Tomb Raider : la bande-annonce VF et VOST qui ruine tout espoir

Pour l’amour des tombes

Après Angelina Jolie et un reboot en jeu vidéo, c’est au tour de la jeune Oscarisée de 28 ans, Alicia Vikander, de reprendre les deux flingues.

Bande-annonce VF

Bande-annonce VOST

Cachez-moi, ce cou de girafe !

Avant de donner mon avis sur la bande-annonce, parlons du premier élément de la promo, le poster… Parlons-en franchement. Sérieusement, c’est quoi, ce truc horrible ? Déjà, les couleurs, le décor et la pose donnent l’impression qu’on aura droit à une série B très moyenne. Tu sais celui où une jeune fille doit échapper à des requins tout en montrant ses fesses. Blake Lively, c’est pour toi !

Mais, ce n’est pas ça le plus grave. Le plus dramatique, ça reste quand même ce cou… de girafe. Je n’attaque jamais sur le physique (ou alors, en privé, en bon lâche), mais sérieusement, ce cou… Elle va avoir du mal à éviter d’être saisie à la gorge. Heureusement donc que ce cher BossLogic est là pour corriger ça. Par contre, les couleurs étaient tellement dégueux qu’il a été obligé de passer au noir et blanc.

La malédiction des adaptations vidéoludiques continue-t-elle ?

Quand je regarde cette bande-annonce, j’ai des flash-backs de l’adaptation du jeu vidéo Assassin’s Creed avec Michael Fassbender (qui est d’ailleurs le compagnon de Vikander) ou encore le nouveau Hitman (Hitman: Agent 47). Si j’étais excité à l’annonce du projet, après avoir vu la bande-annonce, la hype s’est réduite à rien… J’ai comme l’impression que ce film a le cul coincé entre deux chaises : le reboot et les anciens Tomb Raider. Or justement, l’intérêt du reboot était d’avoir effacé son héritage pour le sublimer dans une version à la lisière de l’ultra-réalisme (lisière seulement, parce que la Lara se tape quand même des chutes mortelles et s’en tire avec un petit bobo et qu’il y a du fantastique).

Pour finir, le point qui me pose le plus problème. Alicia Vikander. Si au début, j’avais loué le choix de l’actrice. Maintenant… Je trouve qu’elle n’a pas l’innocence du Lara Croft du reboot. L’intérêt du reboot était justement de partir avec une jeune et innocente Lara Croft et d’assister à sa mue en Tomb Raider en passant par une phase survival (vraiment survival). Si je me fie à la bande-annonce, on a direct Alicia Vikander en mode « je fais la gueule » (en même temps, c’est sa tête naturelle) et l’omniprésence de personnages secondaires ruine tout espoir d’avoir un survival terrifiant, à la limite du R. J’ai comme l’impression qu’encore une fois, ils n’ont rien compris…


Tomb Raider est prévu en France pour le 14 mars 2018.

Réalisé par Roar Uthaug, d’après un scénario de Geneva Robertson-Dworet, avec Alicia Vikander, Dominic West, Walton Goggins et Daniel Wu.

Lara Croft, 21 ans, n’a ni projet, ni ambition : elle se contente de sillonner en moto l’East End de Londres où son boulot de coursier lui permet à peine de payer son loyer. Et même si elle est inscrite à la fac, elle va rarement en cours. Fille d’un explorateur excentrique porté disparu depuis sept ans, cette jeune femme rebelle et indépendante refuse de reprendre l’empire de son père. Convaincue qu’il n’est pas mort, elle se décide un jour, sur un coup de tête, à résoudre l’énigme de sa disparition.
Tournant le dos à sa vie londonienne, Lara met le cap sur la destination où son père a été vu pour la dernière fois : la tombe légendaire d’une île mythique au large du Japon. Mais le voyage se révèle des plus périlleux : armée de son seul courage, elle apprend à repousser ses propres limites et plonge alors dans l’inconnu. Les enjeux sont désormais considérables pour la jeune femme. Car si elle survit, elle pourra alors prétendre au titre de « tomb raider ».

Advertisements
A propos de l'auteur : (2897 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.