Critique : Runaways – Saison 1

Ado, mais pas trop

Fiche

Intégré au Marvel Cinematic Universe
Titre Runaways Titre VO Marvel’s Runaways
Créateurs Stephanie Savage, Josh Schwartz
Acteurs Rhenzy Feliz, Lyrica Okano, Virginia Gardner, Ariela Barer, Gregg Sulkin, Allegra Acosta, Ryan Sands, Angel Parker, Brittany Ishibashi, James Yaegashi, Kevin Weisman, Brigid Brannagh, Annie Wersching, James Marsters, Ever Carradine, Kip Pardue, Julian McMahon
Saison 1 Nombre d’épisodes 10
Date de sortie 21 / 11 / 2017 Format 50 mn
Genre Action, Drame, Science fiction Chaîne: Hulu

Six adolescents venant de différents milieux décident de s’unir pour faire face à un ennemi commun, leurs criminels de parents, qui font partie d’une organisation appelée « le Cercle ».

Des fugitifs pas vraiment fugitifs.

Critique

À l’origine, Runaways était un comic de Brian K. Vaughan et Adrian Alphona. Malgré un gros succès critique, les ventes insuffisantes ont précipité son annulation. La série aura beau avoir été relancée plusieurs fois, elle n’aura jamais réellement rencontré le succès. Quant à son adaptation, au départ, elle était prévue pour le cinéma. Kevin Feige, le boss de Marvel Studios, était intéressé par son potentiel, mais le manque de temps l’empêchera de concrétiser et c’est finalement devenu une série télé. Un destin qui rappelle celui des Inhumans. Pour la même finalité ?

Pour cette première série Marvel sur Hulu, ce sont Josh Schwartz et Stephanie Savage qui se sont chargés de la création et de l’écriture de nombreux épisodes. Historiquement, les deux se sont principalement illustrés sur les deux séries Newport Beach (The O.C. en VO) et Gossip Girl. Josh Schwartz aura également bossé sur Chuck, mais c’est une autre histoire. Inévitablement, on en retrouve les mêmes traits sur Runaways. Bon, je n’ai jamais vu la série avec la femme de Deadpool donc je ne peux pas juger, mais par contre, j’ai maté Newport Beach que j’avais, à ma grande surprise, aimé.

Adolescents VS Parents

Comme sur Newport Beach, on retrouve des adolescents et des parents confrontés à des problèmes divers. La caractérisation des personnages, si elle est sommaire dans Runaways à cause du grand nombre de personnages (16 quand même) et du faible nombre d’épisodes, a le mérite d’être comic bookien. Chacun est rapidement identifiable grâce à son look affirmé. De plus, la diversité des origines amène beaucoup de peps à cette série chorale. Ce qui fait que je me suis rapidement attaché à tout ce joli monde. Mes préférences vont tout de même à Alex Wilder, Molly Hernandez et le couple Dale et Stacey sans oublier le Deinonychus (un dinosaure proche du Velociraptor et non, ce n’est pas une connerie) Old Lace.

Le nombre restreint d’épisodes (seulement 10) force aussi le show à aller à l’essentiel. On évite alors toute longueur ou développement inutile des personnages. En bref, ça donne une série avec des adolescents et donc tout le délire qui va autour : rébellions, amourettes, quête du moi. À mon âge, difficile d’y adhérer. Fort heureusement donc, l’écriture intelligente permet d’éviter la majorité des clichés lourdingues.

Super-héroïquement sage

Côté super-héroïque, le show demeure sage en n’offrant que deux ou trois brefs combats. Quant à l’étalage des pouvoirs, il permet des moments assez marrants. Surtout quand Old Lace est impliquée. J’adore son animatronique même si elle est limitée. Petit coup de cœur aussi pour la représentation des pouvoirs de Karolina Dean. Elle me donne envie de voir un Captain Marvel (le Kree, pas Carol) de ce style au cinéma.

Par qui cherche à avoir son Old Lace, le 23 janvier 2018.

Quand tu te balades en caleçon chez toi en oubliant que tes parents avaient prévu un dîner.

Conclusion

Runaways est un show Marvel qui vaut le coup d’œil. À défaut d’être brillant, il a le mérite d’être bien rythmé et d’aller à l’essentiel. Bien aidé par un nombre restreint d’épisodes. Cerise sur le gâteau, il offre une galerie de personnages (et un dinosaure) attachants en plus d’être comic bookien, c’est-à-dire très axé sur le look. Bref, j’en redemande et ça tombe bien, la saison 2 est confirmée.

+

  • Série pour ados pas lourde
  • Jolie galerie de personnages
  • Old Lace

  • Timide niveau pouvoirs
7/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2857 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.