Critique : Buried

Un film d’une heure et demi se déroulant entièrement dans un cercueil. Comment le réalisateur (Rodrigo Cortés) et le scénariste (Chris Sparling) vont-ils pouvoir garder notre attention ?

Un homme se réveille enterré vivant dans un vieux cercueil en bois avec pour seul compagnon un Zippo et un téléphone. Il ne lui reste plus qu’une heure et demie d’oxygène. Comment va-t-il faire pour s’en sortir ?

Au début, je le sentais très mal. Le rythme est ultra-lent et un peu ennuyeux. Le personnage ne possède aucun lien avec le monde extérieur, il suffoque pendant un moment et on s’emmerde un peu. Ensuite un téléphone vibre dans le cercueil. A partir de là, le film s’accélère et nous emmène dans un  excellent thriller ponctué de bons rebondissements et avec un suspense haletant qui monte crescendo jusqu’au final.

Je n’en dirais pas plus car je n’ai aucune envie de spoiler cette excellente histoire. Mais je vous conseille vivement de voir ce film. Ryan Reynolds (Blade Trinity, La proposition) est impressionnant et nous captive. Il nous montre qu’il peut être un bon acteur seulement s’il ne choisissait pas des films aussi pourris. Voyons voir comment il va s’en sortir en tant que Green Lantern.

Un excellent thriller dans un cadre original. Après REC et l’Orphelinat, le cinéma espagnol nous régale à nouveau et Ryan Reynolds nous prouve qu’il est peut être très bon.

Note: 8/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (3025 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter ou Facebook.

7 réflexions au sujet de « Critique : Buried »

  1. bon film qui va rapporté du fric au réalisateur. Vu que le film se déroule ds un cercueil pas vraiment besoin d’acheté tout le decor de voyager etc hi
    sinoo ca change comme film et c’est a voir vlaa

  2. « Ca change » ? Qu’est ce qu’il ne faut pas encore entendre comme conneries… C’est juste une scène de Kill Bill 2 allongée sur 1h30, ou encore le calvaire vécu dans le film Oxygène (avec Adrian Brody), ou encore aussi Buried Alive avec Tobin Bell de Saw, sans oublier l’excellent Premature Burial de 1962. Enfin c’est vrai que si l’on oublie les tonnes de films qui ont déjà traité du sujet — effectivement — c’est original.
    Et le budget d’un film n’a rien à voir avec le lieu où il se trouve, la preuve il a coûté 3 millions de dollars alors que Cube a coûté 350.000 $.
    Mr Méchant est vraiment très énervé quand il entend autant d’idioties :-/
    De toute façon je suis baisé, aucun cinéma le diffuse près de chez moi (San Diego) et je dois faire 78 miles pour aller le voir à Corona, ici c’est un vrai flop, 1Million de dollars de rentrées, heureusement que dans le reste du monde il a atteint les 10 millions, faut dire que Ryan Reynolds avait vraiment fait une connerie avec Blade 3… Bref je suis allé au Fashion Valley hier soir voir Megamind qui était à pleurer de rire (vu sans lunettes 3D, j’avais un peu abusé sur la Bud avant d’y aller et alcool+3D=vomito).

  3. Ben on peut dire que c’est original dans la mesure où on a pas un clone de Seven ou un autre film d’action lambda. Il n’y a pas beaucoup de film qui traite sur le sujet. Et désolé mais le passage de Kill Bill, ça reste bien moisi dans la mesure où elle sort un tour de passe passe, mais lol quoi.

    Ça reste fun dans la lignée de la saga mais Buried a le mérite de traiter le sujet sur un ton sérieux, terrorisme, enlèvement, système juridique américain (un passage à clouer sur le fauteuil).

    Après les films que tu cites, j’en ai vu aucun donc je ne peux pas dire mais la couverture de Buried Alive faisait gros nanar.

    Quand au prix, effectivement 3 millions ça parait beaucoup mais avec l’inflation. On peut facilement doubler, voir tripler, le budget en 15 ans.

    San Diego, la ville de Ron Burgundy??? Lol. Sinon les states ne sont pas réputés pour importer les films étrangers donc ça ne m’étonne pas que ça fasse un flop. Mais à Paris, ça a pas mal marché. Vendredi soir, la salle était rempli. Les salariés du cinéma étaient surpris par le monde (il l’avait foutu sur la plus petite salle, ils doivent bien s’en mordre les doigts maintenant).

  4. Faut que tu mates Oxygen, c’est un des films qui a révélé Brody et c’est un mega triller et il a une bonne tête avec son appareil dentaire 😀

    Oui mais le budget ne couvre pas que le film, en fait c’est même très souvent flou, les coûts de distribution sont par toujours comptés et des fois les cachets des acteurs font partie d’un « forfait » (certaines stars signent un contrat qui les engagent à tourner dans tout ce qu’on leur propose en échange d’un salaire tous les mois, c’est pour ça que des acteurs comme Perlman ou Malkovich alternent souvent entre tout et n’importe quoi…).
    Buried a d’abord été présenté aux US, mais c’est la distribution qui a été nase. En fait c’est pas que les américains n’importent pas les films étrangers, c’est juste qu’ils sont souvent diffusés dans des cinémas de quartier (et jamais doublés, hormis les films de KungFu, et toujours aussi horrible qu’il y a 30 ans, en décalage complet — ça rappelle Police Academy, mais le coup du black qui parle en décalé est difficilement compréhensible pour les non-anglophones).

  5. Ben faudrait que je le trouve Oxygen.

    Sinon je pense que tu vas apprécier le film Buried, c’est vraiment bien foutu.

    C’est clair que Malkovich et Malkovich font un peu n’importe quoi par moments. Mais quel pied quand ils sont dans des bon films ou séries (Sons of Anarchy).

    Lol pour le doublage, c’est clair que ça casse un peu le truc.

  6. lol j’ai horreur de Sons of Anarchy, je peux te dire que les bikers sont justes des gros cons à ptites bites qui font pétarader leurs bécanes juste pour faire chier les gens. D’ailleurs l’épisode de South Park qui leur est consacré est tout à fait vrai (on reconnait même certains mecs de Sons of Anarchy dedans). C’est comme si on faisait une série sur les gangs de ptits cons en mobs à la sortie des bahuts…
    J’espère quand même pouvoir voir Buried et voir s’il tient la route. Surtout que les Espagnols cumulent le bon qui s’exporte bien (contrairement à France qui cumule la merde qui se vend même pas dans son propre pays LOL)

  7. Lol, j’aimerais bien avoir une série sur les gangs de petits cons en mobs. On se poilerait bien. ^^

    Quand à Sons of Anarchy, j’aime plutôt bien même si je trouve que ça tourne un peu en rond en ce moment. Du coup, j’ai un peu décroché.

Les commentaires sont fermés.