Critique : Struck

Struck Affiche
Struck… ou la preuve que Chris Colfer a du talent

Fiche

TitreStruck
RéalisateurBrian Dannelly
ScénaristeChris Colfer
ActeursChris Colfer, Rebel Wilson, Allison Janney, Christina Hendricks, Sarah Hyland, Angela Kinsey, Dermot Mulroney
Titre original:Struck by LightningDate de sortie:19 juin 2013
Pays:États-UnisBudget:
Genre:ComédieDurée:1h20

Carson, lycéen geek, malin et sarcastique, rêve de devenir un talentueux journaliste. Mais il lui faut un dossier béton pour intégrer une prestigieuse université et quand on vient de Clover High School, ce n’est pas facile ! La conseillère pédagogique de son lycée lui suggère de créer un club littéraire pour sortir du lot. Mais comment motiver des lycéens plus intéressés par le foot, la drague, les bimbos et la fête ? C’est alors que sa seule amie, Malerie lui propose une méthode imbattable pour convertir les irréductibles glandeurs à la littérature.

Struck Photo
Un duo bien éloigné des clichés.

Critique

On a envie de détester Struck pour pouvoir le troller à mort et mettre à mal les fans de Glee (dont je faisais partie avant d’être lassé par si peu d’innovations) mais Chris Colfer m’a mis dans la merde en écrivant un bon film où il incarne aussi le premier rôle. Salaud, va !

Le ton malicieux et léger de Struck le classe d’office parmi ces comédies si rares et si agréables à visionner, le genre qui vous laisse un petit sourire en coin durant tout le visionnage (même quand tu viens de passer une journée de merde et que t’as envie de prendre une victime pour l’engueuler tout en prenant de bien soin de postillonner sur toute la surface de son visage). L’excellence du feel-good movie sans les à-côtés vomitifs.

« Le ton malicieux et léger de Struck le classe d’office parmi ces comédies si rares et si agréables. »

Tout débute de la pire des manières nous laissant les yeux grand ouverts, fallait oser tout de même, pour mieux nous captiver par la suite. On découvre alors Carson Phillips, un génie beaucoup trop grand pour son bled, incarné par un Chris Colfer tout simplement hallucinant. L’acteur arrive à concilier humour et émotion sans les too much de son personnage gay de Glee. D’ailleurs, j’ai trouvé ça bizarre de ne pas le voir en train de faire dans l’homo féminin. Le voir s’asseoir comme un gros macho, c’est une image qui marque.

Revenons à notre Carson, celui-ci vit avec sa mère dépressive et va dans un lycée désespérément limité. Sa seule lueur d’espoir est son rêve de devenir un grand nom du journalisme. Pour accéder à son idéal, il doit d’abord pouvoir accéder à une prestigieuse école et cela passe par le journal du lycée dont tout le monde se fout.

Avec pour seule amie Malerie Baggs (Rebel Wilson égale à elle-même et probablement ici dans son meilleur rôle), il va mettre en place un plan pour dynamiter les « ventes » de son journal. L’occasion de vivre des scènes très drôles notamment grâce à des répliques souvent inspirées et des personnages certes clichés mais attachants (et on sait que c’est difficile). Rien à redire, je suis épaté par le talent de Chris Colfer qui aura su donner un ton, une ambiance, de l’humour, de l’émotion et des personnages intéressants sur une histoire pourtant classique d’American Dream : « le petit jeune isolé avec une VDM qui rêve de devenir un grand homme ». Un joli pied de nez à ses détracteurs.

« Chris Colfer aura su donner un ton, une ambiance, de l’humour, de l’émotion et des personnages intéressants sur une histoire pourtant classique. »

Malgré tout, on peut reprocher à Struck de se perdre un peu dans sa deuxième partie mais dieu merci, jamais il ne verse dans le sentimentalisme dégueulasse et reste toujours terre à terre. Le casting est impeccable surtout la mère (émouvante Allison Janney pourtant dans un rôle ingrat). Il y a aussi une Christina Hendricks au jeu tout en retenue mais dont la force du regard vaut bien plus que mille mots. Pis qu’est-ce qu’elle est belle dans Struck. Chaque plan où elle apparaît est un délice. Une très, très belle femme. On notera que la plupart du casting provient de l’univers de la télévision et pas de la merde : Chris « Kurt Hummel de Glee » Colfer, Allison « C.J. de À la Maison blanche » Janney, Christina « Joan Harris de Mad Men » Hendricks, Sarah « Haley Dunphy de Modern Family » Hyland, Angela « Angela de The Office » Kinsey et j’en passe.

Struck Photo avec Chris Colfer
Hayley n’en revient pas, Kurt Hummel a écrit un très bon scénario. Moi non plus d’ailleurs.

Conclusion

Surprenant tout le monde, Chris Colfer livre avec Struck un film malin et drôle. On en redemande.

+– le ton
– les répliques malicieuses
– impeccable Chris Colfer
– Allison Janney
– Christina Hendricks trop belle
– Struck se perd légèrement dans sa deuxième partie
– réalisation trop simple pour un tel ton
Trophée7/10

Pin It on Pinterest