Déjà un teaser pour le SOS Fantômes de Jason Reitman !!!

La Saga EST vraiment de retour !

À peine, j’en parlais ce matin qu’un excitant teaser vient d’être dévoilé par Entertainment Weekly.

L’ambiance a l’air vraiment excellente et semble revenir aux origines avec ce côté un peu horrifique malheureusement absent du reboot féminin. Je ne sais pas comment le définir, mais il y a vraiment un truc. Au début, j’ai même cru que c’était un extrait d’un film des années 80 jusqu’à que les effets spéciaux apparaissent.

Passage de flambeau

Terminons cette journée avec les mots de son réalisateur Jason Reitman.

Je me suis toujours considéré comme le premier fan de SOS Fantômes, alors que j’avais 6 ans et que je visitais le plateau. Je voulais faire un film pour tous les autres fans. Ceci est le prochain chapitre de la franchise originale. Ce n’est pas un redémarrage. Ce qui s’est passé dans les années 80 s’est passé dans les années 80 et [ce nouveau film] se déroule aujourd’hui.

Jason Reitman, c’est le gamin (son père, Ivan, est à sa gauche). La photo a été prise sur le tournage du premier SOS Fantômes.

Pour l’anecdote, Jason Reitman a fait une apparition dans SOS Fantômes 2. C’est le gamin de la fête d’anniversaire qui n’est pas impressionné par les chasseurs de fantômes et qui leur balance : « My dad says you guys are full of crap. ».

Le père, Ivan Reitman, réalisateur des deux premiers, en parle comme d’un passage de flambeau.

C’était une décision qu’il devait prendre pour lui-même. Il a travaillé très dur pour être indépendant et a développé une belle carrière par lui-même. J’ai donc été assez surpris lorsqu’il est venu me voir avec Gil [le co-scénariste] et qu’il a déclaré: « Je sais que je dis depuis 10 ans que je suis la dernière personne qui devrait faire un film de Ghostbusters, mais… j’ai cette idée. ». Littéralement, je pleurais à la fin, c’était si émouvant et drôle.

Advertisements
A propos de l'auteur : (3005 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter ou Facebook.