Critique : Miss Marvel – Épisode 3 « Sa destinée »

Feat la légende des dix anneaux

Fiche

TitreMiss Marvel Titre VO
CréateurBisha K. Ali RéalisateurMeera Menon
Acteurs Iman Vellani, Matt Lintz, Yasmeen Fletcher, Zenobia Shroff, Mohan Kapur, Saagar Shaikh, Rish Shah, Adaku Ononogbo, Alysia Reiner, Laith Nakli, Nimra Bucha, Travina Springer
Saison1 Épisode3
Date de sortie22 / 06 / 2022 Durée48 mn
GenreAction, Aventure, Comédie, Drame, Fantastique, Mystère, Policier, Science fiction ChaîneDisney+

À l’approche du mariage d’Aamir, Kamala doit affronter les conséquences de sa décision.

Critique

Attention, cette critique contient des spoilers

L’épisode où les enjeux se dévoilent

On avait quitté Kamala Khan rencontrant la maman de son crush. L’occasion parfaite pour approfondir un peu plus le background et ça ne manque pas avec une scène d’ouverture nous invitant à retourner en 1942. Histoire de découvrir d’où vient le bracelet.

On a déjà de gros indices sur cette scène. Ça commence avec une main et un morceau de bras bleus. Les Kree ?

Puis une réplique : « Où est l’autre ? ». Ah ok, il y a donc deux bracelets. Voilà ce qui rejoint les fameux bracelets de Mar-Vell, celui des comics. Les néga-bracelets.

Et on termine avec un aperçu des… dix anneaux ?! Il y aurait un lien avec Shang-Chi ? Plus précisément, avec la légende des dix anneaux ? Cela rejoindrait la fameuse scène post-générique où Wong tease l’origine des anneaux.

Bordel, cette scène lâche tellement de trucs. Va me falloir des explications.

Les Djinn

On enchaîne direct avec la fameuse bande qui entoure la reum du crush. Une joyeuse troupe qui n’a pas pris une ride depuis 1942 et semblant vachement sympa. Joli piège. Boum, encore une révélation. On apprend que ce sont des Djinn. La classe. J’adore le fait d’utiliser la mythologie islamique. Marvel est en train de faire du bon taf question mythologie après celle nordique via Thor et égyptienne via Moon Knight.

En passant, j’aime beaucoup la blague avec Kamala (encore géniale dans le rôle et non, je ne me lasse pas de le répéter) essayant de savoir si Kamran est un vieux ou un jeune.

Après tant de révélations, on revient sur des trucs plus terre-à-terre (rien d’aussi effrayant que la pizza-glace) mais efficaces entre le service Damage Control avec une superbe entrée en matière de leur agent et les amis et la famille de Kamala. Je kiffe toujours autant le père. Vraiment un excellent personnage comique. Tandis que la mère m’a agréablement surprise au détour d’une scène joliment émouvante.

Un mariage et zéro enterrement

On arrive ensuite à l’événement de l’épisode. Non pas la bagarre, mais le mariage. Un peu de douceur dans ce monde de brutes, que diable ! Ou devrais-je dire que Méphisto ?

J’aime beaucoup la manière dont le personnage de Kamala commence à forger son identité de super-héroïne à travers ses doutes. Petit moment de frisson héroïque quand elle découvre le masque fabriqué par Brian… Euh, oui, non, bien sûr que je voulais dire Bruno ! Satané Kamran ! C’est sûr qu’il fait exprès.

Bref, je parlais du mariage. Après The Boys, on a encore une scène de danse. Comme j’aime bien ça, je ne boude pas mon plaisir.

Puis les emmerdes arrivent. La bande vachement sympathique du début devient vachement moins sympathique. Ils font même un peu peur. Même le bouffon qui s’intéresse aux trucs les plus débiles.

Les raptors à la poursuite de Kamala

Quand l’action se lance, on se rend compte que la bande est loin d’être une bande de kékés. Les mecs se démerdent vachement bien quand il s’agit de se battre et sortent même des armes assez cools. Je n’oublie pas non plus le remake de la scène culte de la cuisine de Jurassic Park avec la bande se prenant pour des raptors. Petit kif en voyant Kamala utiliser ses pouvoirs, surtout son poing géant iconique.

Je vais vous avouer que je commençais à m’inquiéter pour Kamala parce qu’en face, ce ne sont pas des rigolos et la pauvre n’est vraiment réglée question combat. Puis le service Damage Control débarque et neutralise tout le monde sans trop de soucis avec des rayons paralysants piqués à Star Wars. Celle-là, je m’y attendais pas.

Pfiou, après un moment #gênance #malaisance avec Nakia, on finit l’épisode sur un cliffhanger me donnant sacrément envie d’être à la semaine prochaine. On se pose un créneau mercredi prochain ?

Par un peu dépité quand il voit ces haters en train de plomber la moyenne IMDb de Miss Marvel à coup de 1/10, quelle bande de fragiles…

Conclusion

Miss Marvel continue son (excellent) bonhomme de chemin avec un épisode offrant du teasing assez génial, un rythme toujours aussi impeccable, un background pakistano-américain délicieux et un improbable remake de la scène de la cuisine de Jurassic Park. Bref, vivement la semaine prochaine.

+

  • Ce teasing sur la scène d’ouverture
  • Danse du mariage
  • Toujours aussi fun et rythmé
  • Remake de la scène de la cuisine
  • Kamala, sa famille et ses amis

  • Réalisation pas encore au niveau du premier épisode
8/10

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Pin It on Pinterest