Critique : Loki – Épisode 2 « Le Variant » (avec spoiler)

Dans la vie d’un agent du TVA

Fiche

TitreLoki Titre VO
CréateurMichael Waldron RéalisateurKate Herron
Acteurs Tom Hiddleston, Owen Wilson, Gugu Mbatha-Raw, Wunmi Mosaku, Sophia Di Martino, Sasha Lane, Eugene Cordero
Saison1 Épisode2
Date de sortie16 / 06 / 2021 Durée54 mn
GenreAction, Aventure, Fantastique, Science fiction ChaîneDisney+

Mobius met Loki au travail, mais certains membres de TVA désapprouvent sa présence.

Critique

Après un excellent premier épisode bourré d’informations à assimiler, je me demandais si on n’allait pas avoir un petit essoufflement. Ça n’a pas manqué. L’épisode du jour est moins rythmé que le précédent. Néanmoins, ça ne veut pas dire qu’il est mauvais, car il apporte également beaucoup. En gros, après l’entrée dans l’univers, c’est l’indispensable moment où on pose les enjeux. Rarement le passage le plus emballant.

Mon royaume pour un déjeuner tranquille

Toutefois, il y a un élément génial. Le fait de vivre dans le quotidien d’un analyste du TVA… jusqu’au déjeuner malheureusement gâché par ce satané Loki et sa métaphore maladroite, mais vous comprenez 😛 . Le petit côté enquête à l’ancienne, avec un petit tacle à la gorge concernant notre gestion de l’écologie, n’est pas désagréable non plus. Surtout pour le passage à la bibliothèque avec le sosie de Roz du Pixar Monstres & Cie (ouais, je suis en train de revoir les classiques avec le fiston en ce moment). Cela permet également d’approfondir les informations fournies dans Un destin exceptionnel en allant un peu plus loin dans le détail.

J’ai également kiffé deux moments. Le test de la géniale théorie de Loki à Pompéi (quelle bonne idée tout de même de se planquer dans une apocalypse) et la démonstration par l’exemple de plusieurs variants de Loki. Ah oui, il faut évidemment parler de la mascotte Miss Minutes. Assez délicieux de la voir s’énerver contre Loki.

L’accalmie avant la tempête

Néanmoins, le cœur du show réside encore et toujours dans le duo Loki/Mobius. C’est assez hallucinant de voir Owen Wilson dans un rôle autant à contre-emploi. Il laisse le soin à Tom Hiddleston de gesticuler pendant que lui-même affiche un stoïcisme que je ne lui connaissais que trop peu. Je me demande si ce n’est pas lié à la coupe de cheveux. Bref, leurs échanges demeurent toujours aussi exquis comme un match de tennis où les joueurs se renvoient la balle pendant une longue durée. Il y a un côté hypnotisant.

Autre point que j’ai beaucoup apprécié, c’est de voir Loki poser les questions que je me posais justement à Mobius concernant le TVA et son fonctionnement. Qu’est-ce qui se passe à la fin du monde ? Quelle est la finalité du TVA ? Clairement, il y a quelque chose de louche dans cette histoire. Le tout avec une belle réflexion sur le libre-arbitre. Quel intérêt de vivre une telle vie programmée d’avance ? Il n’y aura pas pu avoir un meilleur personnage sur le thème que l’adorateur du Chaos.

Le TVA ou la TVA ?

On dit le TVA (Tribunal des Variations Anachroniques) en français, mais la TVA en anglais pour Time Variance Authority (soit littéralement grosso merdouille, l’Autorité de la Variation du Temps). Un tribunal. Une Autorité. Bref…

Changement de sexe

Puis on arrive à la dernière partie dans un futur (ça change des retours dans le passé) rappelant celui de Blade Runner (il y a du néon et un hologramme, il fait nuit et surtout il pleut, m’en faut pas plus) pour une rencontre mémorable entre les Loki inférieur et supérieur (par contre, qui est qui ?) aboutissant à une réplique m’ayant fait sourire : « Voilà pourquoi Thor nous trouvait ennuyeux. ». C’est tout le délice de ce moment, quand Loki se rend compte à quel point il est agaçant. Juste un petit regret que la baston qui suit soit franchement faiblarde au niveau de la chorégraphie. Mince quoi, on parle de deux combattants magiciens de haut niveau et on a… ça.

Quoiqu’il en soit, le cliffhanger de l’épisode promet de belles choses pour la suite avec l’Éternel Flux Temporel en train de péter les plombs. L’aube d’un nouvel multivers ? Aussi, quel régal de retrouver le Loki qu’on connait. Celui totalement imprévisible.

Avant de boucler cette critique et de vous donner rendez-vous à la semaine prochaine, peut-être que vous vous demandez pourquoi je n’ai pas été choqué par le changement de sexe de Loki. Malheureusement, parce que l’annonce du casting avait fuité. Du coup, je savais que Sophia Di Martino allait jouer Loki. Par contre, j’ai tout de même été surpris de découvrir une blonde. À noter également ces cornes beaucoup moins extravagantes que celles de notre Loki.

Par parti chercher une glace car il fait beaucoup trop chaud.

Conclusion

Après une excellente entrée en matière nous invitant à découvrir un tout nouvel univers, ce deuxième épisode s’attache à poser les enjeux. Alors, certes, c’est moins kiffant, néanmoins, c’est un passage indispensable et il y a pas mal d’excellents trucs dont un cliffhanger qui surprendra les non avertis.

+

  • Duo Tom Hiddleston / Owen Wilson
  • Plus en profondeur dans le TVA
  • Test de la théorie de Loki
  • Cliffhanger

  • Poser les enjeux est rarement un passage kiffant
  • Combat de Loki
8/10

Pin It on Pinterest