Dossier : Kevin Smith

Ma gueule vous revient pas?

Je me suis fait la filmographie complète de Kevin Smith. J’en profite pour vous faire un petit dossier qui regroupera les films dans un top (comme pour le dossier sur les Sitcoms). Je commencerais par les films les plus nuls avant de finir avec les meilleurs (suspense, suspense).

Qui est Kevin Smith ?

C’est un véritable cinéphile et comicvore. Ses films ont la particularité de fournir un véritable univers bourré de références et de clins d’œil entre films digne des comics où il n’est pas rare de voir un héros apparaître dans le comic d’un autre héros du type Daredevil dans Spiderman. Je vous invite aussi à lire la page Wikipédia de ce Monsieur pour en avoir un peu plus.

Pour chacun des films je vous ferais le classique : synopsis, fast critique et scène culte. En plus, j’ajouterais une partie « où sont Jay et Silent Bob » sur les deux personnages les plus cultes de Kevin Smith. Ce sont deux vendeurs de shit joué par Jason Mewes (Jay) et Kevin Smith lui-même (Silent Bob). Chacune de leurs apparitions est un délice d’où l’importance de souligner leurs apparitions pour n’en rater aucune.

Les films de Kevin Smith font parfois scandale à cause de leurs vulgarités et sa propension à tout aborder sans tabou que ce soit le racisme ou le fist-fucking. Je vous encourage de ne pas vous en offusquer et d’être capable de voir au-delà de cela : oui, on peut rire de tout. Ne nous attachons pas à vivre dans un monde si prude.

Si vous êtes capable d’en passer outre, vous participerez à une expérience cinématographique hors du commun. Ses films proposent de suivre une journée complétement folle dans la vie de deux losers (ou loseuses) finalement si attachant(e)s comme les couples Jason Lee/Ben Affleck, Bruce Willis/Tracy Morgan, Seth Rogen/Elizabeth Banks, Jay/Silent Bob,…

#9 : Top Cops – Cop Out (2010)

L’histoire de deux flics de la NYPD à la recherche d’une carte de baseball volée, rare mais en parfait état, et qui se retrouvent vite face à un impitoyable gangster obsédé par les objets souvenirs !

L’arme fatale version Smith

Le plus mauvais de Kevin Smith. On a un Buddy Movie très classique et trainant en longueur. Une vraie déception. Comme par hasard, c’est le seul où il n’a pas signé le scénario. On se demande ce qu’il a été foutre là-dedans. Toutefois, quelques bonnes scènes rattrapent un peu le niveau.

Où sont Jay et Silent Bob : Ils n’y sont pas et c’est la plus grosse déception du film même si Jason Mewes (Jay) apparaît.

Sa scène culte : l’interrogatoire revu par Bruce Willis et Tracy Morgan.

Note: 5/10

#8 : Dogma (1999)

Loki et Bartleby, deux anges déchus, cherchent à retourner au Paradis. Mais si les deux renégats parviennent à leur fin, cela signe la fin de la vie sur Terre. La charmante Bethany est chargée par Metatron, la voix de Dieu, d’empêcher les deux lascars de réaliser leur projet en pénétrant dans une église consacrée du New Jersey. Pour la seconder, elle est accompagnée de deux incroyables prophètes, d’un prétendu treizième apôtre et d’une muse céleste.

On se fout de la gueule de Dieu

Une idée vachement originale, un début fanfare mais ensuite le long-métrage s’allonge et la magie ne fait plus effet. De plus, l’héroïne principale tape un peu sur le système.

Kevin Smith a tenté de faire un satire de nos religions, c’est réussi de ce côté mais le reste l’est nettement moins. On voit une volonté d’adapter un film purement comic (pas comique) mais Dogma aurait gagné en efficacité en coupant pas mal vers la fin.

Où sont Jay et Silent Bob : Ils vont accompagner l’héroïne pour l’aider à vaincre Loki et Bartleby. Et bien sûr, Jay ne pense qu’à la brouter.

Sa scène culte : Jay et Bob qui affronte le démon de merde (littéralement).

Note : 6/10

#7 : Père et Fille – Jersey Girl (2004)

A Manhattan, Ollie Trinke était un publiciste branché qui avait tout pour être heureux jusqu’à la mort soudaine de sa femme. Seul avec un bébé sur les bras, Ollie craque. Congédié sans cérémonie, le voilà obligé de s’éloigner de New York et d’aller loger chez son père, dans la banlieue du New Jersey où il avait passé toute sa jeunesse.

Mec, où est ma fille ?

Le film le plus personnel de l’aveu de Kevin Smith. C’est une belle comédie sentimentale avec un grand Ben Affleck (ça devient une habitude chez Smith) et une Liv Tyler à croquer (comme toutes les filles chez Smith même Jennifer Lopez, il est fort tout de même).

