Critique & Test Blu-ray : Fanboys

« Mais, et si le film était pourri ? »

Date de sortie DVD/Blu-ray : 2 août 2011

Réalisé par Kyle Newman

Avec Dan Fogler, Kristen Bell (Veronica Mars, Heroes), Sam Huntington (Being Human), Chris Marquette (Le Rite, Dr House) et Jay Baruchel (L’apprenti sorcier)

Avec l’apparition de Seth Rogen (The Green Hornet), Danny Trejo (Machete), Billy Dee Williams (Lando Calrissian), Carrie Fisher (Princesse Leia), William Shatner (Capitaine James T. Kirk), Jason Mewes/Kevin Smith (Jay & Silent Bob) et Ray Park (Dark Maul)

Direct-to-Video
Long-métrage américain
Genre : Aventure, Comédie, Drame
Durée : 1h30

Vidéo : 1.78
Audio : Anglais et Français (DTS-HD Master Audio 5.1)
Sous-titres : Français
Suppléments : 6 Scènes coupées, Qu’est-ce qu’un Fanboy ? (SD, 5 mn), Sur les traces de Star Wars (SD, 5 mn), 4 Gars, 1 Fille (SD, 8 mn), The Power of the Force (SD, 27 mn) et un Entretien inédit avec Carrie Fisher lors du Festival de Deauville de 1977 (SD, 2 mn)

1998, quatre fans de Star Wars parcourent les États-Unis pour réaliser le dernier vœu d’un ami : voir La Guerre des Étoiles – Épisode 1 – La Menace Fantôme avant sa sortie en salle. Ils se rendent alors au Skywalker Ranch de George Lucas pour voler une copie du film. Mais leur voyage ne sera pas de tout repos…

La critique

Le film est sorti depuis déjà 2009 aux States, tous les fans de Star Wars se sont déjà jetés dessus en téléchargement ou en import. Moi non, faut dire que je n’avais pas fait trop gaffe donc je me suis rattrapé avec la sortie du blu-ray et franchement, il n’y a pas grand chose à voir.

Les acteurs ne jouent pas très bien, mention spéciale au grand à lunettes doté d’un jeu d’acteur proche du néant : il surjoue beaucoup trop à tel point que ça en devient pathétique (mais il a quand même réussi à décrocher le rôle principal de L’Apprenti Sorcier). Par contre, le film bénéficie d’un très beau casting de guest-star (voir au début de l’article, avec la participation de…).

Les sketches s’accumulent sans qu’on ne s’éclate à part pour une blague où les gars vont commander dans un fast-food en mettant leurs casques de Stormtroopers faisant sursauter la serveuse de peur.

Bien sûr, étant un film de Fanboys, on y voie une lutte contre les Trekkies (fans de Star Trek). Que dire si ce n’est d’un pathétique absolu. Aucunes répliques ravageuses pourtant il y en a des tonnes qui traînent sur le net (y avait qu’à faire une recherche google ou traîner sur les forums dédiés à Star Wars ou Star Trek).

La seule scène notable celle faisant intervenir Kevin Smith avec son pote de toujours Jason Mewes.

Franchement étant un gros fan de Star Wars sans arriver au même niveau que les Fanboys (je ne me ramènerais pas à une avant-première habillé en princesse Leia version esclave de Jabba), j’étais complètement déçu par ce film mièvre. Vaut mieux voir un Robot Chicken Star Wars, au moins on se marre bien et les blagues sont réellement drôles.

Ah oui, j’oubliais la dernière réplique citée dans le titre de l’article, la seule qui marque durant tout le film.

Spoiler

Elle survient à la fin du film à la projection de l’Episode One de Star Wars. C’est vraiment drôle parce que pendant tout le film, j’étais là à regarder les gars s’époumoner pour voir le niveau Star Wars. J’avais envie de leur dire : « Mais vous savez que c’est pourri. Vous cassez pas la tête.».

Le blu-ray

Étant donné le budget serré durant le tournage notamment avec des caméras 35mm, la qualité vidéo est loin d’être optimale. Ça manque de détails et c’est parfois flou surtout lors des phases de nuit.

Au niveau du son, c’est un peu le même constat malgré la présence de sons provenant de LucasFilm. C’est surtout au niveau de certains dialogues que le bât blesse, il faut vraiment tendre l’oreille pour saisir les propos.

Au final, si vous voulez voir le film, tournez-vous plutôt sur l’édition DVD.

Pour les bonus, les scènes coupées sont plutôt moyennes. La plupart des featurettes sont très promos. On en retiendra juste deux : The Power of the Force, un documentaire intéressant revenant sur l’engouement des fans avant la sortie de l’Episode One et un entretien inédit de Carrie Fisher où elle parle dans un français charmant.

Un film jouant plus sur l’amour des fans de Star Wars que sur de réels qualités. Pas drôle, lent, très, mais alors là j’insiste sur le très, con et le tout servi par des acteurs pourris.

Au moins, on a pu voir un beau défilé de guest-star et les fesses (ce sont les vraies ?) de Kristin Bell mais surtout Kristin en esclave de Jabba the Hutt : so sexy !

Sa scène culte : l’apparition de Kevin Smith avec Jason Mewes

Film : 3/10

Un blu-ray qui souffre des limites du matériau d’origine. Quelques bonus intéressants.

Image : 510

Son : 6/10

Bonus : 6/10

Fanboys Affiche France

Pin It on Pinterest