Critique : Warrior

Les gladiateurs du 21ème siècle

Fiche

Réalisateur(s): Gavin O’Connor (le sympathique Le prix de la loyauté)
Scénariste(s): Gavin O’Connor, Anthony Tambakis et Cliff Dorfman (a officié sur la série Entourage)
Acteurs: Joel Edgerton (dans le superbe Animal Kingdom), Tom Hardy (Bronson, Inception et le vilain du prochain Batman de Nolan, Bane), Nick Nolte (Lorenzo, La Ligne Rouge, Les Nerfs à vif), Frank Grillo (Le Prix de la loyauté, Hors de contrôle) et Jennifer Morrison (Zoey, la copine de Ted dans la saison 6 d’How I Met Your Mother)
Pays:États-UnisDate de sortie:14 septembre 2011
Genre:Action, DrameDurée:2h20
Budget:30 000 000 $
Ancien Marine brisé, Tommy Conlon rentre au pays et demande à son père de le préparer pour un tournoi d’arts martiaux mixtes qui lui permettrait de gagner une fortune. Personne ne sait ce qu’il espère faire de cet argent. Le propre frère de Tommy, Brendan, décide lui aussi de s’engager dans la compétition pour essayer de sauver sa famille. Entre les deux frères, les années n’ont pas adouci les rancœurs.

Immanquablement, les routes de Tommy et de Brendan vont bientôt se croiser. Au-delà de l’affrontement qui s’annonce, pour chacun, quelle que soit la cause qu’ils défendent, il n’est pas seulement question de remporter un prix, mais de mener le combat d’une vie…

Critique

Quelle claque ! Quel film ! Alors qu’il n’y a pas si longtemps, j’avais revu Fighter, je voyais mal comme Warrior allait réussir à le surpasser, même au fond de moi je taquinais le film en le provoquant à réussir à faire mieux que Fighter et il l’a fait. Et de quelle manière !

Tout d’abord, l’histoire demeure très classique mais cette fois-ci est fractionnée en deux un peu comme Fighter sauf que cette fois-ci, les deux protagonistes principaux n’auront aucune interaction entre eux si ce n’est une scène et bien sûr le combat final.

Le gros problème avec ce genre d’histoire, c’est toujours le risque que l’un des personnages se révèle bien plus intéressant que l’autre. Un peu comme justement Fighter (je sais, je cite beaucoup Fighter mais les deux films se ressemblent tellement) où Mark Wahlberg était dans l’ombre de l’énorme Christian Bale.

Cette fois-ci, Tom Hardy joue un personnage bien plus classe que celui de Joel Edgerton mais en contrepartie, afin de garder le mystère autour du personnage de Tom Hardy, il est nécessaire de limiter ses apparitions à l’écran. Du fait, chacune de ses apparitions est un pur régal tant la prestation de Tom Hardy est monstrueuse, il arrive à nous faire vibrer, frissonner, à remuer nos tripes en composant une boule de nerfs, un personnage qui a subi l’enfer de la guerre et qui a la rage contre le monde entier. Le voir entrer dans l’arène est un moment purement jouissif. On retrouve par moment, l’ampleur du personnage culte de Tom Hardy, le légendaire Bronson. Dommage que ce ne soit pas la période des Oscars, Tom Hardy mériterait tellement une nomination.

Mais si Tom Hardy respire la violence, la haine, son frère en contrepartie apporte une dimension sociale basé sur l’émotion, la famille. Car c’est uniquement pour la famille qu’il se bat, pour garder sa maison. On pensait alors qu’on allait s’emmerder avec lui car bon, il est loin d’avoir le charisme animal de Tom Hardy mais bizarrement non, son personnage se révèle assez profond et attachant pour qu’on suive ses aventures sans déplaisir.

Le fil conducteur entre ses deux frères est tenu par leur père, l’immense Nick Nolte qui fait ici un come-back fracassant. Son rôle apporte beaucoup de sentiments et de larmes. Sa scène avec son fils m’a fait pleurer et ce n’est pas la seule fois. La deuxième fois survient lors du final mais je vous laisse la surprise.

Si vous n’êtes pas encore parti voir le film, on pourrait peut-être parler des combats car un tel film ne peut être totalement achevé s’il ne sort pas des combats aboutis. Tous les plus grand films du genre disposait de très bons combats et Warrior les enterre tous !