A noter qu’à la base, le rôle joué par la mère morte en couche (tenue par Jennifer Lopez) devait être tenu par Joey Lauren Adams mais pour bien séparer Père et Fille et Méprise Multiple(dont le couple principal est justement Ben Affleck et Joey Lauren Adams), Smith jugeant que cela pouvait porter préjudice à son film. Je trouve personnellement que c’est vraiment dommage, les émotions auraient pu être plus fortes.

Où sont Jay et Silent Bob : Absents et même Jason Mewes à cause de ses problèmes de drogues n’est pas apparu dans le film.

Sa scène culte : Le remix de Sweeney Todd par Kevin Smith avec Ben Affleck et Liv Tyler.

Note : 6/10

#6 : Zack et Miri font un porno – Zack and Miri make a Porno (2008)

Zack et Miri, deux jeunes adultes à l’amitié platonique décident de solliciter l’aide de quelques-unes de leurs connaissances pour réaliser un film pornographique amateur, et empocher une certaine somme d’argent. Zack et Miri vont peu à peu se rendre compte que les sentiments qu’ils ont l’un pour l’autre sont peut-être plus profonds qu’ils ne l’imaginaient…

Elizabeth Banks fait un porno, où je me procure le film ?

Une comédie très rafraîchissante et sans vulgarité (auquel le porno est systématiquement associé) avec une Elizabeth Banks (30 Rock) pétillante et un Seth Rogen (The Green Hornet) assez fun. Les seconds rôles ne sont pas en reste non plus avec une vraie actrice porno (pour tous les pervers qui lisent ce blog).

Où sont Jay et Silent Bob : Absents toutefois Jason Mewes (Jay) est présent en acteur porno amateur totalement culte.

Sa scène culte : à attribuer à Justin Long (Trop loin pour toi) et Brandon Routh (Superman Returns) en couple gay énormissisme.

Note : 7/10

#5 : Clerks, les employés modèles – Clerks (1994)

Dante est caissier dans une épicerie du New Jersey. Randal est employé dans le vidéoclub voisin. Les deux amis débattent régulièrement des sujets les plus divers. Et parfois, la routine laisse place à des journées pour le moins étonnantes…

Une vie de rêve

Premier film de Kevin Smith, on retrouve déjà tout ce qui lui est cher : l’amitié, les films, les dialogues à rallonge et savoureux, les thématiques de couple (principalement la tromperie) et le … porno.

Où sont Jay et Silent Bob : C’est le premier film où ils apparaissent et déjà ils commencent à devenir incontournables en enchaînant des danses complètement délirantes lors d’une scène.

Sa scène culte : le dialogue à propos du film Le Retour du Jedi où l’un des personnages émet une réflexion sur la destruction de la nouvelle étoile noire. En effet, l’étoile n’étant pas fini, l’empire a dû engager des indépendants pour finir sa construction de ce fait, les rebelles ont massacré des milliers d’innocents. Ça m’a bien fait marrer.

Note : 7/10

#4 : Les Glandeurs – Mallrats (1995)

Deux « glandeurs » accomplis passent une journée dans un grand centre commercial, l’un des deux tentant de récupérer sa petite amie qui l’a quitté le jour-même. Au cours de cette journée pas comme les autres, les deux héros vont croiser une galerie de personnages pour le moins cocasse, dont certains apparaissent plus « glandeurs » qu’eux !

Welcome to the Mall (de Robin Scherbatsky)

Deux très belles actrices Shannen Doherty (Charmed) et Claire Forlani (The Rock). Un Jason Lee qui porte le film (son compagnon est plutôt bof).

Et, et une Joey Lauren Adams mignonne à croquer, dommage qu’elle ne dure pas plus longtemps mais elle a son propre film de Kevin Smith pour en profiter plus longtemps (patientez un peu avant de découvrir lequel ;-)). Ben Affleck est énorme en salaud sans cœur.
A la fin du film comme chaque Kevin Smith, on en redemande toujours plus.

Où sont Jay et Silent Bob : Comme dans Clerks II, ils sont omniprésents dans le film. A noter deux scènes dignes des meilleurs gags de Bip-bip et le Coyote.

Sa scène culte : la discussion entre Jason Lee et Stan Lee, l’un parlant de l’amour et l’autre des organes génitaux des super-héros (la bite de l’homme élastique s’allonge-t-elle ?). Je vous laisse deviner qui est qui ^^.

Sa deuxième scène culte : l’histoire de Jason Lee sur les passagers d’un avion qui croyant tous mourir ont tous décidé de se branler. Culte !!

Note: 8/10

#3 : Clerks II (2007)

Dix ans après Clerks, revoici nos employés modèles, Dante Hicks et Randal Graves, désormais contraints de travailler dans un fast-food… Rien ne semble donc avoir changé – jusqu’au jour où Dante annonce à son copain qu’il s’apprête à quitter la ville pour se marier…

Une vie de rêve et on ajoute une fille de rêve

Parmi mes comédies préférées, les conversations délirantes sur tous les sujets tabous (racisme, Transformers, zoophilie) s’enchaînent. Les situations cocasses aussi nous rappelant que Very Bad Trip n’a rien inventé. Et miam, miam, Rosario Dawson.

