Test : Call of Duty : Modern Warfare 3

La guerre, la fantasmée

Fiche

Éditeur:Activision
Développeur:Sledgehammer Games
Plate-forme:PC, Playstation 3, Wii, Xbox 360Date de sortie:8 novembre 2011
Genre:FPSClassification:Déconseillé aux moins de 18 ans
Après avoir tué le Général Shepherd, Price et Nikolaï transportent MacTavish blessé dans une cachette à Himachal Pradesh en Inde. Pendant que MacTavish se fait soigner, de nombreux soldats de Makarov siègent la cachette. Yuri, un ex-Spetsnaz et le meilleur homme de Nikolaï aide Price et MacTavish à s’échapper en utilisant un drone d’assaut.

Critique

Après Battlefield 3, j’ai bouclé son grand concurrent. J’avais lu à droite et à gauche de très nombreuses critiques sur le mode solo. Beaucoup clamait que c’était une daube sans nom. Que celui de Battlefield était mille fois meilleur. Lors du défilement du générique de fin, j’avoue être dubitatif.

Dubitatif devant ce constat de fait car il faut tout de même avouer que le solo de Battlefield 3 a bien du mal à tenir la comparaison face à celui de Modern Warfare 3. Le solo de Battlefield était diversifié, proposant multiples évènements mais péchait dans son sens de la narration. L’histoire était aussi plate que possible. Les rebondissements dignes d’un épisode de Oui-oui alors que le solo de MW3 est ultra-péchu, très fun et surtout très rapide à prendre en main. Surtout les évènements sont bien mieux mis en scène. On s’y croit, ça canarde de partout, notre personnage réagit. Et que dire du final avec cette musique tragique…

Spoiler

Capitaine Rice seul devant le corps de Makarov pendu. Un constat tragique renvoyant directement au sentiment de solitude qui s’empare de lui. Cet homme a perdu tous ses amis et désormais son désir de vengeance est assouvi. Que reste-t-il ?

Mais je crois comprendre le gros problème de ce MW3. Il ne diffère en presque rien de ses prédécesseurs et récupère le même problème qu’Assassin’s Creed : l’absence totale d’originalité ou même d’innovation (même mineure). Les évènements sont les mêmes, shoot, tank, bombardier, grappin et rebelote jusqu’à la fin du jeu.

La déception se traduit aussi par des graphismes d’un autre âge. Quand on regarde l’effort effectué pour Battlefield 3, on a envie de cracher sur MW3 qui a beaucoup vieilli. Aussi, la grosse surprise de B3 résidait dans la sensation de réellement tirer sur des soldats. On sentait les impacts de nos balles sur leurs corps alors MW3 pèche de ce côté. Les soldats semblent tomber presque toujours de la même manière. C’est sûrement dû au fait que ça fait déjà trois épisodes qu’on voit les mêmes chutes. La lassitude commence à gagner comme pour Assassin’s Creed.

Devant un tel résultat, on se prend à rêver d’une fusion entre Battlefield et Call of Duty. On aurait sûrement le jeu de guerre ultime. Des graphismes à tomber par terre, des animations réussies alliés à un sens du spectacle sans faille et à une histoire tenant la route : Call of Battlefield.

D’ailleurs le passage à Paris est un poil plus réussie sur Call of Duty (quand même, la chute de la Tour Eiffel) même si les environnements étaient plus beau dans Battlefield 3.

Test

Graphisme : 6/10 – Des graphismes d’un autre âge mais un nombre d’éléments à l’écran confinant au surréalisme.

Gameplay : 7/10 – Rien n’a changé.

Durée de vie : 5/10 – 6h en mode Commando. Tout à fait normal pour un COD mais ça fait toujours trop peu vu le prix en neuf. A noter la présence du mode Opérations Spéciales plutôt fun permettant de rallonger la durée de vie par rapport à son concurrent.

Histoire : 6/10 – La suite direct de Modern Warfare 2. C’est plutôt efficace avec son lot de rebondissements et de morts tragiques. Surtout le jeu bénéficie de personnages un peu plus approfondis que ceux de Battlefield. A noter un beau final.

Succès/Trophées : 6/10 – Beaucoup seront obtenus en solo surtout en mode Vétéran. Par contre, vous aurez besoin grosso modo de 25h pour obtenir le platine en vous arrachant les cheveux.

Son point fort – Du pur Modern Warfare.

Son point faible – Le moteur accuse son âge.

Conclusion

Ce nouveau Call of Duty n’est pas mauvais, seulement le troisième épisode de la saga Modern Warfare commence sérieusement à accuser son âge (c’était déjà le cas dans le 2) et a déçu ses fans. N’empêche qu’il reste un mode solo ultra sympathique. Vaut mieux voir le jeu comme un addon qu’une vraie suite (donc attendez que le prix baisse avant de vous le procurer).
6/10

La publicité énorme de Call of Duty :

Pin It on Pinterest