Critique : One Piece Z

Affiche du film One Piece Z réalisé en 2012 par Tatsuya Nagamine
Z, le super guerrier

Fiche

D’après le manga de Eiichiro Oda
Titre:One Piece Z
Réalisateur(s):Tatsuya Nagamine
Scénariste(s):Osamu Suzuki
Titre original:Date de sortie:15 mai 2013
Pays:JaponBudget:
Genre:AnimationDurée:1h47

Z, un ancien amiral de la Marine, débarque avec son équipage sur une île du Nouveau Monde. Le but de leur voyage : dérober un minerai renfermant une énergie phénoménale capable de rivaliser avec la puissance des armes antiques. Mais Z et ses acolytes ont un autre objectif : l’extermination totale des pirates de toutes les mers du monde.

Alors qu’il navigue dans les eaux du Nouveau Monde, l’équipage au chapeau de paille va croiser la route du terrible Z. Mais ce n’est pas le seul danger que vont devoir affronter Luffy et ses compagnons : leur vieil ennemi Aokiji et la Marine sont également sur leurs traces. Le sort du Nouveau Monde est désormais entre leurs mains et une bataille d’une ampleur sans précédent est sur le point d’éclater !

One Piece Z Photo
Une bande comme ça, ça ne s’invente pas. C’est du One Piece! Et Chopper, mon petit préféré en bas à droite.

Critique

Comme beaucoup de monde, j’ai eu ma période shōnen avec notamment l’éternel Dragon Ball puis Naruto et enfin One Piece. Depuis, j’ai laissé Naruto (me rattrapant avec les jeux vidéo) et Luffy sur le bas côté préférant vivre à fond ma passion pour les comics (j’ai eu du flair entre parenthèses vu le succès mondial de ces derniers). A l’occasion de la sortie du film One Piece, je me suis dit « pourquoi pas ».

Tout débute avec une grosse bagarre laissant transparaître une belle animation et un méchant tellement charismatique qu’il prend toute la place (au même titre que Broly dans l’OAV de Dragon Ball). Un méchant nommé Z. Bien évidemment, ce dernier est doté d’un look atypique digne de la mythologie One Piece même si son acolyte est encore plus décalé provoquant la stupeur la première fois qu’on le voit.

Ensuite on retrouve les fameux héros d’One Piece, l’occasion de retrouver Luffy et ses compagnons et pour ma part, découvrir les nouveaux venus. Mais le meilleur, ça reste Chopper, un renne anthropomorphe au potentiel comique infini ! Il provoque toujours le sourire ou le rire à chacune de ses déclarations (heureusement car mis à part avec lui, l’humour est très moyen, ne recyclant que ce qui a déjà été vu et revu dans le manga). Pour le reste, pas grand chose à signaler… sauf l’énorme cicatrice sur le torse de Luffy.

« Le meilleur, ça reste Chopper, un renne anthropomorphe au potentiel comique infini ! »

Après la joie des retrouvailles, je suis tombé dans une léthargie me faisant rappeler pourquoi je déteste la plupart du temps les animes shōnen. C’est lent, c’est répétitif, c’est rébarbatif et ça parle beaucoup trop. Par exemple, la présentation des enjeux dramatiques prend trois plombes alors qu’on a compris direct depuis le début. Ainsi One Piece Z connaît un énorme creux entre les vingts premières minutes et les vingt dernières à tel point que je me suis endormi (ce qui est très rare!). Heureusement, je me suis réveillé à temps pour assister à la dernière partie vraiment démentielle. La réalisation des combats délivre des plans n’ayant rien à envier aux meilleurs animes. Mention spéciale à cette caméra tournoyante lors des combats de Zorro et Sanji contre les acolytes de Z. Le tout pour se terminer sur une note émouvante, le genre qui vous donne envie de laisser couler une petite larme.

Notons tout de même que ce One Piece Z est davantage intéressé par le personnage de Z que Luffy, réduit à une sorte de personnage secondaire même s’il reste le grand héros de l’histoire (en même temps, c’est préférable). Du coup, il en ressort une impression mitigé. Le personnage de Luffy n’est pas assez développé pour être intéressant et celui de Z souffre de la présence de Luffy justement (les fans sont venus pour voir Luffy et ses amis, pas Z). Par ailleurs, en réfléchissant sur la dernière phrase, je me rends compte quand même que je n’avais pas totalement tort de parler de Broly car ça y ressemble vachement quand même. Cette même volonté de pondre un personnage bien plus charismatique que les héros de base. C’était mission accomplie pour Broly, et presque pour Z.

One Piece Z Photo
Z, un méchant intéressant et charismatique.

Conclusion

One Piece Z n’est pas un grand anime néanmoins il accomplit l’essentiel pour le fan service et offre un méchant à la hauteur. Par contre, ce n’est pas possible de continuer à faire des dialogues aussi rébarbatifs.

+– Chopper
– Z
– les scènes d’actions
– bla, bla pour rien
– l’humour moyen (le manga est bien meilleur)
– histoire molle
– réservé aux fans d’One Piece
4/10

Pin It on Pinterest