Critique : Mon espion (My Spy)

Un espion à l’école primaire

Fiche

Titre Mon espion Titre VOMy Spy
Réalisateur Peter Segal Scénaristes Erich Hoeber, Jon Hoeber
Acteurs Dave Bautista, Chloe Coleman, Parisa Fitz-Henley, Kristen Schaal, Ken Jeong
Date de sortie25 / 08 / 2020 (Amazon Prime Video) Durée1h 39
GenreAction, Comédie, Famille Budget18 000 000 $

JJ, un agent de la CIA endurci qui a été rétrogradé, se retrouve à la merci de Sophie, une fillette surdouée de 9 ans après qu’il ait été envoyé sous couverture pour surveiller sa famille. En échange de ne pas griller la couverture de JJ, Sophie le convainc de passer du temps avec elle et de lui apprendre à être une espionne. Malgré sa réticence, le charme et l’esprit désarmants de Sophie vont venir à bout de lui.

Critique

Portrait de la jeune fille en feu balancé au feu

Pendant les vacances, je profite du soir pour me rattraper des séances que j’ai raté. Après quelques films sympathiques, mais sans plus, comme The Way Back et Mes jours de gloire, j’avais décidé de m’attaquer à un gros morceau. Noté 8,1/10 sur IMDb et avec une moyenne de quatre étoiles sur cinq sur Allociné, Portrait de la jeune fille en feu me paraissait être à la hauteur.

Comme quoi, des fois, entre les espoirs et la réalité, il y a un fossé. Mais ce n’est pas possible combien je me suis emmerdé. Arrêtez tout ! Je viens de voir un beau 5/5 sur Télérama. Tout s’explique. Allez, on stoppe l’hémorragie (au bout d’une heure de film quand même) et on va se faire une comédie à la con que j’espère sympathique, histoire de finir la soirée sur une bonne note.

Y a-t-il un espion pour sauver ma soirée ?

J’avais remarqué ce My Spy sur Prime Video, mais je me l’étais mis de côté pour une occasion où j’aurais besoin de me faire un petit plaisir coupable. Car, c’est ce qu’il est. Pas étonnant avec Peter Segal à la réalisation. On parler du gars derrière Y a-t-il un flic pour sauver Hollywood ? (1994), La famille Foldingue (2000) et surtout les excellents Adam Sandler Self Control (2003), Amour & amnésie (2004 – gros coup de cœur, celui-là) et Mi-temps au mitard (2005). Bref, un expert en la matière. Peu importe si on l’a un peu perdu de vu ces dernières années à l’exception d’un Match retour (2013).

Comédie d’action moyenne, mais avec un bon capital sympathie

Concernant son pitch, Mon Espion lorgne sur un grand classique d’Arnold Schwarzenegger plusieurs fois copié mais jamais égalé. La star du film d’action qui se retrouve coincé avec un gamin, aka Un flic à la maternelle. Un de mes films de chevet de mon enfance. Ici, on a le duo Dave Bautista et Chloe Coleman.

Le premier joue comme un pied. Heureusement, ça colle plutôt bien avec le côté décalé de l’histoire. Tandis que la seconde est l’actrice talentueuse qui amène de l’humour et du drame. Le duo fonctionne assez bien. Surtout l’inégalable Kristen Schaal en couverture. Malgré tout, le déjà vu permanent domine. Pas toujours réussi. Avec certaines blagues faisant mouche, mais d’autres faisant un flop. Des scènes d’action filmées de manière chelou. Donc en gros, c’est moyen un peu partout, mais ça ne m’a pas empêché de rigoler de temps en temps. Surtout sur les scènes comiques avec le duo. Mention spéciale à l’entraînement.

Par content d’avoir sauvé sa soirée.

Conclusion

Bon, on ne va pas dire que ça vole haut. En même temps, vu le sujet. Néanmoins, ça reste sympathique avec quelques bonnes blagues et un bon rythme. Ce qu’on lui demande, en gros.

+

  • Duo Bautista/Coleman
  • Thème classique, mais efficace

  • Trop moyen partout
  • Manque de folie
5/10

Pin It on Pinterest