Critique : Preacher – Saison 1

Bannière de la saison 1 de Preacher avec Jesse Custer

Avant Gone to Texas, il y avait… la série télé

Fiche

TitrePreacher
CréateursSeth Rogen, Evan Goldberg, Sam Catlin
ActeursDominic Cooper, Joseph Gilgun, Ruth Negga, Lucy Griffiths, W. Earl Brown, Derek Wilson, Tom Brooke, Anatol Yusef, Ian Colletti, Jackie Earle Haley, Graham McTavish
Titre originalSaison1
PaysÉtats-UnisNombre d’épisodes10
GenreComédie, Drame, Fantastique, HorreurFormat42 – 65 mn
Diffusion d’origine22 / 05 / 2016Chaîne:AMC
Photo de la saison 1 de Preacher avec Cassidy

On s’amuse beaucoup par ici, faudrait que je vienne plus souvent à Annville.

Critique

J’avais trouvé l’épisode pilote de la série Preacher prometteur, mais un point me gênait beaucoup. Je n’arrivais pas à retrouver le ton et le genre du comic qu’elle adaptait. En effet, ça restait assez soft et surtout, ce n’était pas un road trip. Qu’en est-il de la saison complète ?

Attention, cette critique contient des spoilers sur l’ensemble de la saison.

Après l’épisode pilote et au bout de quelques épisodes, j’avais fini par faire mon deuil d’une vraie adaptation du comic de ces génies de Garth Ennis et Steve Dillon. Puis l’épisode final a tout chamboulé et m’a fait revoir mon jugement en entier. Sur le dernier plan de la saison, je me suis alors dit : « Mais putain, je suis con ! En fait, cette saison représente le préquel du premier tome du comic. ». Résultat, j’ai fini la saison excité comme Cassidy à la vue d’un club de strip-tease.

Je tournais en rond dans mon salon à dire à voix haute « Bordel, mais en fait, ils vont vraiment le faire ! Ils vont le faire ! » pendant que ma moitié me regardait avec des gros yeux avant de se planquer derrière son téléphone portable. Le comic Preacher tel qu’il est dans la prochaine saison ? J’espère bien et ça va être très dur d’attendre presque un an avant d’y avoir droit. Au passage, le nombre d’épisodes va augmenter pour passer de dix à treize.

Un dernier épisode collant au plus près du comic, donc parfait !

L’épisode 10, Call and Response, est exactement ce que Preacher aurait dû être depuis le début (si on omet les vingt premières minutes du pilote) avec un Jesse Custer enfin badass (une remarque qui ne s’étend pas à Tulip et Cassidy, car ils le sont dès qu’ils sont apparus à l’écran) avec toujours ce petit sourire au coin des lèvres. Surtout l’histoire d’amour entre Jesse et Tulip envoie des roses dans les bouquets de fleurs. J’avoue avoir eu les yeux mouillés avec cette histoire de « Je mange des pancakes. ». Ce regard de Tulip pendant qu’elle écoute Jesse Custer faire sa déclaration…

Plus surprenant est l’humour avec de nombreuses références aux évènements ayant eu lieu durant la saison comme le coup de la bite dégommée ou cette love story improbable. Sans oublier, ce génial compte à rebours avant la rencontre avec un certain mec en haut. Pour terminer, le culot de tuer tout le monde à Annville (le showrunner Sam Catlin a confirmé qu’ils étaient bien tous morts) ! Certes, c’est comme ça dans le comic, mais franchement, je ne m’y attendais pas. Tuer autant de personnages d’un coup et d’une manière aussi subversive, c’est si jubilatoire. On se croirait dans Game of Thrones 😀 Cerise sur le gâteau, un certain Saint qui débarque en ville pour avoir le dernier mot de la saison.

Une première saison sous forme de préquel

Mais du coup, que dire de la saison complète ? Personnellement, après avoir fait mon deuil, j’ai commencé à me régaler. Surtout qu’elle offre beaucoup de moments fun, mais je retiens particulièrement le passage dans la chambre d’hôtel de Fiore et DeBlanc dans l’ouverture de je ne sais plus quel épisode. Celui où ils essaient avec Jesse d’arrêter l’ange qui pourchasse Genesis sans le tuer. D’ailleurs, le passage où Fiore et DeBlanc vont en enfer m’a fait hurler : « Breaking Bad ! ». Quel clin d’œil génial.

J’ai aussi affectionné l’intrigue sur les origines du Saint des Tueurs. Notamment, sa résolution. J’ai été ébloui par sa simplicité et son efficacité dans sa manière de représenter l’enfer, consistant à revivre le pire moment de sa vie pour l’éternité. En plus, cette péripétie m’a permis de me faire un petit kif en retrouvant Graham McTavish que j’avais bien aimé dans la trilogie du Hobbit, surtout dans les bonus du Blu-ray revenant sur le tournage (le mec est un vrai boute-en-train).

Par toujours en train de tourner en rond, le5 août 2016.

