Critique : Miss Marvel – Épisode 4 « Retour aux sources »

Voyage culturel au Pakistan

Fiche

TitreMiss Marvel Titre VO
CréateurBisha K. Ali RéalisateurSharmeen Obaid-Chinoy
Acteurs Iman Vellani, Matt Lintz, Yasmeen Fletcher, Zenobia Shroff, Rish Shah, Samina Ahmed, Fawad Khan, Nimra Bucha, Mehwish Hayat, Adaku Ononogbo, Farhan Akhtar, Aramis Knight
Saison1 Épisode4
Date de sortie29 / 06 / 2022 Durée48 mn
GenreAction, Aventure, Comédie, Drame, Fantastique, Mystère, Policier, Science fiction ChaîneDisney+

Kamala part au Pakistan résoudre le mystère du bracelet et l’histoire de sa famille.

Critique

Attention, cette critique contient des spoilers

L’épisode dépaysement. Quelques semaines après avoir visité l’Égypte aux côtés de Steven et Marc (et j’ai failli oublier Jake, en même temps, on ne l’a pas vu du voyage), on fait un tour au Pakistan avec Kamala accompagné de Muneeba.

Immersion au Pakistan

Pour le coup, comme pour Moon Knight, Marvel Studios a fait les choses en grand et le déracinement est là. Comme dirait Dorothy, « j’ai le sentiment que nous ne sommes plus au Kansas ». Ce qui m’a particulièrement impressionné, c’est le nombre de figurants. Également, le soin qui a été apporté aux décors. Y a pas à dire, comme sur Moon Knight, on est sur du haut niveau. Avec une mention spéciale pour le très impressionnant plan final où Kamala semble avoir voyagé dans le temps. Serait-elle celle qui a réuni sa grand-mère avec son père ?

Je n’ai pas grand-chose de particulier à dire en fait sur cet épisode. Il est à prendre comme il est. Une invitation au voyage où on s’émerveille devant une autre culture. On sent la marque de la nouvelle réalisatrice de la série, Sharmeen Obaid-Chinoy. Faut dire qu’elle détient deux Oscars. Un obtenu en 2012 pour le documentaire Saving Face. Un autre en 2016 pour un autre documentaire, A Girl in the River: The Price of Forgiveness. En passant, j’ai beaucoup aimé la grand-mère de Kamala.

Ce si joli masque

Je soulignerai que j’adore le masque que Bruno a fait à Kamala. Ça lui va superbement bien et lui confère une aura badass. Une badassitude qui grimpe d’un cran quand Waleed lui offre la veste permettant à Kamala d’avoir un costume ressemblant à celui du comic.

Vu que je parle de Waleed, j’avoue avoir été déçu qu’il soit mort aussi vite. Le personnage était charismatique. D’autant plus décevant que celle qui l’a buté manque de consistance. L’équipe qui l’accompagne encore plus. C’est le point faible de la série pour moi. Les méchants sont trop lambda.

Petit coup de cœur pour le plan d’ensemble de la prison Supermax du service Damage Control. Dommage qu’elle perde déjà de son aura vu les Djinn se barrent aisément avec juste deux gardes à neutraliser. Ils m’ont tout de même épatés en retrouvant Kamala aussi rapidement. Dans une base secrète, en plus.

Le sosie de Kakashi

Oh, ça m’y fait penser. Je ne sais pas si ça l’a fait avec vous, mais le jeune membre des Red Daggers m’a fait l’effet d’être un sosie du Kakashi de Naruto. Pas désagréable. D’autant plus qu’il sort une réplique fétiche de Terminator. J’aime beaucoup l’alchimie qu’il partage avec Kamala. Quand même, ce dialogue est savoureux :

Kamala : Pourquoi la soupe est super rouge ?

Red Dagger : C'est sa couleur normale. Vous blanchissez même la soupe, aux États-Unis ?

Kamala : Où t’as trouvé un foulard assez long pour couvrir ta grande bouche ?

Suite à cette petite saveur (heureusement point trop épicée), on a une brève explication de l’origine des Djinn. Il s’agit donc d’individus venant d’une dimension parallèle. Voilà ce qui me ravive les bons souvenirs de la série Fringe (2008-2013).

Et je finis le tour de l’épisode en abordant l’action. Cet épisode va un peu plus loin que les autres en offrant plusieurs combats et une course-poursuite qui fait du bien après celle ridicule du Livre de Boba Fett (2022). J’ai vraiment hâte de découvrir une Kamala à l’aise avec ses pouvoirs. Quoiqu’il en soit, c’est sympa de la voir prendre ses marques avec et devenir chaque jour qui passe un peu plus à l’aise.

Par dépaysé.

Conclusion

Comme le Chevalier de la Lune, Kamala Khan nous invite à prendre l’avion. Cette fois-ci, on atterrit au Pakistan. Ce qui permet un épisode dépaysant, m’ayant plongé dans une culture que je ne connais que très peu. Bref, je me suis régalé à nouveau. À noter des scènes d’action sympathiques, une grand-mère attachante et un masque que je trouve vraiment cool.

+

  • Immersion dans la culture pakistanaise
  • Grand-mère de Kamala
  • Masque de Kamala
  • Plan final

  • Méchants trop lambda
7/10

S’abonner
Notification pour
guest

5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Pin It on Pinterest