Test Blu-ray : Bad Teacher

Que vaut la version non censurée?
Date de sortie Blu-ray/DVD:30 novembre 2011Format vidéo:2.35:1
Langues:Anglais, Français, Italien (DTS HD Master Audio 5.1)
Sous-titres:Anglais, Français, Italien, Arabe
Suppléments :Scènes supplémentaire, Bêtisier, En coulisses avec Jason et Justin, La scène du lavage de voitures : interviews
Suppléments exclusifs blu-ray:L’album de la promotion : les meilleurs moments, En coulisses : trois documentaires supplémentaires, Fonction MovieIQ

La critique (deuxième vision) 

Le film perd un peu de sa force une fois l’effet de surprise dissipé mais il n’en reste pas moins très agréable à regarder. Le genre qu’on range dans un coin pour les soirs/après-midi « au cas où on a rien à faire ». Et puis, Cameron Diaz en prof délurée, ça a son charme.

La version non censurée ajoute environ 6 minutes 30 à la durée totale du film donc il n’y a pas de quoi se casser la tête sur la table ou sur une brique pour faire comme les fous de karaté. Grosso modo, ça se résume souvent à des dialogues un peu trop osées (donc trippant surtout quand ça sort de la bouche de Cameron Diaz) comme « J’allais lui faire une méga pipe pour son anniversaire!« . Ça permet toutefois d’amplifier le côté trash de la Bad Teacher mais pour une fois que la censure n’a pas complètement dénaturé l’esprit de l’œuvre, on ne voit pas grand chose à redire.

Aussi ce sera l’occasion de voir brièvement Coach Beiste de la deuxième saison de Glee pour ceux qui connaissent. Encore un argument de poids quant à la liaison étroite entre les comédies et les sitcoms.

Tant qu’à faire entre les deux, privilégiez plutôt la version non censurée…

Le blu-ray 

Techniquement c’est irréprochable, image et son parfaits. Rien à redire de ce côté-là en même temps, c’est édité par Sony donc…

C’est plutôt les bonus qui vont nous intéresser. Grosso modo l’ensemble se résume à des petites featurettes inutiles visant à faire la promotion de l’œuvre. Mais on retiendra comme d’habitude le bêtisier et les scènes coupées dont certaines vous feront rire. Il y a une énorme qui devait intervenir à la fin du film mais les acteurs n’ont pas réussi à la tourner étant mort de rires à chaque fois. Pour faire un petit spoiler, Jason Segel parle d’érection.

Parmi les bonus exclusifs au blu-ray, on sera curieux pour L’album de la promotion : les meilleurs moments. En fait, c’est nul. C’est juste un résumé éclair de chacun des personnages comme un album de fin d’année scolaire américain. Rien de transcendant même si l’originalité est là.

Bad Teacher devient légèrement plus trash avec sa version non censurée. Il reste une bonne comédie portée par une Cameron Diaz inattendue.

Sa réplique culte : « Tiens mon paquetage. » (et non, il ne parle pas de son service trois pièces)

Note : 6/10

Comme d’habitude chez Sony, une édition très soignée techniquement. Des bonus sympathiques permettant de prolonger la bonne humeur du film.

Image : 9/10

Son : 8/10

Bonus : 7/10

Pin It on Pinterest