Critique : Pam & Tommy

Retour dans le Los Angeles des nineties

Fiche

TitrePam & Tommy Titre VOPam and Tommy
CréateursRobert Siegel
Acteurs Lily James, Sebastian Stan, Seth Rogen, Nick Offerman, Taylor Schilling
Nombre de saisons1 Nombre d’épisodes8
Date de sortie02 / 02 / 2022 Durée33 à 52 mn
GenreBiopic, Drame, Romance ChaîneDisney+

Suit l’histoire de la relation entre Pamela Anderson et Tommy Lee, revenant à leur romance éclair qui a commencé avec leur mariage après seulement 96 heures de connaissance en 1995.

Critique

Si vous avez grandi les années 90, impossible d’avoir échappé au scandale de la sex-tape de Pamela Anderson avec Tommy Lee. À la base, je me demandais bien quel intérêt ça pourrait avoir à faire une mini-série autour de cette sex-tape… Bref, j’avais zappé le projet à son annonce.

Quelques mois plus tard, l’acteur Sebastian Stan a partagé quelques photos du tournage et là, j’ai été frappé. Je n’avais pas reconnu l’acteur au premier coup d’œil. Il faut dire qu’il campe un rôle bien éloigné de son registre habituel. À ses côtés, j’avais aperçu une femme ressemblant pas mal à Pamela Anderson. Du coup, je suis allé sur IMDb pour connaître l’identité de l’actrice. J’ai failli tomber de ma chaise en découvrant qu’il s’agissait de… Lily James. Attends, on parle bien de l’actrice de Cendrillon (2015), Downton Abbey (2012-2015) et Baby Driver (2017) ?

Transformation

Comment est-ce possible ? La magie du cinéma tout simplement. Pour l’anecdote, afin de jouer Pamela Anderson, Lily James a dû porter des perruques, une prothèse de front, des faux sourcils, des fausses dents, des faux seins et des lentilles de contact bleues. Bref, ça lui prenait 4 heures à chaque fois ! Pour le coup, ça les valait. L’actrice est méconnaissable et je ne voyais plus que Pamela Anderson.

Sebastian Stan n’est pas en reste : il a dû obtenir un traitement à la kératine pour ses cheveux et les teindre en noir tout en portant des lentilles brunes, des faux tatouages, un anneau nasal, des anneaux de mamelons et… un pénis animatronique prothétique. Ce dernier est d’ailleurs au cœur d’un des passages les plus WTF donc mémorables de la série.

Du coup, le visionnage de la série est devenu obligatoire pour moi. Pour info en passant, Tommy Lee a approuvé la série et en a discuté avec Sebastian Stan tandis que Pamela Anderson n’a pas donné son approbation, ni son consentement au projet.

A true love story

Pam & Tommy est une vraie petite curiosité, car il permet de découvrir l’envers du décor de la sex-tape et pour le coup, c’est assez cocasse tant les anecdotes se multiplient. On dispose également d’une telle galerie de personnages que, si je ne savais pas que c’était inspiré d’une histoire vraie, je la trouverai totalement improbable. Non mais sérieux, ça part vraiment dans tous les sens.

Il y a aussi ce côté cocasse de revenir dans le Los Angeles des années 90 entre Hollywood et le milieu du porno en passant par le manoir Playboy. Une époque où les smartphones n’existaient pas et où internet en était à ses débuts. J’ai trouvé la reproduction de l’époque absolument géniale. La nostalgie a marché à fond la caisse.

L’intelligence du récit est également d’offrir les trois points de vue de cette histoire. Tout d’abord, celui qui a diffusé la sex-tape (joué par un très bon Seth Rogen) puis ceux des deux stars, Pamela Anderson et Tommy Lee. J’ai beaucoup apprécié la façon dont le récit navigue entre les points de vue entre humour et drame.

Au final, je me suis régalé à suivre la série. Je regrette juste une dernière partie tombant dans la leçon moralisatrice redondante à propos du féminisme. Certes, c’est important, mais c’est tellement répété que ça finit par devenir lourd.

Par encore épaté par le duo Stan et James.

Conclusion

Pam & Tommy est une mini-série revenant sur l’un des faits divers les plus marquants des années 90 et elle y va à fond dans tous les domaines. Une vraie curiosité. Je regrette juste que ça tourne un peu en rond dans les derniers épisodes.

+

  • Lily James et Sebastian Stan sont (génialement) méconnaissables
  • Ambiance L.A. dans les nineties extraordinaire
  • Des sujets abordés sans tabou

  • Tourne un peu en rond vers la fin
8/10
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Pin It on Pinterest