Car en basculant de la boxe à la MMA, le film passe dans une autre dimension. Fini le noble art au concept finalement limité et place à l’arène du 21ème siècle, aux gladiateurs modernes. En dehors de l’éternel débat Boxe ou MMA, force est de constater que les combats deviennent tout de suite plus violent, plus rapide et surtout plus trippant. Je ne vous dis pas le nombre de frissons ressentis. Le pire, c’est lors du combat final. On n’en peut plus, on veut que ça commence. Notre chair vibre, nos poils hérissent. On remerciera la réalisation de Gavin O’Connor pour avoir réussi avec brio à retranscrire la fièvre de l’arène. On sait maintenant ce que pouvait ressentir les romains à l’époque dans le Colisée.

La prestation des deux acteurs principaux durant les combats est tout simplement ébouriffante. Sont-ils des professionnels ou de simples acteurs? En tout cas, je me permettrais de donner un conseil aux journalistes qui les intervieweront, évitez de les emmerder. Car une chose est sûre, si j’étais dans l’arène face à la Bête Tom Hardy. Rien que son regard aurait suffi à me mettre KO.

Conclusion

L’émotion semble être le cœur du film grâce à un trio d’acteurs exceptionnels Hardy/Edgerton/Nolte.

Et non seulement content de réussir sa partie dramatique, Warrior nous achève avec des combats dont la fièvre vous enivra. Jamais je n’ai autant vibré sur des combats depuis que j’étais gosse devant Rocky.

Sa scène culte : une blindée mais ma préféré oscille entre la scène entre Tom Hardy et Nick Nolte (vous n’aurez pas de mal à deviner laquelle) et l’entrée en scène pour le combat final.
10/10

PS : le film entre avec grand fracas dans mon top 5 de l’année.

PS2 : les 2h20 sont passés à une vitesse donnant l’impression que le film dure 1h30, c’est chiant ça !

PS3 : il sort quand le blu-ray ?

PS4 : non mais sérieux, il sort quand le blu-ray?

Advertisements
A propos de l'auteur : (2814 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • kimsarang

    C’est ce qu’on appelle un film coup de poing où c’est « la galère » pour tous les protagonistes ! Tom Hardy et Nick Nolte sont énormes de charisme, les autres acteurs également suivent le mouvement de cet excellent film !

    Oui la vie est un « combat » perpétuel (d’ailleurs on s’en fiche ici si les combats sont bien faits ou non pour les puristes car ce n’est pas un film d’action mais bien un « drame ») où le conflit est permanent peu importe les choix décidés au cours du temps. Que d’émotions !

  • @Kimsarang : « (d’ailleurs on s’en fiche ici si les combats sont bien faits ou non pour les puristes car ce n’est pas un film d’action mais bien un « drame ») »

    Surtout pas, car si les combats n’étaient pas aussi trippants. Le film aurait eu beaucoup de mal se magnifier car un beau combat ne peut exister sans enjeu dramatique tandis que qu’un enjeu dramatique peut être plombé par un combat moisi.

    Ici, Warrior réussit avec brio les deux tandis que Fighter manque un peu sa partie combat. C’est bien pour cela que beaucoup de gens le préfère à Fighter. A méditer 😉

    @Jeremy: j’avoue ne pas trop avoir compris les critiques négatives étant donné que le film réussit plutôt bien ce qu’on lui demande après, ce n’est pas un grand film mais la partie passage à tabac m’a marqué.

    Sinon moi aussi Warrior fait partie de mes films préférés de l’année. Pour l’instant, il a chopé la place Top 1. :mrgreen:

  • Jeremy

    L’un de mes films préférés est surtout mon gros coup de cœur de l’année pour le moment !

    Toi aussi tu as aimé « Le prix de la loyauté »  car moi aussi et je comprend pas toutes ces critiques négatives au tour de ce film  😐

  • Lol, pour le top de l’année, c’est une tradition chez une grosse majorité des blogs de le faire justement à la fin de l’année. Tu verras une pléthore d’articles où tout le monde fait son top de l’année.

