Les chroniques de Coolson : Un jour sans fin (1993)

Debout les campeurs et haut les cœurs, n’oubliez pas vos bottes parce que ça caille aujourd’hui. Ça caille tous les jours par ici, on n’est pas à Miami. On en est même loin et il faut s’attendre à quelques problèmes de circulation ce soir avec ce comment déjà.. Oui, ce blizzard. Blizzard, vous avez dit blizzard ? Comme c’est étrange, hé bien voici les prévisions, la météo nationale prévoit un super blizzard, ça va décoiffer. Oui, ça va décoiffer, mais il y a une autre raison pour laquelle cette journée est si particulièrement passionnante. Oui, et particulièrement froide. Oui, particulièrement froide, mais une question majeure est sur toutes les lèvres. Lèvres gercées. Oui, les lèvres gercées. Poils au nez. Croyez-vous que Phil verra son ombre à son réveil ? Le Phil de Punxsutawney. Oui, le rongeur, c’est le JOUR DE LA MARMOTTE !

Aujourd’hui, c’est Un jour sans fin (enfin, c’était y a trois semaines, mais on ne va pas chipoter.).

Debout les campeurs !

Un jour sans fin est un film américain sorti le 12 février 1993 aux États-Unis et le 28 juillet de la même année au pays de Gérard Depardieu. Pour faire simple, ce film retrace la journée d’un homme qui, comme à la préfecture quand on doit faire faire un papier de merde, que ça leur prend 5 minutes et qu’on a autre chose à foutre, revit perpétuellement le même jour en boucle au cours d’un festival rendant hommage à une marmotte. 

On y retrouve, dans le rôle de Phil Connors et doublé par Richard “Putain de” Darbois en VF, Bill Murray dont on a déjà parlé ici même pour S.O.S Fantômes et qui a joué, je vous le rappelle, dans La Vie Aquatique. Il est bien, regardez-le.

Il interprète ici un présentateur météo sarcastique, acariâtre et orgueilleux qui trouvera la rédemption grâce à ses nombreuses journées. Les fans ont analysé Un jour sans fin pour déterminer combien d’années Phil Connors a revécu le jour de la marmotte à Punxsutawney. Sur la base des images et dialogues, mais aussi du temps nécessaire pour apprendre le piano ou la sculpture sur glace, ils en ont conclu qu’il est resté coincé 33 ans et 350 jours, soit 12 395 jours !

Il est accompagné d’Andie MacDowell, une actrice et mannequin américaine, dans le rôle de Rita Hanson. Star des années 90, notamment pour son rôle dans le charmant Quatre mariages et un enterrement, elle collectionne les nominations et récompenses, dont un César d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.

Haut les cœurs !

Le film est réalisé par Harold Ramis, et lui permettra de retrouver Bill Murray, avec qui il aura tourné plusieurs films, mais qui, malheureusement, sonnera le glas de leur amitié et collaboration professionnelle. Ramis souhaitait tourner une comédie romantique, alors que Murray, alors en instance de divorce, souhaitait tourner une comédie beaucoup plus sombre. Le tournage devient alors un bras de fer entre les deux hommes, qui en viendront à se détester. La production décide d’engager un assistant pour les aider à communiquer, mais Murray engage volontairement une personne atteinte de surdité profonde et ne s’exprimant qu’en langue des signes, ce que, bien entendu, personne ne maîtrisait sur le plateau, encore moins Murray.

Ils finiront par se réconcilier en 2013, juste avant la mort tragique du cinéaste à l’âge de 69 ans en février 2014. Bill Murray rendra d’ailleurs un dernier hommage à son complice lors de la 86e cérémonie des Oscars.

Alors, c’est valable ?

Un jour sans fin est aujourd’hui considéré comme l’une des meilleures comédies des années 90, comme l’un des meilleurs films de tous les temps par de nombreux critiques et journalistes. Il figure également dans l’ouvrage de référence 1001 films à voir avant de mourir qui précise :

Bill Murray livre peut-être la meilleure et la plus chaleureuse prestation de sa carrière dans cette comédie de génie – sans doute la meilleure des années 1990. […] C’est une idée superbe (qui n’est jamais expliquée, ce qui la rend encore meilleure) […] Un jour sans fin est à la fois merveilleusement intelligent et hystériquement drôle. La comédie est rarement aussi parfaite.

1001 films à voir avant de mourir

Pas mieux.

Pin It on Pinterest