Critique : Les making-of – Star Wars : The Mandalorian – Saison 2

Classique, mais efficace

Fiche

TitreDisney Les making-of – Star Wars : The Mandalorian Titre VODisney Gallery: Star Wars: The Mandalorian
Saison2 Nombre d’épisodes1
Date de sortie25 / 12 / 2020 Durée65 mn
GenreDocumentaire ChaîneDisney+

Découvrez comment les talents de la deuxième saison du Mandalorien ont propulsé la série.

Critique

Première surprise, il n’aura pas fallu attendre plusieurs mois avant d’avoir droit au making-of pour la deuxième saison de The Mandalorian vu qu’il est disponible le vendredi d’après la sortie du dernier épisode. Seconde surprise, il n’y a pas plusieurs épisodes, mais un seul. Troisième surprise (ça a en fait un paquet, ça tombe bien, ça colle avec le thème de la journée de la sortie : Noël), on abandonne le format avec les membres de l’équipe discutant autour d’une table ronde. On part sur un making-of classique d’une durée d’un peu plus d’une heure.

La table ronde, c’était sympa. Surtout quand Dave Filoni prenait la parole, mais la plupart du temps, c’était du blabla. Ce passage à un format habituel est quand même plus efficace. Par contre, cette fois-ci, on ne découpe plus en thèmes, mais en épisodes. Grosso modo, entre cinq et dix minutes sont consacrées à chaque épisode afin de permettre au réalisateur attitré de présenter le grand apport de son chapitre, quelques secrets de tournage et des images fortes. Celui où George Lucas prend Baby Yoda, pardon Grogu, dans ses bras vaut le détour. Aussi, on peut voir comment le duo Favreau / Filoni se comporter sur le plateau d’un autre réalisateur.

Ce qu’on gagne en rythme, on perd en informations (pas de mention, par exemple, du Jeans Guy). Mais au final, ce n’est pas si problématique que ça, car les éléments les plus importants, comme le casting et surtout le Volume, ont déjà été abordés dans la première saison. Pour cette suite, on ne fait que prolonger en abordant les réelles nouveautés. Juste un vrai bémol : pas un seul mot concernant L’APPARITION du dernier épisode.

Par croisant les doigts très forts pour avoir la même chose sur WandaVision.

Conclusion

On abandonne le découpage en mode table ronde / plusieurs épisodes pour un making-of classique d’une heure. C’est amplement suffisant, car tout est parfaitement condensé et la première saison suffisait déjà pour présenter les éléments fondateurs de The Mandalorian. En tout cas, c’est une heure que je n’ai pas vu passer.

+

  • Beaucoup d’images sympathiques du tournage
  • Format classique, mais efficace
  • Excellent rythme

  • Survole le sujet
8/10

Pin It on Pinterest