Critique : Always Be My Maybe

Poster du film Netflix, Always Be My Maybe, réalisé par Nahnatchka Khan avec Ali Wong, Randall Park

Quand Jimmy Woo rencontre Baby Cobra

Fiche

TitreAlways Be My MaybeTitre VO
RéalisateurNahnatchka KhanScénaristesMichael Golamco, Randall Park, Ali Wong
ActeursAli Wong, Randall Park, James Saito, Michelle Buteau, Vivian Bang, Keanu Reeves, Daniel Dae Kim, Karan Soni
Date de sortie31 / 05 / 2019 (Netflix)Durée1h 41
GenreComédie, RomanceBudget

Tout le monde pensait que Sasha et Marcus finiraient ensemble. Tout le monde, sauf Sasha et Marcus. Lorsqu’ils se retrouvent 15 ans plus tard, les deux amis se demandent… et pourquoi pas ?

Critique

L’avantage avec Netflix, c’est qu’ils proposent tellement de films que tu tombes parfois sur des perles avec le (trop) rare plaisir de la découverte totale. Bon, je dis ça, mais je pense qu’on va être tous d’accord avec le fait que la plupart des films produits par le service sont mauvais. Heureusement, certains échappent au lot, et pour moi, Always Be My Maybe fait partie de ces exceptions.

Le Cobra de Jimmy Woo

Dans la liste interminable des films proposés par Netflix, qu’est-ce qui m’a attiré sur le film du jour ? Déjà, les deux têtes d’affiche.

Ali Wong m’a claqué la gueule par surprise dans son one-woman-show Ali Wong: Baby Cobra. Pour tout t’avouer, je suis très friand des spectacles humoristiques. Et ça, y en a un paquet sur Netflix. J’en regarde tellement que je me perds parfois dans les noms. Mais impossible d’oublier Ali Wong. Ni son style. Le choc, la première fois. Je ne m’attendais vraiment pas à ça quand j’ai vu son physique. Bref, j’en suis fan et j’étais curieux de la découvrir en tant qu’actrice.

La deuxième tête d’affiche, Randall Park, c’est cet asiatique qu’on voit souvent dans les comédies américaines, en tout cas, ceux que je mate. Dernier film en mémoire, Ant-Man et la Guêpe où il était assez génial et surtout drôle dans le rôle de l’agent spécial Jimmy Woo.

Bref, sur papier, c’était un duo qui promettait. Mais bon, les déceptions avec les films Netflix, je commence en avoir l’habitude.

Tous les ingrédients d’un bon gâteau avec une cerise

Ce qui fait la réussite d’une comédie romantique, c’est l’alchimie entre les deux acteurs. Pour le coup, c’est banco. Autre point qu’on doit également avoir dans le genre : l’émotion. Encore une fois, banco grâce à un astucieux, même si classique, contexte dramatique. Je me suis même surpris à devoir retenir mes larmes à la fin du film. Faut dire que j’étais dans le métro… C’était embarrassant pour tout le monde.

Troisième point important, une galerie de personnages secondaires. Pour le coup, c’est plutôt pas mal dans l’ensemble, notamment avec le chauffeur de taxi de Deadpool (Karan Soni). Je pourrais rester là si Always Be My Maybe n’avait pas sorti l’ultime carte de sa manche. La guest-star tellement ouf qu’elle emmène le long-métrage au niveau supérieur. Je n’en dis pas plus. Je rajoute juste qu’ils vont même jusqu’à pousser le vice à lui décerner une chanson très drôle durant le générique de fin.

Pour couronner le tout, que ça fait du bien une comédie romantique qui ne soit pas avec des blancs dans les rôles principaux.

Par à la recherche de la prochaine perle Netflix, le 27 juin 2019.

Conclusion

Dans le lot des films médiocres produits par Netflix, certaines perles sortent du lot. Pour le coup, Always Be My Maybe en fait partie. Dans le registre classique de la comédie romantique, il arrive tout de même à remplir tous les critères essentiels pour nous offrir ce que le genre peut faire de mieux. En bonus, un des meilleurs personnages secondaires de tous les temps (chut, je n’en dis pas plus). Rien que son passage vaut le visionnage.

+

  • Tous les ingrédients d’une bonne romcom sont là
  • Ce rôle secondaire de taré

  • Ça reste malgré tout classique
8/10
Publicités

Pin It on Pinterest