Watchmen : la bande-annonce de la série HBO pour la Comic-Con

Photo de la série Watchmen créée par Damon Lindelof pour HBO avec l'armée de Rorschach

Tic Tac…

Après des images plutôt avares en informations, la Comic-Con a permis d’obtenir une véritable bande-annonce pour la série HBO Watchmen. Pour rappel, elle fait suite au comic, c’est-à-dire au film de Zack Snyder qui en est quasiment (je ne sais même pas si je devrais laisser « quasiment ») un copié-collé, et c’est Damon Lindelof (Lost, le sublime The Leftovers) qui en est le créateur.

La bande-annonce de la série Watchmen

« Nothing ever ends. »

Malheureusement, il n’y a pas encore de version traduite donc je vous sors le synopsis pour vous permettre de mettre un sens sur ces images.

Watchmen se déroule dans une réalité alternative et contemporaine aux États-Unis, dans laquelle des justiciers masqués ont été mis hors la loi à cause de leurs méthodes violentes. Malgré cela, certains se rassemblent pour entamer une révolution, d’autres s’y opposent avant qu’il ne soit trop tard, alors qu’une question très vaste est au-dessus de tous; qui surveille les Watchmen ? Elle agit également comme une suite à la bande dessinée originale.

Synopsis officiel

« It’s only just begun. »

Pour le coup, on peut dire que HBO a mis le paquet. L’esthétique globale ne semble pas aussi dark que le film de Zack Snyder, mais c’est un peu normal vu que ça semble se dérouler pas mal en pleine journée. Il n’empêche que visuellement, ça reste puissant. Direct, j’ai reconnu l’univers et je m’y suis plongé. Pour le reste, l’histoire globale ne m’excite pas plus que ça. Je ne sais pas trop pourquoi, mais j’ai du mal à m’enthousiasmer. Les seuls passages qui m’ont emballé sont les scènes d’action, l’Ozymandias de Jeremy Irons et le retour du Dr Manhattan. Allez, je me la refais pour voir si je trouve d’autres motifs d’engouement.

Mais qu’est-ce que j’ai dit de la merde ! Le deuxième visionnage, à tête reposée, m’a permis de constater que c’est quand même un truc lourd qui nous attend. Néanmoins, j’ai compris pourquoi j’avais été moyen chaud au premier abord. En fait, j’avais l’impression qu’on allait nous « remaker » l’histoire du premier (justiciers hors-la-loi, conspiration, tout ça) dans un contexte moderne. En soi, je ne pense pas que j’ai eu tort. Toutefois, il y a beaucoup d’excitants nouveaux éléments. Puis bordel, visuellement, c’est du lourd. Il y a des images fortes toutes les secondes.

Pin It on Pinterest