Joker : la première bande-annonce VF et VOST qui demande de sourire

Poster teaser pour le film Joker avec Joaquin Phoenix

Préparez votre plus beau sourire

Prévu en France pour le 9 octobre, le Joker commence à se dévoiler petit à petit malgré des photos de tournage qui ont pullulé le web. Pour rappel, ce film est totalement indépendant et ne fait pas partie d’un univers connecté. Tout débute avec un premier poster. Sobre, mais diablement charmant.

Poster teaser pour le film Joker avec Joaquin Phoenix
Poster teaser pour le film Joker avec Joaquin Phoenix.

Certains se moquent déjà en invoquant Bohemian Rhapsody, il faut dire que si on coupe le poster suivant pour ne garder que le haut, on en est pas loin quand même…

Poster Dolby pour le film Bohemian Rhapsody avec Rami Malek
Poster Dolby pour le film Bohemian Rhapsody avec Rami Malek.

Il n’empêche que ce poster fait son effet. Mon intérêt sur ce projet a même augmenté drastiquement. Maintenant, jugeons avec ce premier teaser.

Bande-annonce VF

Bande-annonce VOST

« Avant, je croyais ma vie tragique. J’ai compris qu’elle est comique. »

Au premier visionnage, je ne savais pas trop quoi penser. J’étais partagé entre la curiosité et le « ça a l’air chiant quand même ». Pour commencer, je dirais tout de même que ça fait du bien un comic movie qui s’éloigne du chemin classique du blockbuster aux effets spéciaux maousses. Ce Joker semble carrément être un film indépendant. En même temps, on parle d’un budget à 55 millions de dollars, une somme dérisoire pour le genre. Rien à voir avec celui de Dark Knight, par exemple, qui était à 185 millions. L’avantage, c’est que cela permet d’offrir plus de largesse aux auteurs.

Examinons donc d’un point de vue artistique. Si j’aime beaucoup la photographie et la réalisation qui iconise ce Joker, l’histoire ne me tente pas… Un Joker, fils à sa môman comme le Pingouin de la série Gotham avec sa réplique digne de Forrest Gump (« Ma mère me répète de sourire et faire bonne figure. »), qui finit par péter les plombs pour devenir le Prince du Crime. Pas excitant pour un sou. Pire même, ça ruine au mythe du personnage à mes yeux. Reste que la performance de Joaquin Phoenix, du moins dans cette bande-annonce, c’est quelque chose.

Pour l’anecdote

Zazie Beetz a révélé que le réalisateur Todd Phillips et Scott Silver réécrivaient sans cesse le scénario :

Le scénario était génial. Nous avons tout réécrit pendant le tournage. Littéralement, nous allions dans la caravane de Todd et écrivions la scène durant la nuit avant de le faire. Pendant la coiffure et le maquillage, nous mémorisons ces lignes, nous les mettons en scène et nous les retournons trois semaines plus tard.

La fameuse largesse dont je parlais au-dessus. Aussi, Todd Phillips galère pour décrire le film.

Lorsque le département marketing de Warner m’a demandé l’autre jour de décrire le film, j’ai répondu « Je ne peux pas. ». Ils ont répondu: « Eh bien, au moins, dis-nous le genre. ». Et j’ai réfléchi pendant une minute et j’ai dit « C’est une tragédie. ». Et je pense que si le brillant Joaquin Phoenix était là avec moi, il serait d’accord.


Joker est prévu en France pour le 9 octobre 2019.

Réalisé par Todd Phillips, d’après un scénario de Todd Phillips et Scott Silver, avec Joaquin Phoenix, Robert De Niro, Zazie Beetz, Bill Camp, Frances Conroy, Brett Cullen, Glenn Fleshler, Douglas Hodge, Marc Maron, Josh Pais et Shea Whigham.

Le film, qui relate une histoire originale inédite sur grand écran, se focalise sur la figure emblématique de l’ennemi juré de Batman. Todd Phillips brosse le portrait d’Arthur Fleck (Joaquin Phoenix), un homme sans concession méprisé par la société dans ce film qui se présente comme un récit inquiétant.

Pin It on Pinterest