    L’année dernière, je n’ai pas eu le temps de le faire mais cette année, je n’y couperais pas :mrgreen:

  • Lol, oui, c’est  ça ^^

  • J’ai pas aimé Warrior, et ça me fait chier des cacahuètes que tout le monde soit ébloui par le MMA à cause d’un film. Ça fait 8 ans que je suis passionné par ce sport et j’ai été déçu par le résultat à l’écran (néanmoins il reste un des meilleurs films du genre, mais vu la concurrence qui est ignoblement à chier c’était pas dur). Mais comme mon avis va encore paraître être celui du vieux pinailleur je préfère ne rien dire, la masse l’acclame, et vu l’importance de ma voix autant fermer ma gueule.

    Je ferais la critique de Knuckle dans les jours qui viennent. Les mecs de Warrior paraissent être des gonzesses à côté.

  • Moi c’est surtout l’histoire des deux frères qui m’a ébloui. Ce qui m’étonne toujours avec toi, c’est que tu n’aimes pas les films que tout le monde a aimé et tu aimes les films que pas grand connait et/ou aimé mais qui offre la même chose. Tu le fais consciemment ou c’est juste que tu mets la barre beaucoup plus haut?

    Edit (désolé mais bon ^^): je viens de voir la bande annonce de Knuckle, c’est des combattants de rue et sincèrement, ils ne font pas le poids face aux champions du monde de MMA. Y a avait un champion de combattant de rue (Kimbo, un black barbu), ben quand il est passé en MMA, il a galéré le mec. Et puis sincèrement, tu mets Koba face à ces irlandais, je ne suis pas sûr qu’ils tiennent.

    Mais le film a l’air pas mal intéressant, c’est un biopic?

  • Quand je dis que j’ai pas aimé Warrior, je n’ai pas non plus détesté. Ça reste du surestimé.
    Y’a des films mainstream que j’aime, et d’autres non, faut pas chercher plus loin.

    Knuckle c’est plus pour la comparaison brutalité que j’en parlais. Après c’est comme demander qui gagnerait entre un éléphant et un hippopotame. Les mecs du MMA combattent pour du pognon et sont soumis à des règles. Ceux de Knuckle sont les combattants de la mafia, et se battent pour régler les comptes entre clans rivaux (des fois jusqu’à la mort). Le docu a pris 12 ans à être tourné, et il est évident qu’il n’aura jamais autant de succès que Warrior, ni non plus la même reception. Une belle histoire à la Rocky c’est plus bankable que du réel qui tâche. Un exemple tout con, pourquoi Hardy a des tribals ? Paske le tribal est l’icône du mauvais goût MAIS c’est le tattoo le plus populaire (et plus jeune j’aurais jamais dû profiter de pouvoir avoir un bras orné de tribals gratuitement, je le regrette amèrement… :roll: )

  • « Paske le tribal est l’icône du mauvais goût MAIS c’est le tattoo le plus populaire« , tu peux en dire plus? Parce que là, on a l’impression de lire : populaire donc de mauvais goût.

    « il est évident qu’il n’aura jamais autant de succès que Warrior, ni non plus la même reception« , c’est là toute la nuance entre le cinéma et le documentaire :wink: . Les deux ne partagent pas le même public, ni la même vocation. Donc comparer Knuckle et Warrior, ça ne sert pas à grand chose.

  • Populaire veut rarement dire de bon goût. Le gel dans les cheveux avec un crête de coq c’est populaire, et c’est de mauvais goût. Les jeans Diesel et tshirt RG512 c’est populaire et de mauvais goût. Kany West est populaire et il est de mauvais goût. Je peux continuer encore longtemps comme ça. Et parler de tribal à un tatoueur c’est comme venir parler d’Alexandra Ledermann sur DS à un hardcore gamer, il va se faire un facepalm.

    Bah oui, c’est pour ça que je ne comprends pas pourquoi tu t’évertues à essayer de les comparer. La seule chose que j’ai dite c’est que Knuckle est plus violent. Point.

  • Jeremy

    +1 Marvelll : D’où le fait qu’il en fasse un deuxième (Fighter) pour se rattraper de coté là  ^^

    C’est claire qu’il ne réinvente rien et moi aussi c’est la fin qui m’a marqué, très émouvant pour ma part !

