Critique : Maniac (Mini-série)

True Depressive

Fiche

TitreManiacTitre VO
CréateursCary Joji Fukunaga, Patrick Somerville
ActeursEmma Stone, Jonah Hill, Justin Theroux, Sonoya Mizuno, Gabriel Byrne, Sally Field
SaisonNombre d’épisodes10
Date de sortie21 / 09 / 2018Format26 à 47 mn
GenreComédie, Drame, Science fictionChaîne:Netflix

MANIAC raconte l’histoire d’Annie Landsberg (Emma Stone) et d’Owen Milgrim (Jonah Hill), deux inconnus qui participent aux derniers essais cliniques d’un mystérieux traitement pharmaceutique. Mais les choses ne se passent pas tout à fait comme prévu.

Critique

La dernière fois qu’on avait retrouvé Cary Joji Fukunaga à la tête d’une série, c’était avec True Detective. Quand on voit la grosse baisse de qualité sur la deuxième saison où il était absent, on se dit que le bonhomme y était pour beaucoup dans la performance de la série HBO. Entre temps, il a signé le très bon Beasts of No Nation pour Netflix et a beaucoup travaillé sur la nouvelle adaptation de Ça avant de quitter le projet suite à des différents créatifs. Bref, Maniac devient alors un must-see.

Encore des stars pour Fukunaga

Comme sur la première saison de True Detective, Cary Joji Fukunaga est accompagné de deux stars planétaires en tête d’affiche. Néanmoins, exit les vieux Matthew McConaughey et Woody Harrelson et place aux jeunes. En l’occurrence, Jonah Hill qui a dû subir un régime draconien et, venant directement de La La Land, Emma Stone.

Disons-le tout de suite, Maniac est une mini-série. Il n’y aura pas de deuxième saison et je n’ai rien contre. C’est le chaînon manquant entre le film et la série – ce n’est pas trop court et ça ne s’éternise pas. Ça permet aussi de récupérer des acteurs normalement cantonnés au cinéma. Mais la qualité suit-elle ?

Une folie rappelant Gilliam

Maniac est atypique. Il faut dire qu’elle est basée sur une série norvégienne. Dès lors, on n’est pas dans la série américaine classique. L’ensemble a un dépaysant côté décalé que j’ai adoré. Ça m’a rappelé mon film préféré de Terry Gilliam, Brazil. Pour ceux qui ne connaissent pas, en résumé, ne vous attendez pas à un truc terre-à-terre et préparez-vous aux bizarreries.

Par son pitch, la mini-série nous emmène dans des délires multipliant les genres, mais toujours teintés d’humour noir. On comprend ce qui a pu attirer mister Hill et miss Stone. Ils trouvent ici la possibilité de jouer des rôles très diversifiés sans devoir faire plusieurs longs-métrages. Ils y vont à fond. Inutile donc de préciser que leurs performances sont mémorables. Le reste du casting, surtout un énorme Justin Theroux, n’est pas en reste.

Cary Joji Fukunaga oblige, la réalisation est largement à la hauteur et confine aux sommets. On est davantage proche des standards du cinéma que de la télévision. Exactement comme une certaine série de vrais détectives.

Comme le diesel

J’ai du mal à critiquer la série, car j’ai beaucoup apprécié l’expérience originale qu’elle propose et pas mal d’épisodes sont vraiment géniaux. Juste un petit bémol concernant le démarrage. Au début, c’est assez lent et je ne voyais pas où ils voulaient en venir. Je m’étais alors dire que ça allait d’être un truc chiant sur des dépressifs. Au final, c’est bien un truc sur des dépressifs, mais ce n’est pas chiant du tout tant les idées y fourmillent. Chaque épisode et on n’a jamais l’impression de revoir le même truc. Bref, je vous conseille vraiment de vous accrocher au début (en plus, le démarrage ne prend finalement pas beaucoup de temps), car la suite en vaut la peine.

Par amusé par le voyage, le4 octobre 2018.

Conclusion

Après la première saison de True Detective, Cary Joji Fukunaga réalise à nouveau tous les épisodes d’une mini-série, ici Maniac ! Encore une fois, il est accompagné de deux stars planétaires : Jonah Hill et Emma Stone. Sans aller au niveau de la série HBO, il livre tout de même un spectacle hors norme dont la bizarrerie n’a d’égale que la très bonne performance des acteurs principaux. Il faut dire que l’originalité du pitch permet moult délires très amusants. Seul bémol, il faut s’accrocher à cause du démarrage longuet et un peu confus. Eh ouais, il faut du temps pour comprendre tous les enjeux de la mini-série.

+

  • Acteurs au top
  • Ambiance atypique
  • Réalisation soignée
  • Humour noir maîtrisé

  • Démarrage longuet
8/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2939 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.