Critique : Polar

Et si John Wick était une série B ?

Fiche

TitrePolarTitre VO
RéalisateurJonas ÅkerlundScénaristeJayson Rothwell
ActeursMads Mikkelsen, Vanessa Hudgens, Katheryn Winnick, Matt Lucas
Date de sortie25 / 01 / 2019 (Netflix)Durée1h 44
GenreAction, CrimeBudget

Un tueur à gages sur le point de prendre sa retraite doit reprendre du service quand son ancien boss envoie un jeune groupe de tueurs sans pitié à sa poursuite.

Critique

Après l’épatante bande-annonce, je m’étais donné pour mission de mater ce John Wick à la sauce Mads Mikkelsen. Résultat à la hauteur ?

Délire en folie

Si d’apparence, Polar ressemble beaucoup à John Wick avec un soupçon de Snake Plissken. La réalité est tout autre. À l’inverse de John Wick qui avait, étonnamment et avec brio, réussi à garder un ton sérieux malgré un pitch digne d’un nanar, Polar part justement, la tête en avant en plus, dans la série B. Rien que le début du film l’illustre. De l’humour potache, du cul (et pas des moches – si tu veux voir Lagertha claquer du fessier de stripteaseuse, c’est ici et nulle part ailleurs), de la violence et un style graphique prononcé (à la comic book, on pourrait dire vu ses origines). Naturellement, ceux qui s’attendaient à la finesse (relative, tout de même) d’une aventure du Baba Yaga, ben, ils sont éjectés (et méchamment).

Dans mon cas ? J’apprécie pas mal ce genre de bobines. En plus, je suis assez facile niveau humour. Résultat, avec le film du jour, je me suis marré pas mal de fois. Il faut dire que, parfois, ça part tellement loin dans le délire que t’es obligé de prendre du plaisir. Ce mec qui essaie de s’échapper à l’équipe de tueurs en passant par la fenêtre. Belle chute. Dans les deux sens du terme. On en parle d’ailleurs de ce clin d’œil hilarant à John Wick ? En lisant certaines critiques qui ont démonté le film, je me suis demandé s’ils se sont rendu compte que le côté over the top était justement volontaire. Ou alors, ils n’ont pas d’humour. C’est triste, mais il en faut.

Pourquoi cet air si sérieux ?

Reste la question des scènes d’action qui sont loin d’être mémorables si on excepte la rencontre finale. Cette dernière est simple et concise, mais efficace et badass. Bref, à l’image de son héros. Pour le reste, heureusement, la décharge d’hémoglobine les rend plus cool que la moyenne, mais il n’empêche qu’il soit difficile de s’emballer. Reste que Mads Mikkelsen ! Le voir à poil, s’allonger dans la neige pour prendre un fusil sniper et buter du péon, c’est priceless.

Quant à l’apport du personnage de Vanessa Hudgens, je trouve que ça tombe un peu comme un cheveu sur la soupe. Ok, ça a donné un passage un peu émouvant, mais ça colle mal avec l’esprit du reste de la bobine. C’est peut-être ça qui a fait douter certaines critiques qui ne savait plus sur quel pied danser. Si ça se trouve, le réalisateur ne savait pas non plus et a utilisé tous ses pieds quitte à se péter la gueule. Au moins, c’était marrant.

Par qui s’est bien marré quand même et qui en redemande mine de rien, le4 février 2019.

Conclusion

Si John Wick était une série B, il aurait sans doute ressemblé à Polar. En l’état, c’est loin d’être au niveau, mais ça compense par son humour et sa richesse graphique (quitte à partir en couilles). En plus, on a un Mads Mikkelsen absolument délicieux. Difficile donc de bouder, même si ça aurait pu être mieux.

+

  • Mads Mikkelsen
  • Très généreux dans le délire…

  • … mais faut y adhérer
  • Son côté sérieux qui se mélange mal avec le reste
  • Scènes d’action peu mémorables
6/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (3005 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter ou Facebook.