Test : Splatterhouse

Éloge du gore

Attention le jeu est interdit aux moins de 18 ans donc les paroles/images qui suivent peuvent être crues.

Le jeu raconte l’histoire d’un mec et de sa copine qui vont dans un manoir un peu bizarre. Bien sûr le mec ne s’intéresse qu’au petit cul bien ferme de sa copine et cette dernière est aussi naïve qu’une princesse Disney. Après, ben ça merde un peu, un docteur kidnappe la fille et laisse le héros dans une mare de sang (littéralement).

Heureusement qu’il y a un masque, en le mettant le héros voit son corps quadrupler de volume. On assiste à une vraie transformation à la Hulk. On ne se dit qu’une chose, ça va saigner. C’est bien le cas, on défonce les monstres, on leur écrase la tête, arrache les intestins par le trou du cul, on décapite avec le bras du monstre, on déchire le cœur, on leur chie dessus (non, là je rigole).

Le masque n’oublie pas de sortir des répliques bien crues, par exemple en arrachant les tripes par le trou du cul, il nous dit « l’expérience des nuits solitaires a fini par payer ». Imparable et certaines sont vraiment excellentes.

Et puis en plus, en fouillant bien on peut récupérer des morceaux de photos de Jen, la copine. Et quand on regroupe le tout, eh ben, on l’a à poil, niark, niark! Après bon, ça vaut pas un bon Dorcel ou un petit tour sur Pornhub (je me lâche, je sais que ma copine ne lit pas les critiques des jeux vidéos donc j’en profite).

Toutefois une fois passé l’exaltation des premiers massacres, l’ennui pointe le bout de son nez. On a de plus en plus de mal à prendre du plaisir et on remarque de plus en plus les défauts du jeu : répétitif, , buggé, moche, histoire pourri, coups limités.

Deux détails aussi : les cinématiques sont de toutes beautés, elles valent vraiment le coup et de deux, qu’est-ce qu’elle est pourrie la fin!

Graphisme : 4/10 – C’est quand même assez moche, bourré de bugs mais les cinématiques sont superbes. Allez, la moyenne.

Gameplay : 5/10 – Je tape, je tape, je fais un coup spécial, je ramasse une arme, je tape, je tape. Voilà à quoi va se résumer votre partie.

Durée de vie : 6/10 – Une dizaine d’heures pour le finir en difficile plus replay value important à condition d’avoir envie. Correct.

Histoire : 4/10 – Un savant a kidnappé la copine du héros. Ça va se payer cher !

Succès/Trophées : 7/10 – 50% en ligne droite. Trophées faciles mais chiant. Consiste à tuer de différentes façons et de récupérer des photos.

Son point fort – Le gore est vraiment jouissif au début.

Note : 4/10 – Le jeu disposait d’excellentes idées mais malheureusement le reste ne suit pas. A prendre en occasion ou à essayer chez un pote juste pour le pied d’effectuer quelques meurtres bien gores et pour écouter les répliques cultes du masque.

PS : c’est le jeu que Mr Méchant adore!

affiche Splatterhouse

Pin It on Pinterest