    Il faudrait que je fasse mon top de l’année mais il reste encore de bon film à venir mais c’est claire que pour le moment il est premier ! Je l’ai même vu deux fois 😀

  • Le cinéma est populaire et donc de mauvais goût. Sinon « Le gel dans les cheveux avec un crête de coq », ce n’est pas vraiment populaire. Seul quelques têtes brulés (adolescentes de surcroit) se permettent de le faire et ils sont très loin d’être une majorité. Pareil pour les jeans Diesel. Après ça reste très subjectif, cette histoire de bon gout/mauvais goût :wink:

    Sinon je ne comparais pas les deux films mais les combattants. comme toi . T’avais commencé avec « Les mecs de Warrior paraissent être des gonzesses à côté » et j’ai répliqué que c’était loin d’être le cas. Les combattants MMA sont des vrais monstres physiques. Après si tu parles de gonzesses du côté violence. C’est une autre histoire, une histoire de règle…

  • Le cinéma est un art, c’est différent. On ne pas dire si c’est de bon goût ou pas.
    Euh si c’est vachement populaire, sort en boite le samedi soir tu verras… Et subjectif ou pas ça leur fait des têtes de cons, et en général ces mecs là savent pas écrire.

    Oui, les combattants de MMA sont de vrais monstres. Tom Hardy combat dans quelle fédération ? Aucune. J’ai parlé des gars de Warrior (des acteurs, des personnages de fiction [imagine Ben Affleck qui mime la chose]), pas ceux du MMA. :-P

  • Tu serais surpris, source Allocine :

    Malgré quelques concessions, dont faire porter aux acteurs des gants avec un rembourrage plus dense, et installer dans la cage un tapis monté sur ressorts pour mieux absorber les chocs, les deux acteurs ont évolué dans un environnement de tournage très éprouvant. Ils ont affronté de vrais combattants. Koba, le champion de lutte russe qui est censé gagner le Sparta, est joué par le champion de lutte olympique et héros de Pittsburgh Kurt Angle. Le défi n’était donc pas seulement d’entraîner les deux acteurs principaux à se battre comme de vrais champions de MMA, mais aussi d’entraîner de vrais combattants à se battre comme au cinéma, c’est-à-dire sans porter les coups. Malgré tous ses efforts, certains coups ont atteint leur but, entraînant plusieurs blessures, dont une déchirure de ligament, un pied cassé et une côté fêlée pour Tom Hardy, et une blessure sérieuse au ligament collatéral médial du genou droit de Joel Edgerton.

    Et puis, ils ne font pas oublier que les combattants du film sont des poids moyens, pas lourds, ce qui expliquer le physique nettement moins impressionnants ^^

  • Je serais surpris de savoir où se situe la part de réalité. Ce genre de déclarations sont souvent exagérées pour impressionner le spectateur. Putain de la déchirure de ligament je connais et j’ai jamais entendu parler de Tom Hardy qui aurait passé 6 mois à marcher avec des béquilles…

    Je sais même pas quelles sont les catégories de poids. Je mate que le Pride, au moins tout peut arriver, comme Minotauro qui éclate Sapp. Alors que Couture contre Waterman dans un match chiantissime c’est pas la peine.

  • Jeremy

    « c’est une traduction chez une grosse majorité »

    Tu voulais peut être dire une « tradition » dans ta phrase non ? 😆

    Je n’y manquerais pas alors même si j’avais pensais à en faire en milieu d’année mais bon, cela n’aurait pas était très utile donc vaut mieux attendre la fin de cette année assez riche en excellents films  ^^

  • « Ce genre de déclarations sont souvent exagérées pour impressionner le spectateur. », c’est clair surtout que ce sont des notes de la prod  😆

    Mais la déchirure de ligament, ça dépend où c’est, ça peut être au poignet.

    « Je mate que le Pride, au moins tout peut arriver » ben dans le film aussi 😉

    Sinon, je viens de regarder en détails, le film réunit quand même un beau casting de combattants : Nate Marquardt, Erik Apple, Anthony « Rumble » Johnson et Yves Edwards.

    Sans oublier : Les combats du film ont été arbitrés par Josh Rosenthal, un des arbitres les plus respectés du monde qui est lui-même ceinture marron de jiu-jitsu. Ayant arbitré plus de 2000 combats, Josh Rosenthal maîtrisait parfaitement son rôle.

