Critique & Test Blu-ray : Scott Pilgrim

Le film culte d’une génération !
Titre original:Scott Pilgrim vs. the World
Réalisateur:Edgar Wright (Shaun of the Dead, Hot Fuzz)
Acteurs:Michael Cera (Be Bad), Mary Elizabeth Winstead, Jason Schwartzman, Chris Evans, Kieran Culkin, Brandon Routh
Genre:Aventure, Comédie, Fantastique
Date de sortie du DVD/blu-ray:5 avril 2011
Durée:1h52

One ! Two! Three! Four! C’est parti pour le film culte de cette année. Je n’avais pas autant pris mon pied pour un film depuis Kick-Ass. Scott Pilgrim vs the World est l’adaptation du comic de Bryan Lee O’Malley. Attention à bien se brancher en mode second degré, 😉 .

Scott Pilgrim (Michael Cera) est un garçon qui vogue de fille en fille depuis que son cœur a été brisé par sa petite amie de l’époque. Il continue ainsi jusqu’au jour où il rencontre la femme des rêves (littéralement) Ramona Flowers (Mary Elizabeth Winstead).

Mais pour pouvoir sortir avec elle, il doit auparavant affronter vaincre ses sept ex diaboliques.

Culte ! Époustouflant ! Magistral ! Magique ! Drôle !

Tous ces superlatifs définissent parfaitement le film, je pourrais en trouver d’autres mais énumérer le dictionnaire emmerderait tout le monde.

En tout cas, j’attendais ce film avec une telle ferveur que je m’attendais à être déçu même légèrement. Et bien, ça n’a pas été le cas. Rien qu’à partir du générique d’intro, on comprend qu’on est devant un OFNI (un Objet Filmé Non Identifié). L’arrivé du premier ex diabolique est déjà dans les annales du cinéma. Les six autres sont l’occasion de rencontrer d’excellents acteurs et sont tous cultes. Chacun des combats disposent de suffisamment de personnalité pour être indispensable seul. Le boss final joué par Jason Schwartzman (Bored to Death) est furieusement bad ass! Chris Evans (le futur Captain America) est excellent dans un rôle tout en dérision s’inspirant à merveille du jeu vidéo Tony Hawk.

Edgar Wright m’a étonné par sa maîtrise technique, 😯 . Les effets spéciaux sont magnifiques et fabuleusement old school (il y a même des pixels lors du combat final). Il n’est pas rare de croiser au détour d’une scène, un point de vie à l’ancienne ou encore un KO bien souligné à la Street Fighter. Chaque ennemi meurt en laissant des pièces, magnifique et tellement old school (je sais, je me répète). On a envie de crier à Scott, ramasse le fric si t’en as cent, tu pourras avoir une vie 😆 … Non sérieusement, les effets spéciaux sont merveilleux et tellement imaginatifs, Scott Pilgrim ose et il le fait bien. Chaque plan du film a fait l’objet d’un tel soin qu’on est à chaque fois surpris de découvrir ces détails. En général, la majorité des films du genre propose durant 10 minutes (et en y mettant tout le budget), ce que Scott Pilgrim fait pendant 2h.

L’humour n’est pas non plus en reste avec beaucoup, beaucoup de répliques réussies, de situations abracadabrantes. Mention spéciale à cette scène reprenant le principe des sitcoms avec les rires enregistrés. La bande son donne furieusement envie de se lever du canapé pour applaudir. Scott Pilgrim, c’est avant tout un film qui dispose de milliers d’idées visuelles, sonores dont le potentiel de replay est illimité!

Sur ce, je go acheté le jeu sur le PSN (j’avais kiffé la démo mais je voulais attendre de voir le film pour ne pas me faire spoiler l’histoire).

Le Blu-ray

Rien à redire. Superbe ! Le son est impeccable. Le bluray américain est sans zonage (vous pouvez le voir avec n’importe quel lecteur bluray) et dispose du français en langue et en sous-titres, un must pour se venger de la distribution merdique au cinéma en France.

Pour le blu-ray français, il conserve l’intégralité des bonus du blu-ray américain. Un must-have!

Du côté des bonus, ça vous prendra un moment pour tous les voir. Il y a un bêtisier qui m’a bien fait marrer : on y voit Michael Cera qui doit jeter un paquet dans une poubelle de dos pour le besoin d’une scène comique. Il lui faudra 33 essais avant de réussir.

Voici la liste : Making of, Trivia Track, Montages alternatifs, Scènes coupées, Commentaires audio, Galerie photos, Storyboards, Bêtisier, Affiches du film, Fonction Pocket BLU.

CULTE !

Une véritable ode aux eighties. A voir, achetez le bluray aux states ou allez au cinéma le 1er décembre. Je m’en fous mais il faut que vous l’ayez vu !!!

La scène culte : pas besoin de beaucoup de réflexion, tout le film est une scène culte, mouarf!

Film : 9,999999999999999999999999999/10

Un blu-ray à posséder à tout prix!

Image : 9/10

Son : 9/10

Bonus : 8/10

PS : la note n’est pas 10 parce que je considère qu’aucun film aussi culte qu’il soit ne mérite 10. Je suis un adepte de la phrase : « La perfection n’est pas de ce monde » et heureusement sinon y aurait plus rien à critiquer ^^.

Advertisements
A propos de l'auteur : (2897 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.