Critique & Test Blu-ray : Brothers

Le nouveau film de Jim Sheridan (Réussir ou mourir, le film avec 50 Cent) avec le trio McGuire/Portman/Gyllenhaal. Attention, la bande annonce fausse complètement le film. Ce que je croyais être une banale histoire de cul se révèle plus profond que ça.

Tobey Maguire (Spider-Man) est un militaire. Il est marié à une belle femme, Natalie Portman (Léon, Star Wars) et a deux magnifiques filles. Il a tout pour être heureux. Son frère, Jake Gyllenhaal (Donnie Darko, Prince of Persia), mouton noir de la famille vient de sortir de prison pour braquage de banque. Ce dernier peine à trouver sa place. Tout bascule le jour où Tobey Maguire est annoncé mort au combat en Afghanistan. Les autres personnages apprennent à vivre avec cette perte. Des mois passent et finalement Tobey Maguire est retrouvé. Il revient à la maison mais quelque chose a changé.

Véritable drame intimiste, Brothers se focalise, au travers des trois personnages, sur trois sujets : la perte d’un être cher, la difficulté de trouver sa place dans la famille et comment vivre après avoir vu le bout de la guerre. Ces sujets seront englobés par un principal : la famille.

Le premier sujet est traité de manière classique avec les différents personnages (la femme, le père et le frère) tout en finesse. Pas d’explosion de sentiments. Ils jouent tous en retenue et suggèrent plus qu’ils n’expliquent. Ca m’a beaucoup plus touché que les films où la femme crie à la mort ou autre exagération.

Le deuxième sujet concerne le frère. Peinant à trouver sa place dans la famille devant l’idéal que représente son frère (sportif, père d’une belle famille et héros). Au long du film, il va aider la famille de son frère et trouver petit à petit sa place.

Le deuxième sujet concerne aussi la fille qui a du mal à se placer vis à vis de sa sœur « elle est toute mignonne, toute le monde l’aime », dit-elle au détour d’un dialogue avec son oncle. Cela touchera ce dernier car il s’y identifie et l’amènera à repenser sa propre position dans la famille.

Le dernier sujet rappelle par moments l’excellent film d’Oliver Stone avec Tommy Lee Jones : Entre ciel et terre. Comment surmonter le traumatisme de la guerre ? Tobey Maguire ne retrouve plus sa place qu’il avait avant de partir à la guerre. Ses filles lui préfèrent son frère. Un soupçon d’adultère de sa femme. De plus, la guerre lui a fait commettre des actes innommables. Il est complètement perdu.

Note : 8/10

Trois beaux sujet difficiles (l’amour, la famille et la guerre) nous donne un drame intimiste servi par un excellent trio d’acteurs.

Le bluray d’un point de vue technique est d’excellente facture. Les bonus se content du minimum syndical.

Image : 8/10

Son : 8/10

Bonus : 5/10

Anecdotes

Le film est censé se déroulé en Afghanistan mais a été tourné au Nouveau-Mexique.

Pour se préparer à son rôle de militaire, Tobey Maguire a visité le Camp Pendleton (Californie) et celui de la Garde Nationale (Nouveau-Mexique) : « On ne voyait pas le gars d’à côté comme un type qui tentait toujours de vous dépasser, mais comme quelqu’un à qui tu disais « allez vas-y, on tient le bon bout, on va y arriver ensemble ». Chaque homme, chaque femme constitue l’équipe. J’étais vraiment impressionné par tous ces gens qui prenaient mutuellement soin les uns des autres« , explique le comédien.

Pin It on Pinterest