  • J’ai jamais dit que Warrior était pourri. Je lui ai mis 6.
    J’ai rien compris à ta première phrase par contre… Mais si tu voulais savoir pourquoi je n’ai pas publié de critique sur T3 ou Warrior c’est simplement que y’a déjà 10000 critiques sur le net et que je trouve pas grand chose à dire dessus. Comme je l’ai déjà dit à Marvelll, j’ai horreur de cette obligation qu’il y a d’écrire une critique à chaque fois qu’on a vu un film. Même si j’essaie d’être à jour par rapport aux sorties dvd/ciné, j’écris surtout par spontanéité, et j’ai une famille, un taf, et perdre 3h à trouver quoi dire sur T3 c’est pas mon kif. J’ai écris des critiques super longues, comme celle d’Hell Driver, et ça m’a pris 15mns, paske je savais quoi dire et ça me faisait plaisir d’en parler. T3 je sais pas quoi en dire, et en plus ça me fait chier.
    T3 de toute façon j’ai dit ce que j’avais à dire dessus, c’est chiant au début, c’est chiant à la fin, y’a 2, 3 bonnes scènes, et je lui mets 3/10. T’obtiendras pas plus de moi à propos de ce film, même si tu me pendais par le zob 😉 Libre à toi d’aimer, j’ai même pas pris la peine de le noter sur imdb ou senscritique, c’est dire à quel point je m’en branle de ce film 😆

  • Jeremy

    « Mais comme mon avis va encore paraître être celui du vieux pinailleur je préfère ne rien dire » Franchement tu es l’un des rares que je connaisse dans le milieu des sites/blog/réseau sociaux et même dans la vie de tous les jours qui argumente ses propos et qui ne dis pas simplement c’est pourri juste histoire de faire chier ce qui on aimé et je t’avoue que j’aurais adoré voir une critique sur Transformers 3 ou encore Warrior ^^ Puis d’un coté, ça ne serait pas marrant si tout le monde aimé les même films …C’est en partie pour ça que j’ai ton site dans ma liste de blog/site préféré sur mon blog et que je suis souvent dessus malgré que je ne laisse peut être pas assez de commentaire 😕

    On a quand même apprécié les même film des fois, comme Fighter ou encore Hell Driver et j’en passe ! Puis tous les gouts sont dans la nature ^^

    Sinon je suis d’accord avec Marvelll sur le fait que c’est surtout l’histoire du père et des deux frères qui ma touché !

    « Ce genre de déclarations sont souvent exagérées pour impressionner le spectateur. »

    C’est sûr mais bon je pense qu’avec un film pareil, ils ont quand même du avoir de sacrés bobos tout de même !

  • Jeremy

    Ouais c’est claire, moi aussi je n’écris pas une critique sur tous les films qui sort mais j’essaye de parler des plus connus et surtout de ceux que je peux voir dans mon « cinéma » …

  • kimsarang

    Pourquoi limiter le film Warrior à son côté « action »? C’est vraiment minimaliste de le résumer par ses scènes d’action! Le film dans son « global » est un excellent film, peu importe les sujets américains ( et non PRO-américains comme j’entends par ci par là … pfff) et le spectateur en ressort avec les frissons en se disant (encore je me répète) que la vie est un éternel combat !

  • Pourquoi tu dis qu’on limite le film à son côté action?

  • kimsarang

    Je parlais en général (en lisant d’autres critiques) et d’ailleurs la promo du film fait mal sa promo !

  • Non au contraire, c’est toujours plus vendeur de vendre l’action. Demande à n’importe quel commercial (sinon pourquoi Transformers 3 cartonne autant :wink:).

    Après pour peu que tu sois un minimum informé, tu sais que Warrior est un remake de Rocky 😆

  • bill

    hello !

    pour info le bluray devrait pas tarder, je viens de le finir 😉 !!
    J’ai découvert ce film, parcque justement je devais le aire ce bluray, et effectivement je me suis éclaté, il est terrible !

  • Lol, merci de m’avoir prévenu, je viens de le commander. Ne reste plus qu’à attendre le 17 janvier! 😀

  • Pfff et dire que y’a In the name of the king 2 ! :mrgreen: