Critique & Test Blu-ray : Company of Heroes

Company of Heroes Blu-ray
Faire la guerre sans argent

Fiche

D’après le jeu vidéo éponyme de THQ
Titre:Company of Heroes
Réalisateur(s):Don Michael Paul
Scénariste(s):David Reed
Acteurs:Tom Sizemore, Chad Michael Collins, Vinnie Jones, Neal McDonough, Jürgen Prochnow
Titre original:Date de sortie:– (DTV)
Pays:États-UnisBudget:
Genre:GuerreDurée:1h40
Perdus derrière les lignes ennemies, lors de la Seconde Guerre mondiale, des soldats américains découvrent un site d’essai de bombe nucléaire allemand entièrement dévasté. Voulant récupérer cette arme de destruction massive, ces hommes se rendent à Stuttgart dans une usine allemande sous haute sécurité.
Date de sortie Blu-ray/DVD:11 mars 2013Format vidéo:1.78:1
Langues:Espagnol, Français, Portugais, Anglais, Thaï
Sous-titres:Espagnol, Français, Portugais, Anglais, Thaï, Chinois, Coréen, Mandarin, Néerlandais, Arabe
Suppléments :Scènes coupées (VOST), « Dans les tranchées » : le tournage de Company of Heroes (VOST), « Reconstituer la Seconde Guerre Mondiale » (VOST)
Company of Heroes Photo
Tom Sizemore a ressuscité.

Critique

N’allons pas par quatre chemins, Company of Heroes n’est pas un bon film. Est-il un navet? Oui, il l’est. Heureusement, il offre quelques qualités permettant de résister jusqu’au bout. Des qualités comme les scènes d’action qui à défaut d’être spectaculaires sont soutenues et nombreuses, les effets gores dont un corps écrasé par un tank \o/ et… Vinnie Jones! L’ancien boucher des prairies vertes de la Premier League se régale dans un second rôle où il déploie sa panoplie du gars flippant et offre des séquences de bastons efficaces.

Mais Vinnie Jones n’est pas là pendant tout le film. Neal McDonough non plus, malgré sa présence sur le poster américain, il doit bien apparaître cinq minutes à tout casser à l’écran. Seul rescapé parmi le casting de « stars », Tom Sizemore. Acteur né à Détroit, il s’est fait connaître mondialement via Il faut sauver le soldat Ryan avant de décliner à cause de ses problèmes d’alcools et de drogues qui lui ont valu de passer un an et demi derrière les barreaux. Il rempile ici dans un rôle pas si éloigné de celui qu’il tenait sur le film de Spielberg sans jamais retrouver sa force. En face de lui, un sosie de James Badge Dale pour incarner le héros de cette histoire simple et lorgnant trop sur Il faut sauver le soldat Ryan pour se révéler intéressante sans oublier des personnages mous et des effets spéciaux immondes (les explosions sont à vomir!).

« Company of Heroes c’est Il faut sauver le soldat Ryan avec les effets spéciaux de Double Dragon. »

D’ailleurs, je ne comprends pas l’intérêt d’avoir mis ces explosions. Déjà que le film n’est folichon mais rajouter ces images de synthèses digne d’un nanar détruisent tout attachement au film (ça fait genre: « la guerre, c’est un jeu »). D’ailleurs le moment où on décroche du film correspond pile poil à l’arrivée de ces effets spéciaux. Pour imaginer le délire, Company of Heroes c’est Il faut sauver le soldat Ryan avec les effets spéciaux du film Double Dragon.

En tout cas, encore une adaptation vidéoludique dont la qualité est exécrable. De toute façon, on se demande bien l’intérêt d’adapter le jeu vidéo de THQ sinon pour l’argument marketing étant donné qu’il n’y a aucune histoire notable, ni héros charismatique dans le jeu.

Company of Heroes Photo
Un bad guy nazi classique.

Test

La qualité de l’image du blu-ray est bonne dans l’ensemble malgré certains plans avec un grain trop prononcé. Niveau sonore, le film régale avec une VO et une VF en DTS-HD Master Audio.

Scènes additionnelles (2mn57)

Une seule en fait, elle approfondit le but de la mission finale du film mais finalement ne sert à rien (en gros, le docteur à sauver et qui ne s’appelle pas Ryan est gentil et il collabore avec les nazis parce qu’il est obligé).

« Dans les tranchées » : le tournage de Company of Heroes (10mn28)

Court mais suffisamment explicite pour avoir une idée du tournage. On regrette tout de même l’absence d’interview de Vinnie Jones. Notons une belle anecdote sur la manière dont le réalisateur dit: « Action! ».

Reconstituer la Seconde Guerre Mondiale (5mn41)

Encore plus court, il témoigne vraiment du problème sur le projet, l’argent. Avec un petit budget, il devenait difficile de répondre aux besoins du script trop ambitieux. Le réalisateur nous offre quelques petites astuces pour économiser comme réutiliser le même élément à plusieurs endroits.

Company of Heroes Photo
A quand le retour de Vinnie Jones dans des bons films comme Snatch ou Midnight Meat Train ?

Conclusion

Sosie d’Il faut sauver le soldat Ryan. Company of Heroes souffre d’un budget riquiqui pas à la hauteur de ses ambitions. Même Vinnie Jones ne parviendra pas à le sauver.
3/10
Si d’aventure, le film vous intéresserait. Le blu-ray demeure suffisamment solide pour le privilégier au DVD notamment pour rendre justice aux décors du film principalement ceux enneigés de la Bulgarie de la première séquence.
Image : 7/10
Son : 8/10
Bonus : 4/10
6/10

Pin It on Pinterest