Critique & Test Blu-ray : Ip Man

La légende du grand maître de Bruce Lee

 
J’ai acheté ce blu-ray sans y croire vraiment et bien, quel belle surprise ce film ! Ip Man raconte une portion de la vie de Yip Man (ou Ip Man, c’est comme vous voulez), un célèbre pratiquant d’arts martiaux, de la boxe Kung-Fu Wing Chun plus précisément. Son élève le plus célèbre est Bruce Lee.

Le film réalisé par Wilson Yip (jamais vu un film de lui) s’intéresse à Ip Man (Donnie Yen, vu dans Hero, Blade II) lors de la guerre sino-japonaise durant les années 30 et 40.

On assiste à un prélude où on fait connaissance avec Ip Man avant la guerre. Il n’est qu’un maître d’arts martiaux insouciant et idolâtré par son village. Avec sa femme et son enfant, il vit dans une villa luxueuse mais la guerre va tout changer. Il vivra dans la misère durant des années mais lassé par l’injustice, il va commencer à se rebeller contre l’occupation japonaise avec ce qu’il sait faire de mieux, les arts martiaux.

Attention, pas d’Ip Man qui éclate les soldats japonais par centaines comme dans Hero. Le film reste avant tout crédible. On assiste à la vie des chinois dans les années 30 et 40. Il est « drôle » de noter l’étonnant contraste avant et pendant la guerre. Les décors sont vraiment beaux surtout le jardin d’Ip Man.

Le film propose par moments de petites touches d’humour très agréables comme le fils de 5 ans qui vient en vélo interrompre un combat tendu pour dire à son père « Maman a dit qu’il serait temps de commencer à attaquer avant que l’autre commence à détruire toute la maison », ^^. L’humour est alors lié au contexte pré-guerre, le temps est à l’insouciance.

Durant la guerre, c’est un autre ton qui est déployé. Beaucoup plus sombre, on assiste à l’exploitation des chinois. Certains sont abattus d’une balle sans raison par les japonais. Cela nous fait bouillir en notre for intérieur en même temps qu’Ip Man.

Le point fort du film sont les combats, superbement chorégraphié. Pas un moment, on se dit, ça se voit qu’ils font exprès de ne pas se toucher. On est parfois choqué par la puissance de certains coups directement porté. Ce serait intéressant de voir comment ils ont fait pour retranscrire cette violence. De plus, les duels sont toujours très tendus (ça sent la maîtrise). Quant aux combattants, ils disposent de beaucoup de charisme.

Un excellent drame historique ponctué de très bons combats. Un must-see. Vivement le 2 déjà en préparation qui se focalisera sur la vie d’Ip Man à Hong Kong, on devrait y avoir apparaître Bruce Lee.

Sa scène culte : les multiples combats parsemant le film.

Film : 8/10

Le blu-ray est d’excellente qualité d’images et de son. Un peu déçu par ce dernier ne proposant qu’un banal 5.1.

Niveau bonus, c’est assez sommaire mais un petit livret de 26 pages est présent .

Image : 8/10

Son : 8/10

Bonus : 6/10

 
PS : dans les bonus, une bande annonce a attiré mon attention, celle de City of Life and Death qui est sorti le 23 novembre. Il s’annonce vraiment prometteur, je vais essayer de me le procurer.

 
Anecdotes

Ip Man a été un immense succès au box office chinois. En 2009, le film a remporté le prix du meilleur film aux Hong Kong Awards. Sammo Hung Kam-Bo et Tony Leung Siu-Hung ont reçu celui de la meilleur chorégraphie pour un film d’action.

L’homme à l’origine de la bande originale du film n’est autre que le compositeur japonais Kenji Kawai, célèbre pour avoir signé la musique de films tels que Ghost in the Shell, Ring, Avalon… C’est la deuxième fois qu’il travaille avec Wilson Yip et Donnie Yen puisqu’en 2006 il s’était chargé de la bande originale de Dragon Tiger Gate.

Pin It on Pinterest