’AVC, je tiens des propos incohérents par plaisir et par déficit de sommeil. Mais là n’est pas la question.

Alors on prend son Batcostume, sa Batmobile, c’est bath (expression de vieux).

Aujourd’hui, c’est Batman !

N’as-tu jamais dansé avec le Diable au clair de lune ?

Batman est un film américain sorti  le 23 juin 1989 aux États-Unis et le 13 septembre de la même année au pays de Fantômette. Pour faire simple, le film nous montre Julien Lepers dans une tenue magnifique visuellement mais très inconfortable se battre contre Jack Nicholson qui doit être le Joker en vrai, tout en draguant Kim Basinger et en vivant dans un manoir avec un vieux.

Batman est incarné par Michael Keaton de son vrai nom Michael Douglas, mais qui a dû changer de nom à cause de Michael Douglas (le vrai), déjà bien en place à l’époque. Après avoir composé le titre Pour Le Plaisir en 1981 pour Herbert Léonard, il explosera grâce à ses deux rôles qui font encore aujourd’hui sa renommée : Beetlejuice en 1988 et Bruce Wayne / Batman l’année suivante.

Il a ensuite présenté Questions pour un champion de 1988 à 2016, avant de devenir le Vautour dans le MCU pour Spider-Man: Homecoming. Il a également incarné un rôle bien meta en jouant le rôle d’un acteur has been ayant connu la gloire dans un rôle de super-héros dans le fascinant Birdman. Il devrait normalement reprendre son rôle de Batman dans le film Flash qui, après environ 7 982 reports, a enfin entamé son tournage.

Jack Nicholson réussit à interpréter une version très “Nicholsienne” du Joker et ne regrette sûrement pas d’avoir négocié un énorme salaire et une part sur les bénéfices du film.

Gotham City….. Cette ville me donne toujours envie de sourire.

Le film est réalisé par Tim Burton. S’il y a bien un réalisateur dont le style est identifiable en moins de 2 secondes, c’est lui ! Grand fan de littérature et particulièrement d’Edgar Allan Poe, il avouera avoir été influencé par son œuvre après avoir lu, enfant, le poème Le Corbeau, qui lui inspirera, notamment, L’Étrange Noël de M. Jack, qui, FUN FACT (probablement pas un, car tout le monde sait ça), n’est pas réalisé par lui, mais par Henry Sellick, fortement influencé par la production et le scénario de Burton.

D’ailleurs, vous saviez que si L’Étrange Noël de M. Jack existe, c’est parce que Burton a travaillé sur Rox et Rouky ? C’est hyper résumé, mais je vous conseille de regarder l’excellente série de docu Souvenir de Tournage sur Disney+, c’est passionnant !

Grand fan de super-héros, il a essayé de mettre en scène Superman avec Nicolas Cage.

Perso, j’aurais été très curieux de voir le résultat.

Danny Elfman s’est chargé du thème, avec brio une fois de plus. Si je vous demande, là maintenant, de fredonner le thème de Batman en général, il y a de fortes chances que ce soit celui-là. Ou celui de la série des années 60. Ou celui du dessin animé des années 90. En fait Batman, il a que des thèmes qui défoncent, mais là, ça m’arrange de dire que vous fredonnerez celui-là, alors faites-le s’il vous plaît.

Ah oui, y a aussi la BO de Prince, qui a fait une version très personnelle du thème, mais qui colle diablement bien à l’ambiance et qui est, pour l’anecdote historique dont tout le monde se fout, le premier 45 tours que j’ai acheté avec mes sous (oui, je suis vieux comme ça)

Alors, c’est valable ?

Le film est une pure réussite. La mise en scène de Burton est impeccable et colle bien à l’ambiance de Batman, de SON Batman. La musique de Danny Elfman est, comme à son habitude une réussite et, bien que beaucoup de liberté soit prise avec l’histoire originale, rien ne vient entacher la réussite du film. Demandez à qui vous vous voulez qui est son super-héros préféré, il devrait vous répondre soit Batman, soit Squirrel Girl, mais là, il est trop pointu pour vous, et je vous conseille de vous éloigner doucement en agitant les bras. Oui, comme avec un ours oui.

PS : On me signale que la partie sur Michael Keaton se serait mélangée avec un certain Lepers Julien, animateur télé originaire de la région parisienne. Donc,, c’est lui qui joue dans Batman ? Et qui c’est qui présente des chiffres et des lettres ? LAURENT ROMEJKO !! Mais là n’est pas la question.

Allez, je vous laisse, en ce moment, mon psy veut me voir toutes les 30 minutes, et puis je suis mal garé, j’ai laissé mon tapis volant en double file.

Bisous.

Pin It on Pinterest