Test Blu-ray : Fighter

Garder l’espoir

Date de sortie DVD/Blu-ray : 24 août 2011

Réalisé par David O. Russell (réalisateur du très moyen Les Rois du désert)

Avec Mark Wahlberg (alias monsieur je fais la gueule tout le temps même quand je fais l’amour), Christian Bale (je prends et perds des kilos comme vous changez de culottes), Melissa Leo (j’ai joué dans le nouveau Kevin Smith, Red State et na) et Amy Adams (je suis la reine des rôles de cruches).

Date de sortie cinéma : 9 mars 2011
Long-métrage américain
Genre : Biopic, Drame
Durée : 1h53

Format vidéo : 2.35:1
Langue : Anglais et Français (DTS-HD Master Audio 5.1)
Sous-titres : Français
Suppléments : Commentaire audio de David O. Russell, Coulisses du tournage (30min), « Garder la foi » (8min), 15 scènes coupées dont 8 commentées par David O. Russell (21min) et Bandes-annonces

Micky Ward est un jeune boxeur dont la carrière stagne. Il va rencontrer Charlene, une femme au caractère bien trempé, qui va l’aider à s’affranchir de l’influence négative de sa mère, qui gère maladroitement sa carrière, et de ses sœurs envahissantes.

Son demi-frère Dicky Eklund, lui, a connu la gloire sur le ring, il y a bien longtemps. C’était avant qu’il ne sombre dans la drogue, avant son séjour en prison.
Entre le sportif en quête d’un second souffle et l’ex-toxico, il y a longtemps que le courant ne passe plus. Trop de non-dits, d’échecs et de souffrances. Pourtant, parfois, les hommes changent, et Micky et Dicky vont peut-être avoir ensemble, la chance de réussir ce qu’ils ont raté chacun de leur côté…

La critique (deuxième visionnage)

J’avais adoré le film à sa sortie. Je n’ai donc pas hésité à me procurer le blu-ray pour le revoir même moins de 6 mois après sa sortie. Vous savez, souvent quand on revisionne un film sous un laps de temps aussi court surtout dans le genre Drame, la deuxième vision entérine considérablement la claque de la première vision. Mais là, pas du tout. J’ai toujours autant vibré voir même plus car je savais qu’il n’y a pas autant de combat, qu’il s’agissait avant tout d’un drame donc j’ai pu mieux apprécier le côté dramatique du film.

Surtout quelle belle prestation de l’ensemble du casting (avec un Bale au top de sa forme). Quel drame émouvant. Quelle belle histoire humaine. On comprend pourquoi Mark Walhberg a autant insisté pour faire un long-métrage sur son idole (il produit aussi le film).

Le film s’est même payé le luxe d’inviter les larmes à faire un tour autour de mes paupières. Enfoiré !

Le Blu-ray

L’apport de la HD est indéniable pour ce film. Outre une belle image, c’est surtout le son qui est à l’honneur comme toujours lors des combats. Les cris, les « I love you », les fracas des coups, tout est retransmis grâce à une belle DTS-HD Master Audio.

Niveau supplément, il faut surtout regarder la featurette « Garder la foi » où on se rend compte avec stupeur que certains acteurs du film ne sont pas des acteurs ! Comme l’entraîneur O’Keefe qui est le vrai ! Comme cet enfant handicapé qui est réellement un neveu ! On voit aussi intervenir de nombreux membres de la famille, les deux vrais frères. Tout simplement indispensable. On regrettera juste un temps trop court ! Les coulisses des tournages est aussi intéressant et permet d’apprendre de belles anecdotes.

Fighter est un excellent film de boxe aux côtés des magnifiques Million Dollar Baby, De l’ombre à la lumière et Raging Bull. Sans oublier, leur père à tous Rocky.

Une histoire vraie émouvante et porteuse d’espoir.

Sa scène culte : le discours de Dicky avant l’ultime round (j’en ai eu la larme à l’œil)

Film : 8/10

Un film qui gagne beaucoup à être vu en blu-ray où il bénéficie d’une édition soignée par Metropolitain.

Image : 8/10

Son : 8/10

Bonus : 7/10

PS: avec tout ça, j’ai failli oublier de vous dire que Fighter 2 est prévu pour l’année prochaine avec les mêmes acteurs. Il évoquera la fameuse trilogie de combats entre Micky Ward et Arturo Gatti.

Pin It on Pinterest