Critique : All or Nothing: Tottenham Hotspur

Sous le charme du Mou

Fiche

TitreAll or Nothing: Tottenham Hotspur Titre VO
RéalisateurAnthony Philipson
Casting Tom Hardy, José Mourinho, Daniel Levy, Dele Alli, Harry Kane, Heung-Min Son, Moussa Sissoko, Ben Davies, Lucas Moura, Serge Aurier, Hugo Lloris
Saison1 Nombre d’épisodes9
Date de sortie31 / 08 / 2020 Durée45 à 59 mn
GenreDocumentaire, Sport ChaîneAmazon

Entrez dans les coulisses du Tottenham Hotspur Football Club pendant l’une des saisons les plus marquantes de son histoire. Le président Daniel Levy décide à mi-saison de limoger le manager Mauricio Pochettino et d’engager José Mourinho.

Critique

Après un excellent All or Nothing: Manchester City, naturellement, je me suis jeté sur All or Nothing: Tottenham Hotspur à sa sortie. Sauf qu’une mauvaise surprise m’attendait au tournant. Pourtant, on était ni le 1er avril, ni le 31 octobre. Quelle est cette mauvaise surprise ? L’absence totale de traduction. Même pas une pauvre VOST. C’était déjà le cas avec Manchester City. Ne voulant pas voir la série en VOSTA, j’ai attendu l’arrivée des sous-titres français. Un mois, il aura fallu, mais ça valait le coup.

Entraîné par Mourinho

Je suis un passionné de football donc je scrute régulièrement les sites de foot (sauf L’Équipe, faut pas déconner) et me régale dans la session commentaires de SoFoot. Ceux qui veulent savoir : mon équipe de cœur est le PSG. J’adorais regarder l’EDD pour suivre l’actualité des championnats étrangers. Mais du côté des documentaires, rien ne m’avait vraiment passionné. Du moins, jusqu’à l’arrivée, sur Amazon, d’All or Nothing: Manchester City puis, sur Netflix, de l’excellent Sunderland : Envers et contre tous. Une occasion unique de vivre à l’intérieur de ces clubs.

En passant avec Tottenham, un club que j’apprécie (la présence des anciens parisiens Lucas Moura et Serge Aurier aide), mais sans plus car trop lisse. Je pensais alors que je n’allais pas vibrer, mais c’était sans compter sur l’arrivée de José Mourinho. Alors, le mec, je ne le portais pas dans mon cœur à cause de son passage au Real Madrid où je l’avais trouvé détestable. Néanmoins, j’étais curieux de découvrir sa manière de coacher. Surtout en opposition avec celle de Pep Guardiola.

Pour le coup, et à mon grand étonnement, le mec m’a charmé. Je comprends nettement mieux pourquoi la grande majorité des joueurs qu’il a eu sous ses ordres l’aime beaucoup. Le mec est certes un obsédé de la victoire, mais il a le mérite d’être franc et direct envers ses joueurs. The Charming One.

Les dessous du mercato et du covid

Autre surprise du show, le président Daniel Levy. Le mec est réputé pour être très dur en affaire, surtout au niveau du mercato. Du coup, je me suis fait toute une image dans ma tête et ça n’a rien à voir avec la réalité. Au final, j’ai découvert un président assez cool. J’ai adoré la partie où il raconte un peu comment fonctionne le mercato et il m’a bien fait comprendre à quel point finaliser un transfert peut être complexe. Surtout pour le cas de Christian Eriksen. Parmi les joueurs, mon coup de cœur aura été pour Son Heung-min.

Quoi qu’il en soit, toute la série est passionnante. Surtout avec Tom Hardy comme narrateur. Le seul regret que j’ai, c’est que les matchs sont montrés trop brièvement. Je ne sais pas si c’est une question de droits, mais c’est quand même dommage. À noter un excellent épisode consacré au coronavirus.

Par qui a hâte de savoir quel est le prochain club.

Conclusion

À la manière d’All or Nothing: Manchester City, on nous immerge dans la vie du club Tottenham. Une aventure passionnante où pratiquement tous les aspects de la gestion d’un club sont couverts. En bonus, avoir un aperçu de comment c’est d’être entraîné par Mourinho, ça n’a pas de prix.

+

  • Couvre pratiquement tous les aspects du club
  • Show Mourinho
  • Beaucoup de joueurs attachants

  • Matchs de foot expédiés
8/10

Pin It on Pinterest