Critique : Shérif Jackson

La veuve était en violet

Fiche

Titre:
Shérif Jackson
Réalisateur(s):Noah Miller, Logan Miller
Scénariste(s):Noah Miller, Logan Miller
Acteurs:Ed Harris, January Jones, Jason Isaacs, Eduardo Noriega, Jason Aldean
Titre original:SweetwaterDate de sortie:9 octobre 2013
Pays:États-UnisBudget:7 000 000 $
Genre:Thriller, WesternDurée:1h 35

Interdit aux moins de 12 ans

Dans les plaines arides du Nouveau-Mexique, Sarah, une ancienne prostituée, découvre le corps sans vie de son mari, sauvagement assassiné par un fanatique religieux. Meurtrie, elle part en croisade vengeresse, mais c’est sans compter sur l’arrivée de l’extravagant shérif Jackson.

Critique

L’histoire de Shérif Jackson, c’est l’ancêtre de Michael Jackson qui débarque dans une petite ville et qui bute tous les méchants en moonwalk. Un truc complètement culte et taré. Le genre de film grindhouse qui envoie du pâté au pauvre Machete. Euh wait… Ah non, ça, je l’ai rêvé. En vrai, Shérif Jackson, c’est À Vif, de Neil Jordan avec Jody Foster, transporté dans le vieux Ouest.

On a donc droit à la femme heureuse avec son mari, mais voilà qu’un méchant lui ôte la vie et il est temps de réclamer vengeance. Un pitch classique qui repose sur trois points cardinaux : l’héroïne, le méchant et la vengeance. Dans Shérif Jackson, seul un confinera à l’excellence, le méchant, le prophète Josiah.

Shérif Jackson, c’est À Vif de Neil Jordan avec Jody Foster transporté dans le vieux Ouest.

Incarné par Jason Isaacs, connu mondialement comme étant Lucius Malefoy. Donc autant dire qu’il n’a aucun mal à jouer l’individu détestable. De son rôle, l’acteur a eu un commentaire tout à fait pertinent : « Je ne pouvais pas refuser le scénario des frères Miller parce que Josiah est bien pire. Comparé à lui, Malefoy est membre du club Disney ! À chaque page, il commet une nouvelle exaction, ce qui m’a fait beaucoup rire ! ». Rire, peut-être pas sur toutes les exactions tant certaines sont parfois glaçantes. En tout cas, Jason Isaacs se lâche et on attend qu’une chose, voir ce sourire arrogant s’effacer de ce visage.

Par contre, du côté de l’héroïne, on sera beaucoup moins satisfait. January Jones n’arrivant pas vraiment à coller à son personnage, Sarah. Sur papier, tout est correct. Mais il lui manque cette émotion. Je n’arrive pas à trouver dans son regard, la détresse et la haine que Jodie Foster arrivait si bien à simuler dans À Vif. Comme si ce qui arrivait à Sarah ne concernait pas January Jones. Dès lors, on est presque choqué de voir Sarah basculer si vite dans la tuerie. Heureusement, cette dernière est plutôt jouissive. Voir tous ces hommes et femmes immondes tomber un par un comme des mouches procurent une satisfaction jubilatoire.

On se marre bien avec le shérif.

Dans l’ensemble, ça donnerait un film plutôt moyen. On pourrait parler de la réalisation parfois inspirée et du scénario très bien écrit à la fois drôle et poignant avec des répliques mémorables pour que Shérif Jackson soit plus que ça. Mais non, le véritable bonus, c’est la performance d’Ed Harris qui campe justement ce fameux Shérif Jackson. Les réalisateurs doivent beaucoup à l’acteur qui les a appuyés sur leur premier film, Touching Home. C’est sans doute pour cela qu’ils ont voulu lui donner un rôle mémorable et lui laisser le champ libre pour qu’il se déchaine. Ce qu’Ed fait fort bien. On s’en paye une tranche avec le shérif. Surtout lorsqu’il humilie l’ancien shérif ou le prophète. Ou quand il enquête. En fait, on se marre tout le temps dès qu’il est à l’écran. Ed Harris est vraiment au top.

Conclusion

Shérif Jackson est un film de vengeance agréable. Seulement, il manque d’émotions pour mériter plus.

+– Les performances d’Ed Harris et Jason Isaacs
– Un bon film de vengeance
– L’humour
– January Jones moyennement convaincante
6/10

affiche Sherif Jackson

Pin It on Pinterest