Critique : What If…? – Épisode 4 « Et si… Doctor Strange avait perdu son cœur au lieu de ses mains ? » (avec spoiler)

Sorcier Armani

Fiche

TitreWhat If…? Titre VO
CréateurA. C. Bradley RéalisateurBryan Andrews
Voix (VO) Jeffrey Wright, Benedict Cumberbatch, Rachel McAdams, Benedict Wong, Tilda Swinton
Saison1 Épisode4
Date de sortie01 / 09 / 2021 Durée37 mn
GenreAction, Animation, Aventure, Fantastique, Science fiction ChaîneDisney+

Dévoré par le chagrin, Doctor Strange se sert de l’Œil d’Agamotto pour changer le passé.

Critique

C’est parti pour un nouvel What If…? et à chaque fois, je laisse le générique. Je l’adore. J’attends systématiquement avec impatience le moment où Jeffrey Wright prononce les mots : « Suivez-moi et méditez sur cette question… ». Boum, le logo apparaît. L’effet est irrémédiablement cool.

Bref, l’épisode du jour nous propose de revisiter le film Doctor Strange en jouant avec les pouvoirs de la Pierre du Temps. Mais avant de commencer, on remarque déjà une différence dans cet univers. Ce n’est pas la perte de ses mains qui va pousser Stephen Strange dans sa quête, mais la perte de sa bien-aimée Christine Palmer. C’est là que se pose le changement. Le Et si…

Jusqu’à la fin des temps… littéralement

C’est assez marrant de voir à quel point la série devient de plus en plus sombre au fil des épisodes. Surtout quand on a commencé sur une note plutôt joyeuse via Captain Carter. La semaine dernière nous offrait la mort des Avengers. À peine remis du traumatisme, on nous balance la fin d’un univers carrément. Le tout avec la vision d’un Sorcier Suprême perverti jusqu’à l’âme. Ça, c’est du What If…? nihiliste comme je kiffe.

À noter la première apparition d’Uatu à un protagoniste. Elle permet de bien mettre en avant ses origines suisses. Quand même, quand tu vois qu’il ne bronche pas à la mort d’un univers entier, ça pose le niveau de la neutralité du bonhomme.

Pour le reste, j’avoue avoir été moins convaincu que la semaine dernière, même si ça reste du bon calibre. Le visage de Benedict Cumberbatch colle parfaitement à l’animation. En même temps, il a la tronche adaptée… Je la garde ou pas, cette réflexion ? C’est un peu limite quand même, non ?

Le reproche que j’aurais à faire, c’est que je n’ai pas réussi à m’impliquer émotionnellement à l’histoire d’amour. Du coup, quand tu enlèves ça forcément, il y a moins d’impact. Je pense qu’en film, ça a aurait été bien plus marquant. N’empêche que j’ai adoré le passage façon Un jour sans fin avec le SDF dans les tentatives de sauver Christine. Par contre, toute la partie arts mystiques ne m’a pas tant fait kiffer que ça. Visuellement, c’était beaucoup moins impressionnant que le film de Scott Derrickson.

Par commençant à prendre goût au What If…? de la semaine.

Conclusion

L’épisode de la semaine repose sur une superbe idée aboutissant à un final mémorable, je regrette juste de ne pas avoir accroché émotionnellement.

+

  • Superbement nihiliste
  • Clin d’œil à la meilleure blague du film
  • Tentatives de sauver Christine

  • Visuellement pas aussi ouf que le film
  • Pas d’impact émotionnel malgré le sujet
7/10

Pin It on Pinterest