Critique : Recherche bad boys désespérément

Réservé aux filles ?

Fiche

D’après le roman de Janet Evanovich
Réalisateur(s): Julie Anne Robinson (La Dernière chanson)
Scénariste(s): Stacy Sherman, Karen Ray, Liz Brixius (la série Nurse Jackie)
Acteurs: Katherine Heigl (Bébé mode d’emploi), Jason O’Mara (la série Terra Nova), Daniel Sunjata (la série Grey’s Anatomy), John Leguizamo (La Défense Lincoln), Sherri Shepherd (Precious), Debbie Reynolds, Debra Monk, Nate Mooney (Push)
Titre original: One For The Money
Pays: USA Date de sortie: 8 février 2012
Genre: Action, Comédie, Policier Durée: 1h31
Stéphanie Plum ne manque ni de fierté ni d’aplomb, même si elle vient de se faire virer et qu’un créancier vient lui prendre sa voiture.

Fauchée, elle parvient à convaincre son cousin, un type plutôt louche, de l’engager dans son agence de cautionnement… comme chasseuse de primes ! Stéphanie n’y connaît rien, ce qui ne l’empêche pas de se lancer aux trousses de Joe Morelli, un ancien flic suspecté de meurtre qui avait eu en plus le mauvais goût de la séduire avant de la plaquer lorsqu’elle était au lycée… Entre l’envie d’empocher la prime et un léger parfum de revanche, Stéphanie est remontée à bloc.

Pourtant, même si le très expérimenté Ranger lui enseigne quelques trucs, sa mission va vite s’avérer plus compliquée que prévu. Si on ajoute à cela sa famille envahissante, un boxeur qui pourrait bien être un tueur, des témoins qui tombent comme des mouches et son coeur qui bat la chamade pour celui qu’elle est censée arrêter, le nouveau job de Stéphanie risque de lui changer la vie – si elle n’en meurt pas !

Critique

Ça faisait une paye que je n’avais pas foutu les pieds au cinéma (plus d’une semaine en tout cas et pour un boulimique comme moi, c’est monstrueux) et comme retour, je n’ai pas choisi le meilleur. Bravant le froid afin d’admirer le joli sourire d’Heigl, je me suis dit qu’au final, j’aurais pu rester au chaud chez moi malgré une facture d’électricité qui monte crescendo et je ne peux même pas faire dans mon pantalon sinon mon urine va geler. Mais qu’est-ce que j’écris comme conneries ?

Je vous prie de m’excuser de mon dérapage incontrôlée (il faut savoir que j’écris tous mes articles d’une traite, je ne me relis que pour corriger mes fautes de syntaxe ou d’orthographe quitte à que ce soit parfois un peu alambiqué) en tout cas, le gros problème de Recherche Bad Boys Désespérément, c’est qu’il repose entièrement sur Katherine Heigl. Rien à signaler sous ces aurores vues et revues dans toutes les comédies sentimentales sorties de la machine à rêve d’Hollywood. Pour parler informatique, c’est une classe produite par une factory de comédies sentimentales. Pas un pet qui dépasse, tout est lisse et soignée. La photo est superbe, les acteurs sont au top de leur forme physiquement bien aidés par le maquillage et la réalisation est transparente donc efficace.

Rechercher Bad Boys Désespérément est adapté d’un best-seller, étant une grosse bille niveau littérature féminine, je ne savais même pas qui était l’auteur, Janet Evanovich. M’enfin, ce n’est pas un best-seller pour rien, il doit bien y avoir quelque chose à raconter là-dedans. Pourtant quatre scénaristes ont planché sur le sujet (rarement bon signe en passant) et on se dit qu’ils ont bien volé leurs salaires. Rien d’extraordinaire pour les aventures de Stéphanie Plum, c’est une paumée comme on les aime qui galère pour trouver un boulot et elle se reconvertit en chasseuse de primes. Alors que le sujet et la bande annonce laissaient présager une suite de missions loufoques comme avec ce papy exhibitionniste parlant de ses baloches. Ce n’est point le cas, l’intrigue s’intéressant directement à une sombre histoire de policier piégé (et c’est l’ex de Stéphanie, quelle coïncidence). Bon autant vous dire que l’intrigue policière patauge et se révèle aussi intéressant que le repas que j’ai pris pour ce soir (un poulet-frites si vous voulez savoir).

La romance qui unit Katherine Heigl et Jason O’Mara est foirée, on a du mal à trouver une alchimie entre ces deux partenaires. La phrasée est souvent correcte mais on n’y croit pas tant les deux répugnent à se toucher, juste un petit sourire assassin à droite et à gauche comme si Jason avait couché avec la sœur de Katherine ou l’inverse. Et pire que tout, on a même pas le droit à la traditionnelle scène de sexe pour admirer le magnifique corps de Kath…PAF… Pardon chérie, non, non, c’est juste par curiosité médicale… c’est bon, elle est partie. Oui parce que pendant tout le film, je me suis demandé si elle s’était fait refaire les seins (tu vois quand je parle de curiosité médicale), non parce que j’ai l’impression qu’ils ont grossi, si une âme charitable pouvait me le confirmer, ça m’éviterait des nuits blanches.

Qu’est-ce qu’il reste à voir alors ? Ben j’ai juste retiré un certain plaisir à écouter les commentaires en voix off (à la Bridget Jones) de Stéphanie Plum, toujours cette petite phrase d’accroche qui va avec la situation mais ça ne suffit pas pour sauver un film qui accumule les clichés, les situations banales. Non décidément, le magnifique sourire de Katherine Heigl ne valait pas la peine que je brave ce froid mais au moins ma copine est contente car elle a passé un bon moment devant le film.

Conclusion

Ne me traitez pas de macho mais c’est un film pour filles et seulement pour elles. Ma copine me le confirme à l’oreille. Pour les gars, faîtes un petit effort et faites plaisir à votre copine. Pour les célibataires, ben profitez-en, ça vous tombera dessus un jour.
+ – Katherine Heigl
– les commentaires en voix off
– un film uniquement pour les filles?
– intrigue policière inintéressante
– clichés à la pelle
3/10

120 RETENUE.indd

Pin It on Pinterest