Critique : Le dernier exorcisme

Un prêtre exorciste ayant perdu la foi tient à démontrer que les exorcismes ne sont que de purs spectacles pour soigner un mal psychologique. Sa décision a été prise le jour où il a lu dans le journal qu’un jeune homme est mort lors d’un exorcisme. Pour démontrer cette supercherie, il invite une équipe pour filmer son dernier exorcisme…

Attention marketing mensongère, alors qu’on nous promet une vraie peur (merci Mad Movies), on la cherche tout le long du film.

Tourné par Daniel Stamm avec des acteurs inconnus mais tous excellents, le film mise plus à nous montrer le déroulement d’un exorcisme « réel ».

Si ce passage se révèle intéressant, le film bascule ensuite dans une phase où la foi des personnages est testé. Ces derniers cherchent à tout prix à discréditer la thèse de la possession (traumatisme, …). Le tout est conclu par un final aberrant dont je ne révèlerais pas la teneur.

On nous promet une vraie flippe, on assiste à un documentaire digne de TF1 saupoudré de quelques passages « flippants » (j’insiste bien sur les guillemets). Au final une grosse déception au même niveau que le projet Blair Witch où je me suis sacrément emmerdé pendant une heure dix mais dont les dernières minutes font bien flipper.

Je pourrais dire, si vous avez aimé le Projet Blair Witch, vous allez aimer le Dernier Exorcisme dont le cheminement, le scénario et la fin sont les exactes transpositions de celle du film sur la clodo de la forêt de Blair mais dont le buzz médiatique est bien moindre.

Note : 4/10
 
PS : Je remercie joyeusement les $£*%¤ derrière moi qui n’ont pas arrêté de parler tout le long film pour essayer de se rassurer devant les rares passages flippants.

PS2 : Interdit au moins de 16 ans ??? Il faut m’expliquer là. Ah, la censure française ^^.

Le-Dernier-Exorcisme-Affiche-France

Pin It on Pinterest