Bob Iger, le PDG de Disney, parle des X-Men dans le MCU et James Gunn

Retour à la maison

Quand le PDG de Disney, propriétaire entre autres de Marvel et Star Wars, donne une interview (ici pour THR), forcément, on écoute ce qu’il raconte. D’autant plus après le rachat de la Fox pour 71 milliards de dollars.

Hors de Marvel, ce qui ressort principalement, c’est que Bob Iger est très investi concernant son service de streaming, Disney Play, et qu’il va ralentir la cadence pour Star Wars. Maintenant intéressons-nous à ce qui concerne Marvel.

Virer James Gunn

Dans quelle mesure êtes-vous impliqués dans les décisions d’annuler Roseanne sur ABC ou de licencier James Gunn chez Marvel ?

Je dirais que la limite est floue entre les décisions que j’ai aidé à prendre et les décisions qu’on me demande de soutenir. Roseanne était complètement unanime. Nous avons discuté de la manière dont cela serait communiqué, puisqu’il y avait un certain nombre d’étapes à verrouiller, mais la décision a été prise à l’unanimité. La décision concernant James Gunn m’a été présentée comme étant une décision unanime des divers cadres du studio et je l’ai soutenue.

Il y a eu des réactions négatives. Vous la soutenez toujours ?

Je n’ai pas remis en cause cette décision.

Les X-Men sous Marvel Studios

Comment Marvel va-t-il absorber la franchise X-Men de la Fox ? Est-ce que Kevin Feige va tout superviser ?

Cela fait totalement sens. Je dois faire attention à ce que je dis, par rapport à ce qui a été communiqué à nos amis de la Fox, mais je pense qu’ils le savent. Il est logique que Marvel soit supervisé par une seule entité. Il ne devrait pas y avoir deux Marvel.

Est-ce que Deadpool va devenir un Avenger ?

Kevin a beaucoup d’idées. Je ne dis pas que c’est l’une d’elles mais, qui sait ?

Voilà ce qui promet du lourd pour l’après Avengers 4.

Advertisements
A propos de l'auteur : (2939 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.