Photo de la saison 1 de Preacher avec Jesse

« Bon maintenant que tu as fini l’entrée, et si on passait au plat ? »

Conclusion

Une fois la déception de ne pas avoir droit à un road trip surmontée et avec un recul obtenu grâce à l’excellent épisode final, je juge cette saison de Preacher comme une vraie réussite dans la mesure où elle introduit les personnages et met en place des enjeux qui serviront dans les saisons suivantes. Il n’empêche que je ne suis pas sûr que ce soit plus efficace que de faire comme dans le comic en allant droit au but. Quoiqu’il en soit, si ça permet à ce que la série dépasse les deux/trois saisons, je n’ai rien contre et vivement la suite !

+

  • Épisode final qui chamboule tout
  • Épisode final tout court d’ailleurs
  • Acteurs sont vraiment impeccables
  • Humour du style « le diable est dans les détails »
  • Très fun
  • Le Saint des Tueurs

  • Dix épisodes avant de s’attaquer directement au road trip, ça fait un peu long
  • Ils ont osé faire ça au chien !!!
Trophée8/10
Advertisements
A propos de l'auteur : (2625 articles)

Avatar de l'auteur MarvelllFou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Yanis Souillard

    Alors je n’ai pas encore vu cette série qui me rappelle dans le ton Humoristique celle de Constantine . Je te donnerai mon point vu après l’avoir vu !

    • http://marvelll.fr/ Marvelll

      Franchement, ça n’a pas grand-chose à voir ;), c’est juste mille fois mieux.

    • Eric Stark

      C’est justement parce qu’elle ne ressemble pas a Constantine qu’elle est très bonne. Par contre c’est vrais que le comics Constantine et Preacher on une sorte de ton bien en commun.

  • Pinkman

    YEP…..comme toi poto.

    Perso, j’ai kiffé ce final de série ^^ (de la bombe).

    SPOILER :

    Bon sang dire que j’ai adoré serait un doux euphémisme…La série est la démonstration d’une adaptation de Comics qui reste fidèle dans l’esprit et le ton (et ira plus loin dans la S2). En tout cas, a la TV c’est pour moi une des meilleurs adaptation de Comics Book (mature, sombre, déjanter, drôle, fun).

    Ce dernier épisode est a l’image de la série. Alors au début (comme a chaque début d’épisode), je me suis demander si j’avais pas louper un épisode. Mais trés vite la série reprend sont fil, et dieu que c’est bon. Le duo Jesse/Tulip est tellement bon (hate de les voir ensemble), ils ont autant une vrais alchimie que Cass/Tulip. D’ailleurs la partie avec Cassidy en prison, avec le shérif était génial.

    La fin est énorme avec Dieu qui ce point (a ce moment….j’ai cru a du Monty Python), tellement génial, barré, ET SA MARCHE. Et au final….ce n’est PAS DIEU….mais un ange qui commence a paniquer….et explique que Dieu est absent (comme le Comics), et que le Trio se lancera dans un Road Trip (comme le Comics donc again), auquel il vont passer par des tas d’aventure….ils seront pas au bout de leur peine.

    Puis cette fin….

    La ville qui part en fumée…(fallait oser), un grand ménage est fait. Est le Saint des Tueur (Cow Boy), qui se ramène….THE TERMINATOR, en chasse pour traquer Jesse….(MODE frustration 10000).

    Purée mais cette Saison 2 va envoyer du Steak…..mais DIEU que ca sera long !

    ps : Cass est sa haine envers The Big Lebowski continue a me faire hurler de rire ^^

    4,5/5

    Pour la Saison 1 dans sa globalité….4,5/5 malgré des petite longueur ici et la (en milieu de saison notamment), ou une intrigue que prend sont temps….le coté positif prend le pas sur tout ca. De la réalisation (souvent SUBLIME), au casting (parfait dans leur rôle….avec un Jackie Earl Haley et Joseph Gilgun impérial), des perssonage hyper charismatique….un humour noir mais savoureux (a la Coen ou Tarantino), et des situations…..digne de ces dernier…..bref excellente 1er saisons.

    Une des meilleurs nouveauté de cette année pour moi.

    Ah est….pourtant je suis fan des Comics….mais comme toi, aprés avoir su que ca ne suivrait pas les Comics…..je voulait découvrir ce qu’il aller faire (et bah…..pas décu).

    ps :La série est numéro 2 sur les nouvelle série du câble cette année ^^

    http://www.comingsoon.net/tv/news/753993-preacher-concludes-first-season-as-2-new-cable-drama-for-2016#/slide/1

    • http://marvelll.fr/ Marvelll

      Cool pour le score de Preacher !!! Et +1 pour la référence à la blague « The Big Lebowski » et en plus, le bougre s’accroche !

      • Pinkman

        Clair 😉

        Sa va étre biennnnnnn long pour voir la suite.

        Ah est petite anecdote, l’acteur Dominic Cooper et Ruth Negga (aka Jesse et Tulip), sortent ensemble ^^

        Et les acteur sont partie en vacances accompagner de Jospeh Gilgun et Ian Colleti (Cass et Eugéne)…..^^

        Ont pouvait sentir l’alchimie qui se dégager entre eux…..mais je croit qu’il sera d’autant plus fort (pour tous) 😉

        En tout cas Dom et Joseph dans le making of….c’est vraiment de la bromance ^^.

