Critique : The Crown – Saison 4

Sortie au firmament pour Coleman

Fiche

TitreThe Crown Titre VO
CréateurPeter Morgan
Acteurs Olivia Colman, Tobias Menzies, Helena Bonham Carter, Gillian Anderson, Josh O’Connor, Emma Corrin, Erin Doherty
Saison4 Nombre d’épisodes10
Date de sortie15 / 11 / 2020 Durée50 à 60 mn
GenreDrame, Histoire ChaîneNetflix

Dans les années 1980, Élisabeth fait face à la Première ministre Margaret Thatcher, tandis que le prince Charles connaît un mariage tumultueux avec Lady Diana Spencer.

Critique

The Crown. Les saisons passent, la qualité demeure.

Pour rappel, il s’agit de ma série originale préférée de Netflix.

L’ultime saison de Coleman

Cette quatrième saison est l’ultime saison d’Olivia Coleman qui avait pris le relais de Claire Foy en reine Elizabeth II à partir de la troisième. En effet, pour la cinquième saison, un dernier changement de casting se fera pour durer jusqu’à la conclusion de la série prévue avec la sixième. Pour citer maître Yoda : « Toujours par deux ils vont, ni plus, ni moins. ».

Au final, quel bilan pour Olivia Coleman et ses comparses ?

Lorsque le changement sous la couronne s’est fait à la troisième saison, j’ai eu un peu de mal, mais très rapidement, j’ai pris mes marques. L’adoption a été définitivement faite sur l’époustouflant épisode 3 : Aberfan. Olivia Colman y livre une prestation immense. Ce n’est donc pas étonnant de voir que l’épisode est considéré comme le meilleur de The Crown.

Performances « royales »

Pour la quatrième saison, deux éléments serviront de fil conducteur : les mandats de Margaret Thatcher et le mariage du prince Charles avec Lady Diana Spencer.

Margaret Thatcher est incarnée par une incroyable Gillian Anderson. Heureusement qu’on voit bien le visage de l’actrice sinon elle serait méconnaissable. La posture, la diction et les expressions du visage ne semblent pas lui appartenir. Une performance mémorable pour un personnage qui l’est tout autant. Jusqu’à une conclusion qui m’aura arraché des larmes inattendues.

Lady Diana Spencer est jouée par Emma Corrin. Ne connaissant pas l’actrice, je ne saurais pas juger son jeu. Néanmoins, difficile de ne pas reconnaître Lady Di. Notamment grâce à sa mémorable coiffure et façon d’incliner la tête. La femme, je ne la connaissais que d’après la légende étant donné qu’elle est morte alors que j’avais dix ans. Je me rappelle juste du barouf médiatique suite à son accident et des milliers de gerbes de fleurs. Du coup, j’ai découvert plein de choses avec The Crown et surtout concernant son mariage avec le prince Charles.

Il convient tout de même de prendre des pincettes, car même si elle est inspirée de la réalité, la série de Peter Morgan demeure fictive. Néanmoins, c’est assez fascinant de comprendre en quoi son mariage avec Charles était désastreux. On y découvre les qualités et les défauts, dont je n’avais jamais entendu parler, de la princesse jusqu’à un final qui s’abat comme un coup de massue en plein cœur suite à sa discussion avec le prince Philips qui lui fait comprendre la raison d’être de la famille royale.

Sans doute, la meilleure saison

Au final, cette quatrième saison est probablement une des meilleures de la série, car pratiquement tous les épisodes touchent l’excellence. Il n’y aura pas eu pour moi d’épisode aussi fort qu’Aberfan, mais il y a plus d’épisodes de qualité dont certaines sortent particulièrement du lot comme l’improbable épisode 5, Fagan. Pour le reste, tous ceux qui ont déjà vu la série ne seront pas chamboulés. On reste toujours dans le summum autant au niveau technique que du jeu d’acteur et de la narration. Pas une seule faute de goût.

Surtout, c’est génial de voir que personne n’est blanc, ni noir dans l’histoire. Il ne s’agit que d’hommes et de femmes. Avec leurs qualités et leurs défauts. Ce n’est donc pas simplement l’histoire de la famille royale, mais également l’histoire de l’homme et de la femme. Sans oublier le contexte historique évoluant au fil des années. Ainsi, c’est également l’histoire du Royaume-Uni du 20ème siècle. Il ne reste plus que deux saisons mais la production Netflix semble déjà s’inscrire au sein du Panthéon des meilleures séries de tous les temps.

Par encore sur les fesses de voir qu’il est autant captive par The Crown.

Conclusion

Pour sa quatrième saison, The Crown tourne autour des mandats de Margaret Thatcher et du mariage du prince Charles avec Lady Diana Spencer. Au final, il s’agira d’une de ses meilleures saisons. Du moins, la plus équilibrée au niveau de la qualité. Bref, la série de Peter Morgan continue à déployer un flot d’excellence technique et narrative. Vivement la suite !

+

  • The Crown, quoi dire d’autres

10/10

Pin It on Pinterest