Quel pied de retrouver les héros du premier Clerks dans une suite bien meilleure que l’original! En prime, une excellente conversation à propos de la Trilogie, Star Wars ou Le Seigneur des Anneaux ?

A la fin du film, on ne demande qu’une chose que Kevin Smith nous fasse un Clerks III dans dix ans.

Où sont Jay et Silent Bob : Omniprésents, le deuxième film où ils sont le plus présents après leur propre film.

Sa scène culte : Des tas et des tas mais le « Donkey Show » m’a tué (spectacle où un skinhead exprime tout son amour pour Kelly, son âne).

Note: 8/10

#2 : Jay & Bob contre-attaquent – Jay and Silent Bob Strike Back (2002)

Un beau jour, Jay et Silent Bob, deux glandeurs patentés du New Jersey, apprennent que leur ami Banky (Chasing Amy) les a trahis. Bluntman et Chronicle, les héros de bande dessinée qu’ils ont inspirée, vont devenir des stars : les studios Miramax sont sur le point de tourner une adaptation cinématographique de leurs aventures. Sans avertir, ni dédommager les principaux intéressés. Jay et Silent Bob décident alors de se rendre en Californie pour stopper le tournage du film…

Le Crossover (terme tiré des comics consistant à regrouper différents super-héros dans un même comic du type Spider-Man et Wolverine, Batman et Superman) ultime

Déjà la première chose, essayer de voir les films de Kevin Smith sortis avant celui-ci pour le savourer à 100% sinon beaucoup de blagues vous passeront sous le nez.

Une fois que c’est fait, vous assisterez à la comédie la plus délirante de Kevin Smith. Un énorme délire servi par un putain de casting 5 étoiles (Chris Rock, Mark Hamill, Carrie Fisher, Jason Lee, Ben Affleck, Matt Damon, Will Ferrel, Shannon Elizabeth, Jason Bigg, Gus Van Sant, Wes Craven, Tracy Morgan et j’en oublie encore plein).

A réserver aux fans et seulement à eux vu le grand nombre de clins d’œil à toute l’œuvre de Kevin Smith. Long Life to Jay « The Master of the Clit » and Silent Bob.

Où sont Jay et Silent Bob : Alors là si vous n’avez pas compris, vous pouvez commencer à vous poser des questions. De VRAIES questions.

Sa scène culte : Probablement la parodie de Star Wars avec Jay et Silent Bob dans une lutte au sabre laser contre Presse Bite joué par le seul et unique Mark Hamill (Luke Skywalker). Aussi la parodie de Will Hunting avec sa suite : Will Hunting 2 : The Hunting.

Note: 8/10

And the winner is : Méprise Multiple – Chasing Amy (1997)

Deux amis, Holden McNeil et Banky Edwards, heureux créateurs d’une BD « Bluntman et Chronicle », rencontrent lors d’un salon une consœur, Alyssa Jones. Holden tombe amoureux d’Alyssa mais il découvre qu’elle est homosexuelle. Ils deviennent cependant amis et finissent par devenir amants. Cette liaison affecte l’amitié des deux garçons et la situation se complique lorsqu’Holden apprend le passé d’Alyssa…

Une comédie romantique qui enterre tous les autres, y a pas de méprises dessus

Magnifique comédie romantique abordant VRAIMENT sans tabou des thèmes toujours évitées ou édulcorées dans une comédie lambda à savoir la sexualité (comment les lesbiennes baisent-elles ?) et les relations amicales et amoureuses.

Kevin Smith signe ici son meilleur film. Ben Affleck nous surprend (en tout cas pour moi) et prouve qu’il est un bon acteur. Joey Lauren Adams est à croquer dans son rôle de lesbienne décomplexé. Difficile de ne pas en tomber amoureux (ou amoureuse, ça marche pour les deux sexes) comme le personnage de Ben Affleck. Jason Lee (Earl dans la série My Name Is Earl malheureusement annulé) est énorme en meilleur ami. Un casting sans faute !

A noter les apparitions éclairs de Casey Affleck et Matt Damon (Dieu qu’ils sont jeunes).

Où sont Jay et Silent Bob : Héros du comic-book écrits par les deux héros du film, ils surviennent pour l’une des plus belles scènes du film d’où provient le titre du film. Dans cette scène, Silent Bob sort de son silence pour raconter sa recherche d’Amy. Moment émouvant.

Sa scène culte : il y en a vraiment beaucoup trop, impossible de faire une préférence.

Note : 9/10

Le prochain Kevin Smith ne sera pas une comédie mais un vrai film d’horreur : Red State. Devant les problèmes de financement, Kevin n’a pas hésité à mettre ses couilles sur la table. Ne reste plus qu’à voir le résultat pour voir s’il n’est qu’un réalisateur de comédie ou plus…

Pin It on Pinterest