DCEU : le terme était une blague, mais quel avenir pour l’univers ?

Les meilleurs blagues sont là où on ne les attend pas

Le DC Extended Universe (DCEU pour les intimes… ou les flemmards) est le nom employé pour distinguer l’univers partagé par les films de DC de Warner. À savoir jusqu’ici, Man of Steel (2013), Batman v Superman: L’Aube de la Justice (2016), Suicide Squad (2016) et Wonder Woman (2017). La prochaine itération sera Justice League.

Il y a quelques jours, Abraham Riesman, journaliste de Vulture, a dévoilé qu’il s’est rendu compte durant son investigation pour pondre un dossier sur DC que le terme DCEU n’était pas utilisé chez Warner, ni chez DC. Qu’est-ce que c’est ce binz ?

Quand il a demandé d’où il venait, personne n’a su lui répondre. Qu’est-ce que c’est ce binz ? 2: Le Retour du Binz. Après une enquête digne de Batman, constat glaçant. C’était une simple blague de Keith Staskiewicz, journaliste d’Entertainment Weekly. Fake News, en force ! Il faut donc que je supprime tous mes articles du DCEU de Google et de Facebook pour ne pas me faire bannir ?

Surprenant quand même dans l’histoire que personne chez DC ou Warner ne soient venus corriger l’erreur ou mettre le holà. C’est bien le symbole qu’il manquait d’un leader à cette époque. D’une personne pour remettre les choses à plat.

Ça a commencé comme une blague et…

… et c’est désormais devenu une vérité. En effet, chez DC Films, on est désormais sur le point d’offrir des films qui ne font pas partie de l’univers de Batman, Superman et Wonder Woman. Comme le film solo sur les origines du Joker avec un autre Joker que celui de Jared Leto. Bel exemple d’univers étendu. Pour ne pas dire de multivers.

On apprend encore une fois grâce au mec de Vulture (le même que tout à l’heure, il a bien bossé, le gars – sérieux, son dossier est maousse, mais tout en anglais, du coup, je n’ai pas tout lu – m’en fous, je ne suis pas journaliste). Chez Warner et DC, par le biais de Diane Nelson, la présidente de DC Entertainement, et Geoff Johns, le président de DC Films, on est en train de repenser l’univers :

DC et Warner ont adopté une nouvelle stratégie : repensons l’ensemble de ce genre d’univers. Ils ne renoncent pas à l’idée de la continuité, mais ils veulent insister sur l’idée que tous ces films occupent le même espace. « Notre intention, certainement, est d’avancer en utilisant la continuité pour vous assurer que rien ne diverge d’une manière qui n’a pas de sens, mais il n’y a pas d’insistance sur une ligne d’histoires globale ou une interconnexion dans cet univers », explique Nelson.

L’exemple le plus parlant est certainement Wonder Woman qui n’a finalement aucun lien avec les autres films. Le but est que le public ne soit pas obligé de tout voir pour suivre le délire. Je ne suis pas certain qu’ils aient compris le problème (Suicide Squad n’avait aucun lien pourtant, hormis un caméo riquiqui de Batman – et de Flash sans oublier la mort de Superman, merci Ali Mauricarma pour cette piqûre de rappel), mais bon, pourquoi pas.

Pour terminer, Geoff Johns a annoncé que les films dans le style de celui du Joker par le réalisateur de Very Bad Trip auront bientôt droit à un label dédié pour les distinguer. Je propose DC où Jared Leto n’est pas le Joker, soit DCOJLNEPLJ pour les intimes.

Advertisements
A propos de l'auteur : (2857 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.