Thor : Love and Thunder : la première bande annonce avec le sourire

Œuf de Pâques

Cet après-midi, j’ai vu mon fils se régaler en découvrant les œufs de Pâques planqués dans le parc. Je m’étais dit que c’était quand même cool cette époque où on était capable de s’enthousiasmer pour quelque chose d’aussi simple que trouver un œuf au chocolat derrière un buisson.

C’est à ce moment-là que mon portable vibre. Tiens, une alerte de YouTube ? … Oh bordel ! La bande-annonce de Thor : Love and Thunder (j’étais vraiment surpris car je l’attendais comme scène post-générique de Doctor Strange 2). Maintenant, il ne vous reste plus qu’à imaginer la scène, le fils en train de faire des bonds d’excitation en tenant son œuf au chocolat (pas Kinder) entre les mains et le père juste à côté, en train de faire les mêmes bonds d’excitation en tenant son portable entre les mains. Qui a dit que la magie de l’enfance disparaissait ?

C’est d’autant plus cocasse que ça concerne un film empreint de la touche de Taika Waititi, un réalisateur qui n’a jamais oublié son âme d’enfant dans tous ses films. Bref, dans celui-ci, il avait annoncé qu’il avait été encore loin et qu’il avait même été surpris que Marvel Studios ne l’ait jamais freiné malgré les idées totalement farfelues qu’il proposait. Vérifions ça.

Bande-annonce VF de Thor : Love and Thunder
Bande-annonce VOST de Thor : Love and Thunder
Bande-annonce VOST (avec paroles de la chanson Sweet Child O’ Mine de Guns N’ Roses – n’oubliez pas d’activer les sous-titres)

« Mes jours de super-héros sont finis. »

Il est surprenant, ou pas en fait car ça colle avec la promo minimaliste de Marvel Studios, de découvrir une bande-annonce aussi avare en informations. Pas de trace de la menace Gorr joué par Christian Bale et le Zeus de Russell Crowe est seulement montré de dos. Au final, on a juste un premier aperçu de la Mighty Thor incarnée par Natalie Portman. Si on veut en savoir plus sur l’histoire, il faut en fait se référer au synopsis officiel (voir à la fin de l’article, à côté du magnifique poster digne de Brütal Legend).

En fait, j’ai comme la sensation qu’ils nous ont offerts la toute première partie du film. On retrouve Thor, en mode fat post-Endgame, aux côtés des Gardiens de la Galaxie. Avec le passage introspection et cliché de l’entraînement où Thor porte une magnifique casquette le qualifiant comme étant le plus fort des Avengers (on se croirait au début d’Ace Ventura en Afrique). Suivi par la démonstration de son nouveau corps superbement sculpté par son terrible entraînement. Encore une fois, une bonne blague où l’empereur des Na’vis se prend la veste de Thor en pleine tronche avec l’inévitable Peter Quill roulant des yeux vers le haut.

La suite nous offre des images merveilleuses dignes de la partie cosmique du MCU (bordel, qu’est-ce que j’avais hâte d’y revenir) sans oublier cette image tout droit sorti des comics de Jason Aaron et Esad Ribic.

Du comic à l’écran

Certains dieux se cherchent encore

Pour terminer deux choses, un excellent passage à la fois émouvant et drôle. Du pur Taika Waititi dans le texte. Peter Quill proclame un monologue touchant et l’humour s’y intègre via Thor. Mais on voit dans son regard qu’il a été touché par les paroles. C’est ce que j’adore chez le réalisateur néo-zélandais. Il jongle les deux genres avec une dextérité forçant le respect. On devrait donc retrouver, et à mon plus grand plaisir, l’ADN de Thor : Ragnarok.

Reste que j’avais le fantasme d’avoir une adaptation littérale du magnifique run de Jason Aaron et Esad Ribic (franchement, si vous ne l’avez pas lu, allez-y, c’est mon run récent préféré de Marvel). Mais après tout, pourquoi refaire quelque chose qui a déjà été magnifiquement fait. Je préfère avoir un Waititi plutôt qu’une adaptation littérale pouvant se révéler bancale.

On arrive maintenant à la partie que j’ai le moins apprécié. Mighty Thor. Franchement, quand je l’ai vu au complet, j’ai plus eu l’impression d’avoir un cosplay que la vraie Mighty Thor. On est loin du charisme de Valkyrie. M’enfin bon, reste à la voir en action et en paroles. En tout cas, belle surprise de découvrir un Mjolnir recollé à la glu cosmique.


Thor : Love and Thunder est prévu pour le 13 juillet 2022.

Réalisé par Taika Waititi, d’après un scénario de Jennifer Kaytin Robinson et Taika Waititi, avec Chris Hemsworth, Taika Waititi, Chris Pratt, Tessa Thompson, Natalie Portman et Russell Crowe.

Thor s’engage dans un voyage sans précédent – ​​une quête de paix intérieure. Mais sa retraite est interrompue par un tueur galactique connu sous le nom de Gorr le Boucher des Dieux, qui cherche l’extinction des dieux. Pour contrer la menace, Thor demande l’aide du Roi Valkyrie, de Korg et de son ex-petite amie Jane Foster, qui – à la surprise de Thor – manie inexplicablement son marteau magique, Mjolnir, en tant que Mighty Thor. Ensemble, ils se lancent dans une aventure cosmique déchirante pour découvrir le mystère de la vengeance du Dieu Boucher et l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard.

Synopsis officiel
S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Pin It on Pinterest