Critique : Falcon et le Soldat de l’Hiver – Épisode 6 « Un seul monde, un seul peuple » (avec spoiler)

Final sans gloire

Fiche

TitreFalcon et le Soldat de l’Hiver Titre VOThe Falcon and the Winter Soldier
CréateurMalcolm Spellman RéalisateurKari Skogland
Acteurs Anthony Mackie, Sebastian Stan, Daniel Brühl, Emily VanCamp, Wyatt Russell, Erin Kellyman, Julia Louis-Dreyfus, Danny Ramirez, Georges St-Pierre
Saison1 Épisode6
Date de sortie23 / 04 / 2021 Durée52 mn
GenreAction, Aventure, Drame, Science fiction ChaîneDisney+

Face à la montée en violence des Flag Smashers, Sam et Bucky passent à l’action.

Critique

Bienvenue dans la critique de l’ultime épisode de la série Falcon et le Soldat de l’Hiver. La semaine dernière, on nous avait laissé sur un gros twist avec Sam ouvrant un cadeau des Wakandais (sympas, eux – ils avaient déjà donné un bras même sans chocolat). Aujourd’hui, on reprend direct en action pour une confrontation finale.

Deux nouveaux costumes

Au final, j’ai été plus déçu que ravi. Tout d’abord, il est inévitable de parler du nouveau costume de Captain America. Bon là, on est clairement très proche de la version des comics sauf que ça ne passe pas du tout en live pour moi. J’ai l’impression qu’on a recouvert le pauvre Anthony Mackie d’une couche de matelas. Il ne semble visiblement pas du tout à l’aise dedans. Ça semble aussi inconfortable que le costume de Batman dans les films de Nolan. En plus, je n’aime pas cette prédominance de blanc, sans oublier ces pauvres oreilles… Pour moi, c’est un non. Pourtant, ce n’est pas faute d’essayer de le rendre aussi cool que possible en multipliant les plans chocs. Mais rien à faire, ça ne passe pas. J’espère qu’il sera revu.

Réaction inverse par contre face au nouveau costume de John Walker. Celui d’U.S. Agent. Même si techniquement « C’est le même… en noir. ». Rien que sur le plan large où Wyatt Russell fait son défilé face aux deux femmes, le costume est immédiatement reconnaissable et classe. En passant, avec le recul d’une saison complète, je me rends compte que le personnage m’ayant le plus plu dans la série n’est ni Falcon, ni le Soldat de l’Hiver, mais bien le nouveau ex-Captain America. Il a un parcours intéressant du début jusqu’à la fin avec cette mini rédemption. Surtout, il est le seul à amener de la tension dramatique à un final où j’ai regretté son absence. Quand je l’ai vu débarquer, la rage dans les yeux, pour affronter les Flag Smashers et Karli, miam.

Sans tension, difficile d’accrocher

Du final, j’ai pas mal apprécié les scènes d’action avec une vibe Piège de Cristal. Malgré tout, j’ai regretté l’absence de tension. Tout semble téléphoné, même la révélation de l’identité secrète de Power Broker. Au final, le seul moment que j’ai trouvé vraiment cool, c’est quand l’Alfred de Zemo s’en est mêlé pour débarrasser le monde des derniers super soldats (pas assez bankables) encore en vie.

Je retiens aussi le discours de Sam Wilson face aux politiques. Si le discours était plutôt bien écrit. Ni la réalisation, ni Anthony Mackie n’arrivent à lui donner de la consistance. On est bien loin du charisme d’un Chris Evans. Quand on voit qu’il veut faire un film Captain America 4 avec le showrunner de la série, ça m’inquiète tant le niveau ne me semble malheureusement pas assez fort pour justifier un long-métrage. Après, un bon réalisateur peut changer la donne. En effet, Kari Skogland n’aura jamais vraiment réussi à hausser son volume de jeu.

Le moment le plus fort de Un seul monde, un seul peuple m’aura totalement pris par surprise, c’est l’instant où Sam Wilson emmène Isaiah Bradley pour lui montrer son mémorial. J’aurais bien aimé une statue avec le mec en costume comme dans les comics, mais en soldat, c’est déjà très bien. J’ai été ému par l’embrassade.

Je termine avec un petit mot concernant Power Broker ou plus précisément Sharon Carter. Bon, je n’ai pas trop d’avis sur le sujet donc ça va être court. J’espère juste que ça ne va pas être un méchant important… Déjà qu’il ruine à mes yeux, le final de Karli.

Bref, c’était Captain America et le Soldat de l’Hiver.

Par ayant très hâte de découvrir Loki.

Conclusion

Je vais être un peu rude, mais j’ai été déçu par ce dernier épisode. Si l’action est cool, elle n’arrive jamais vraiment à s’envoler et encore moins à installer une bonne tension dramatique. Si je valide totalement le nouveau costume de John Walker, celui de Sam Wilson ne passe pas. L’acteur me semble ridicule dedans. Mais bon après, je n’aimais pas la version des comics. Au final, une bonne série, mais rien de mémorable.

+

  • Action sympathique
  • U.S. Agent
  • Scène du mémorial

  • Aucune tension dramatique
  • Trop téléphoné
  • Nouveau costume de Captain America
6/10

Pin It on Pinterest