Critique : Secret Origin The Story of DC Comics

Indispensable pour les néophytes

 
Écrit et réalisé par Mac Carter

Narré par Ryan Reynolds (futur Green Lantern)

Avec Frank Miller (Daredevil, Dark Knight, 300), Bob Kane (co-créateur de Batman), Neil Gaiman (Sandman, Coraline), Alan Moore (Watchmen, V for Vendetta, From Hell), Joe Shuster (co-créateur de Superman), Grant Morrison (New X-Men, All Star Superman), Zack Snyder (Sucker Punch, 300, Watchmen), David Cronenberg (RoboCop, Starship Troopers), Bryan Singer (X-Men 1 & 2, Superman Returns), George Reeves (le premier Superman) et j’en oublie mais il y a du beau monde déjà.

Long-métrage américain
Genre : Documentaire, Histoire
Durée : 1h30
Date de sortie DVD (USA uniquement) : 9 novembre 2010

Vous avez toujours voulu connaître les origines de DC. Ce documentaire est l’élément indispensable résumant en une heure et demie tout ce qu’il faut savoir sur la maison d’éditions de comics books qui tire son nom du premier numéro où est apparu Batman : Detective Comics.

De l’âge d’or à l’ère moderne

Le documentaire débute là où tout a commencé avec l’arrivée des immigrants à New-York principalement quatre d’entre eux. Ceux-là même qui écriront Superman et Batman. Ces personnages représentaient alors un idéal pour ces jeunes et pauvres immigrants. En effet, quoi de mieux qu’un homme immigrant (extra-terrestre) et invincible, symbole l’American Way of Life et un playboy millionnaire qui se déguise en justicier la nuit venue. On est alors à la veille de la seconde guerre mondiale et une profusion de super-héros et de nouvelles maisons d’éditions calquées sur le modèle de DC apparaissent. L’âge d’or des super-héros débute.

S’ensuit la terrible et ravageuse seconde guerre mondiale où les héros DC deviennent des outils de soutien morale pour les soldats au front. On y voit les aventures de Superman, Wonder Woman et Batman/Robin venant aider les soldats en les ravitaillant ou autre.

Au retour, l’industrie s’effondre suite à un désintérêt des soldats associant les super-héros au souvenir de la guerre, un nouvel âge nait : l’âge d’argent où les super-héros sont réinventés pour coller à leur époque. On continuera ensuite avec l’âge de bronze marqué par le culte Dark Knight Returns de Frank Miller qui dut être réimprimé quatre fois, un record ! Puis notre ère moderne.

Il sera fait mention de Vertigo, Wildstorm et Milestone (super-héros black), des boites dérivées de DC qui créeront leur propre univers (Preacher, Hellblazer, Stardust, Watchmen). Ces boites dérivées au succès grandissant (le Sandman de Neil Gaiman rivalisera avec Superman en terme de ventes) et contamineront leurs super-héros modèles qui deviendront plus pragmatiques et violent. Sur ce, Alex Ross contre-attaquera avec son magnifique Kingdom Come, un comic épique sur la confrontation des super-héros des années 50 menées par un Superman vieillissant face aux super-héros sans morales de l’ère moderne.

On n’oubliera pas non plus de parler des adaptations qu’elles soient télévisuelle ou cinématographique qui popularisera DC à l’échelle mondiale (The Dark Knight, Watchmen, Superman).

DC vs Marvel

Une déception que son plus grand concurrent, Marvel, ne soit abordé qu’une seule fois au travers d’une pique façon « ce sont des copieurs ». Pourtant récemment, Marvel est en train de mettre à mal l’empire DC. Mais ce documentaire a surtout un parti pris, DC, il serait donc contre-productif de parler de la rivalité Marvel/DC pourtant à l’origine de nombreuses innovations dans chacun des côtés. Un documentaire s’y consacrant serait une bonne idée.

On pourra aussi reprocher à Secret Origin The Story of DC Comics de faire l’impasse sur de nombreux évènements comme Crisis on Infinite Earth où devant la profusion des Terre, on en perdait notre latin devant les super-héros et leurs doubles alternatifs. Il existait donc plusieurs Superman : le Superman de notre Terre (la 616 si je ne me trompe pas), le Superman originel de la Terre 1, celui de la Terre 2 sans oublier Ultraman (méchant) ou le Superman Communiste, etc…

Ces Terre multiples avaient été inventées pour servir d’excuse devant la réécriture des origines des super-héros survenant assez souvent. La saga Crisis on Infinite Earth raconte l’arrivée de l’anti-Monitor, être maléfique voué à détruire le multivers (l’univers et ses alternatifs). A la fin de cette saga ne subsistait plus qu’une seule Terre, la nôtre et les origines de chaque héros ont été récrites au passage.

C’est cela la grosse différence entre DC et Marvel. Alors que DC se perd à créer des héros dérivés, Marvel essaie au maximum de respecter la sacro-sainte continuité à savoir que les évènements majeures d’un super-héros pouvaient avoir des conséquences chez les autres super-héros (ainsi si un héros était exilé dans l’espace alors il n’apparaîtrait plus sur Terre). DC est beaucoup plus souple de ce côté-là et je trouve, personnellement, moins amusant à suivre que Marvel sans compter que la Terre de DC n’est pas la nôtre (Metropolis, Gotham City) au contraire de Marvel (New-York pour Spider-Man et Daredevil). De plus, voir les Superman, Superboy, Superboy, Barry « Flash » Allen, l’autre Flash, Kid Flash, Senior Flash sans compter les quatre Green Lantern existant sur notre terre. Alors que chez Marvel, il n’y a qu’un Captain America, un Spider-Man, un Thor, un Iron Man.

Mais ce n’est l’avis d’un fan.

Pour revenir à ces oublis, on les pardonnera très vite étant donné les multiples sujets abordés par le documentaire et donc ça pouvait devenir assez rébarbatif d’ajouter des éléments plutôt complexe à assimiler. De plus, qu’ils sont assez dévalorisants, limite honteux. Car ce que je viens de dire n’est qu’avoué à demi-mot par DC.

Un documentaire indispensable qu’on soit néophyte ou amateur. Ponctué par de belles images et des interviews intéressantes, Secret Origin The Story of DC Comics souffre toutefois d’un manque d’épaisseur. L’ensemble ne fait qu’effleurer les différentes époques et le fan que je suis aurait bien aimé en avoir plus.

Son point fort : les images d’archives excellentes.

Note : 7/10

Secret_Origin_The_Story_of_DC_Comics affiche

Pin It on Pinterest