Les chroniques de Coolson : Cluedo (1985)

Quand on parle d’adaptations, que ce soit des livres qui deviennent des films, des films qui deviennent des jeux vidéo, des jeux vidéo qui deviennent des jeux de sociétés, on n’est que très rarement sur du chef d’œuvre. Certains arrivent tout de même à sortir du lot, souvent grâce à des parti-pris qui se permettent, avec raison, de s’éloigner de leur support original. Et parfois, ils utilisent également l’intégralité de ce que propose le jeu pour en faire une mise en scène originale, qui nous permet, nous, petits spectateurs, de découvrir un projet final qui, contre toute attente, s’avère plutôt agréable et sympathique.

Alors, on prend son chandelier et on va assassiner le colonel Moutarde dans le petit salon, aujourd’hui, c’est Cluedo.

Mademoiselle Rose

Cluedo est un film américain sorti le 13 décembre 1985 aux États-Unis et le 7 mai 1986 aux pays de la tartiflette. Pour faire simple, il reprend littéralement une partie de Cluedo : 6 invités sont réunis dans un manoir, se voient attribuer un pseudonyme, une lumière s’éteint et ils doivent deviner qui c’est qu’a crimé avec quel objet et où. 

L’un des personnages créé pour l’occasion est le majordome, Wadsworth, interprété par Tim Curry, le Dr Frank-N-Furter du Rocky Horror Picture Show, le concierge du palace de Maman, j’ai encore raté l’avion et en aura terrorisé plus d’un dans la peau du peu rassurant clown Pennywise dans Ça. On retrouve également Christopher “Emmett Brown” Lloyd dans le rôle du professeur Violet. 

Une petite mention particulière à Michael McKean, que nos amis rocker (prononcer Roquère) connaîtront pour son rôle de chanteur guitariste dans l’ultra culte Spinal Tap de Rob Reiner, un must see absolu pour les fans de rock et les fans de “mocumentaire”, mais également par les gens qui aiment ressentir des sensations agréables en général.

Avec le revolver !

Le film est réalisé par Jonathan Lynn, qui bien qu’il n’ait pas marqué de son empreinte l’histoire du cinéma, possède malgré tout quelques comédies sympa à son palmarès, telle que Mon cousin Vinnie, une comédie avec Joe Pesci et Marisa “Tante May” Tomei, Sergent Bilko avec Steve Martin ou, plus récemment, Mon voisin le tueur avec Matthew Perry et Bruce Willis

Mais le film est surtout écrit par John Landis, réalisateur des Blues Brothers, d’Un Prince à New York (jetez-y un œil, le 2 vient de sortir) et d’une tripotée de comédie des années 80 très réussies. Également aux manettes sur plusieurs clips de Michael Jackson, il gardera le funeste souvenir du décès de trois de ses acteurs sur l’un de ses segments du film à sketchs La Quatrième Dimension.

Alors, c’est valable ?

Si vous aimez les comédies policières ou bien encore les romans type Agatha Christie ou Mary Higgins Clark, je ne saurais que vous conseiller de regarder Cluedo. Le film use et abuse des codes et règles du jeu de société et les tournent à son avantage, en utilisant intelligemment les armes, les lieux, et même les passages secrets. La mise en scène est très théâtrale, ce qui apporte un côté comédie loufoque à l’ensemble. Et Tim Curry excelle dans son rôle de maître de cérémonie grandiloquent. 

Personnellement, j’ai découvert ce film il y a quelques années et j’ai été extrêmement surpris de me laisser prendre au jeu, tant par la narration que par une idée de twist final audacieuse et bien trouvée. J’adore le Cluedo, je ne sais pas si ça interfère sur mon jugement, mais je vous encourage fermement à regarder le film (malgré une VF aux fraises, je dois le reconnaître), ne serait-ce que pour sa mise en scène originale.

Pin It on Pinterest