Critique : Mort à 2020

Indispensable catharsis

Fiche

Titre Mort à 2020 Titre VODeath to 2020
Réalisateurs Al Campbell, Alice Mathias Créateurs Charlie Brooker, Annabel Jones
Acteurs Samuel L. Jackson, Hugh Grant, Lisa Kudrow, Kumail Nanjiani, Tracey Ullman, Samson Kayo, Leslie Jones, Diane Morgan, Cristin Milioti, Joe Keery
Date de sortie23 / 12 / 2020 (Netflix) Durée1h 10
GenreComédie Budget

L’année 2020 se termine enfin et les créateurs de « Black Mirror » vous proposent une rétrospective humoristique sur ces mois interminables et parfaitement insensés.

Critique

2020. Par les créateurs de Black Mirror (d’ailleurs, faut que je mate la dernière saison, moi). Samuel L. Jackson, Hugh Grant, Lisa Kudrow et Kumail Nanjiani. Allez, c’est bon, I’m in !

La bonne idée

Je sens bien la génèse du projet comme si les créateurs de Black Mirror se faisaient chier à cause des protocoles anti-covid qui rend les tournages plus faciles, ou alors tout simplement parce qu’ils étaient confinés. Du coup, ils ont eu une idée à la con. Et si on faisait un documenteur (la question ayant traîné dans ma tête pendant tout le visionnage : est-ce vraiment un documenteur?) sur 2020 ?

Le plus hilarant en regardant la fiche IMDb du film, c’est de constater le nombre de scénaristes. Il n’y en a pas un, ni deux, ni trois, encore moins quatre, mais tout simplement dix-huit. Finalement, assez logique, car Mort à 2020 fonctionne comme une rétrospective sur l’année passée ponctuée d’interventions diverses. Des rôles clichés joués par des acteurs professionnels (d’où le documenteur). Ainsi, on peut facilement deviner que le film Netflix a été divisé et chaque scénariste a eu droit à sa partie de l’année.

L’excellent, le bon et le mauvais

Naturellement, tout n’est pas excellent. Certaines parties font flop, d’autres sont sincèrement drôles. Personnellement, j’ai une énorme préférence pour l’intervenant présenté comme étant dans le top 5 des citoyens les plus ordinaires (Diane Morgan). Elle boucle même sa partie avec une hilarante tirade. Tout de suite après, je relève direct sur l’historien (Hugh Grant). À pisser de rire. J’ai vraiment pouffé de rire quand il mentionne ses souvenirs « historiques » pour appuyer ses propos.

Le reste des intervenants n’est pas spécialement mémorable. Le journaliste incarné par Samuel L. Jackson est vite oubliable. Le porte-parole de Trump (Lisa Kudrow) est drôle au début, mais finit par tourner en rond. Les autres sont bons, mais pas spécialement marquants. Ah, j’ai failli dire une connerie : la maman de How I Met Your Mother (Cristin Milioti) est désopilante également.

Après, mais c’est logique vu ses origines, le show est totalement orienté vers le Royaume-Uni et les États-Unis. Ça n’empêche pas d’être déçu que la France soit passée à la trappe.

Par n’ayant rien contre pour avoir la même chose fin 2021.

Conclusion

Une rétrospective sur l’année 2020 par les créateurs de Black Mirror sous forme de documenteur. Voilà une idée qui a de quoi retenir l’attention. Le résultat final est assez marrant avec des blagues très réussies. C’est également cocasse de revenir sur l’année passée.

+

  • Diane Morgan et Hugh Grant
  • Revivre 2020 en une heure
  • Certaines blagues…

  • … d’autres blagues
  • Certains intervenants peu inspirés
7/10

Pin It on Pinterest