        • http://marvelll.fr/ Marvelll

          Oh, tu me tues avec cette anecdote !!! Le couple ultime !!! T’as un lien du making-of, je veux voir si cette bromance rivalise avec celle entre Cap et Bucky XD XD XD

          • Pinkman

            C’était dans un lien sur le site d’amc, qui a était mis sur le net….mais trés vite retirer……(fuck).

            Avec la sortie du coffret blu ray…..ont l’aura bientôt tant fait pas ^^.

            La tof est excellente.

  • http://www.rndmrs.com Hubert Cumberdale

    Bonne analyse, avec laquelle je suis majoritairement en accord.

    Cependant, 2 bémols pour moi //SPOILERS// :

    – Je n’ai pas accroché à la scène du faux dieu en vidéo conférence. L’humour et l’autodérision sont évidemment très présents dans la BD mais je trouve que cette scène fait trop « sketch », elle va un peu trop loin dans la parodie du paradis. L’idée est bonne mais je n’ai pas accroché à la mise en scène…

    – Très déçu par le Saint of Killers. Encore une fois, l’idée est très bonne, mais par rapport à la BD, la « rage » du personnage n’est pas bien représentée. Lorsqu’on sait que dans l’original, il gèle carrément les enfers par sa haine, dans la série TV ce côté est beaucoup moins mis en valeur, et le personnage ne dégage pas ce côté extrêmement Badass selon moi.

    C’est surtout ce 2ème point qui me chagrine car le SoK et son histoire étaient pour moi vitaux à la réussite de la série. J’attends la suite…

    • Captain Cook

      Faut dire qu’il est bien en retrait pour le moment (la S1 fait surtout office de prequel…un peux), du coup sont rôle n’est pour l’instant pas au centre….(c’était petit a petit qu’on nous révélait sont importance), dans la S2….sa risque de changer la donne.

      Ensuite le fait qu’il ne gèle pas les enfer….faut pas oublier que c’est une série Tv…a budget limité…..donc je préfère de la cohérence et que ca se tienne visuellement (et de se coté la….c’était superbe).

      Pour le premier point que tu soulève….tout a fait ca…..un sketch tout droit sortie des Monty Python xd…..et j’ai adoré.

      Mais je comprend que certain n’ont pas adhérer.

      • http://www.rndmrs.com Hubert Cumberdale

        C’est vrai qu’il est en retrait pour l’instant mais je parlais justement de l’histoire qui l’amène à venir sur terre pour tuer Jesse.

        Sans reproduire exactement la BD, je n’ai pas ressenti cette espèce de rage extrême à laquelle je m’attendais. Bon évidemment il faut être bien énervé pour massacrer une pièce entière mais dans son attitude, son visage, ses expressions etc, je n’ai pas retrouvé ce que j’espérais voir.

        J’irais même jusqu’à penser que quelqu’un qui ne connaît pas la BD aura du mal à comprendre pourquoi il en arrive à tuer tout le monde, femmes et enfants inclus, alors que dans la BD, sa haine est tellement palpable qu’on en vient presque à comprendre le massacre.

        Pour ce qui est de la scène de Dieu, c’est vrai que c’est un peu une question de goût 🙂

        • http://marvelll.fr/ Marvelll

          Pas faux du tout, c’est vrai que ce SOK a l’air plus déprimé qu’autre chose. Un coup de Prozac pour la saison 2 et ça devrait aller mieux. Pour ma part, je l’ai beaucoup aimé, car j’adore l’acteur derrière et j’ai trouvé son introduction très bien foutu avec ce cycle sans fin du pire moment de sa vie. Mais il a intérêt à se déchainer plus par la suite. Au point de geler l’enfer, ce serait génial, mais ça fera vachement ringard à cause du budget. En plus, c’est très second degré comme la scène avec le faux dieu. Du coup, ça me surprend que tu veuilles ça, alors que tu n’a pas aimé la scène Monty Python.

          Sinon, même sans lire la BD, on comprend pourquoi il est vénère quand même. Le mec est déjà un tueur né, mais en plus, on lui tue son cheval, sa femme et sa fille. Là, il est déprimé en mode « me faites pas chier ». D’ailleurs, le premier qui l’a fait chier, hop balle dans la tête.

  • https://captainblogbuster.wordpress.com/ captainblogbuster

    Je l’ai fini hier! Je n’ai pas fini le comics mais j’ai quand même maté cette première saison. J’ai exactement eu le même ressenti que toi: « Mais…ce n’est pas comme dans le comics! ». Je me suis demandé plusieurs fois, si les showrunners/réalisateurs n’avançaient pas à l’aveuglette…
    Il y a eu des passages cool (la chambre d’hotel <3) et des moments où je me faisais vraiment chier, d'ou le fait que j'ai pris du temps à finir cette saison! Puis il y a eu les épisodes 9 et 10: des génies!!!!! Je me demandais quand est ce qu'ils allait bouger d'Annville et quand ils bougent enfin tu comprends: première saison=préquelle. Excellent!
    Bref, je n'étais pas convaincu et là je me surprend à dire: "vivement la saison 2!"