Critique : Des vampires dans le Bronx

Comédie horrifique à l’ancienne

Fiche

Titre Des vampires dans le Bronx Titre VOVampires vs. the Bronx
Réalisateur Osmany Rodriguez Scénariste Blaise Hemingway
Acteurs Jaden Michael, Gerald W. Jones III, Gregory Diaz IV, Sarah Gadon, Method Man, Zoe Saldana
Date de sortie02 / 10 / 2020 (Netflix) Durée1h 26
GenreComédie, Horreur Budget

Dans un quartier du Bronx en pleine gentrification, trois ados culottés tombent sur un sinistre complot : on veut pomper la vie de leur chère communauté !

Critique

Des fois, je vois des films qui sortent sur Netflix et personne n’en parle. Généralement, comme je suis un bon mouton, bêêê, bêêê, je suis la masse et je ne les regarde pas. Mais là, pour le coup, le titre et la bannière me donnaient envie. Je ne saurais pas dire précisément pourquoi.

Le titre me rappelle ma jeunesse avec Jackie Chan dans le Bronx (je sais que ça n’a rien à voir, mais je ne peux pas m’en empêcher) et la bannière renvoie aux films pour enfants un peu flippant comme Vampire, vous avez dit vampire ? (là, par contre, ça a beaucoup à voir). Avec moins de 90 minutes, au compteur, de toute façon, je n’ai rien à perdre et on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise.

Respect du genre

Me concernant, c’est clairement la bonne surprise. Certes, je ne m’attendais pas à grand-chose, mais j’ai eu plus que j’attendais : une bonne comédie horrifique. Bon objectivement, ça ne vaut pas The Babysitter du même Netflix, mais Des vampires dans le Bronx a ses qualités.

Déjà, on sent l’amour pour le genre vampirique avec des références à gogo donc une qui m’a fait rugir de plaisir : Blade. Pour le reste, le casting est vraiment sympa, en particulier les trois jeunes héros, avec un caméo assez marrant. Il y a un contexte social très actuel entre la gentrification et les technologies modernes. Surtout et contrairement à la mode, il n’est pas question ici de parodier le genre, mais bien de respecter ses codes.

L’histoire est très classique, mais je l’ai trouvé efficace avec son mélange comédie et horreur tout en restant tout public. Surtout, il y a un bon mood qui se dégage. Un peu à l’ancienne. Résultat, je ne me suis jamais ennuyé. Le seul regret que j’ai eu à la fin de la séance, c’est cette fin respirant cruellement le cheap. C’est dommage, car à un morceau près, on n’était pas loin d’avoir un excellent représentant de ce genre malheureusement trop rare.

Par satisfait de sa petite trouvaille.

Conclusion

La faute à un manque de budget, Des vampires dans le Bronx ne se termine pas sur la bonne note qu’il faudrait / mériterait. Peu importe, car tout ce qui a précédé fait de lui une bonne comédie horrifique à l’ancienne, à savoir prenant le genre au sérieux.

+

  • Respect pour le genre
  • Casting attachant
  • Comédie horrifique à l’ancienne dans un contexte actuel
  • Référence à Blade

  • Climax foiré
  • Ça manque un peu de pognon côté fantastique
6/10

Pin It on Pinterest