Critique & Test Blu-ray : The Ghost Writer

Encore un test de blu-ray, cette fois-ci je vais parler du nouveau de Roman Polanski avec Ewan McGregor (Star Wars Episode 1,2 & 3), Pierce Brosnan (GoldenEye) et Kim Catrall (Sex and the City). The Ghost Writer est un thriller politique.

Histoire :

Un Nègre (Ewan McGregor), écrivain de l’ombre, est engagé par l’ancien premier ministre anglais, Adam Lang (Pierce Brosnan) pour finir ses mémoires. Ces derniers ont été commencés avec un ancien rédacteur, mort dans des conditions mystérieuses.

Critique film :

Véritable thriller à l’ancienne et très efficace. Ici, point de mise en scène clipesque. Tout est dans la sobriété. L’île où se déroule le film laisse planer une ambiance lourde sans parler des personnages ambigus.

On se prend au jeu à essayer de se demander d’où vient la menace car comme le personnage, on ne sait pas plus que lui. On est donc bien loin des films récents où le point de vue des méchants est systématiquement abordé, laissant découvrir toutes leurs intentions et donc nous laisse deviner bien avant le héros. Personnellement, je trouve que ça casse un peu le film et tue tout suspense.

Le héros étant très fragile (il se fait agresser dès le début du film et ne se défend pas), on s’attache et on s’inquiète pour lui. Avec lui, on essayer de mettre la lumière sur cette affaire et on élabore moult hypothèses (le début de réponse ne venant que très tard).

Roman Polanski signe un excellent thriller à huis clos dont les enjeux sont bien loin du « je vais sauver le président ».

Note : 8/10

Critique Blu-ray :

Combo Blu-ray + DVD. Image et son parfaits.

Côté bonus,  deux interviews (un des acteurs et un de Polanski) et un documentaire (Robert Harris : du roman au film).

Je suis satisfait de ce côté-là malgré l’absence de making-of.

Note : 8/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2954 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.