Critique : Le Secret de la cité perdue

À la poursuite de la couronne de feu

Fiche

Titre Le Secret de la cité perdue Titre VOThe Lost City
Réalisateurs Aaron Nee, Adam Nee Scénaristes Oren Uziel et Dana Fox et Adam Nee & Aaron Nee
Acteurs Sandra Bullock, Channing Tatum, Daniel Radcliffe, Da’Vine Joy Randolph, Brad Pitt
Date de sortie20 / 04 / 2022 Durée1h 52
GenreAction, Aventure, Comédie, Romance Budget68 000 000 $

Une romancière d’amour en tournée de lecture avec son modèle de couverture est victime d’un enlèvement qui l’entraîne dans une aventure féroce dans la jungle.

Critique

Tout promettait de nous offrir une aventure dynamique bourrée d’humour. Le casting avait l’air impeccable tout comme l’idée de départ. On pouvait également compter sur une esthétique léchée.

À l’arrivée, ce fut un crash.

Décollage

Pourtant, le vol avait bien commencé. Les deux pilotes Aaron Nee et Adam Nee débutent avec un joli décollage m’ayant rappelé le culte Le Magnifique (1973) de Philippe de Broca avec Bébel. Durant le passage en question, j’ai vécu un réel film d’aventure, avec le kistch qu’il faut pour que ce soit jouissif, avant que l’intervention de l’écrivaine ne chamboule tout.

Après le décollage, on m’offre quelques boissons me permettant de faire connaissance avec les personnages. Les boissons n’étaient pas assez fraîches à mon goût, mais au moins le gosier est rassasié.

Puis, c’est l’apéro avec l’introduction du méchant joué par Daniel Radcliffe qui poursuit sa galerie de rôles censés faire oublier Harry Potter. Un apéro qui finit avec une jolie descente au terme d’un improbable passage fendard, pour ne pas dire venteux.

Surclassement

Enfin, le plat de résistance. Le clou du voyage. Le surclassement en première classe, car une place de libre, il y a, et c’est moi qui a été choisi pour aller m’asseoir à côté de… Brad Pitt ! Sans hésiter, la scène la plus drôle et rythmée du film. C’est simple, le beau Brad débarque et pulvérise tout sur son passage avant de repartir aussi vite qu’il est arrivé en concluant son intervention par une réponse hilarante à la question de Loretta (Sandra Bullock) lui demandant pourquoi il est si beau : « Mon père était présentateur météo. ».

Puis, le drame. L’hôtesse de l’air revient me voir avec une tête pas bon signe du tout. Elle m’informe qu’elle est vraiment désolée, confuse et un lot de synonymes que j’ai oublié. En fait, elle s’est trompée dans le nom. Ce n’était pas Marvelll avec trois L, mais Marvell avec seulement deux. Retour dépressif en seconde classe, pour un siège entre plusieurs gamins visiblement dopés au sucre… À ce moment-là, tu peux prendre une photo de mon visage pour en faire un mème symbolisant la dépression sans problème.

Le crash

Tout le reste du voyage ne fait que cumuler les clichés classiques avec une alchimie inexistante entre ses deux têtes d’affiche pourtant bruyantes avec des blagues bas de front (je suis entouré de gamins, je vous rappelle). Le tout sur des décors respirant tellement le faux que jamais on y croit. Si l’histoire vous intéresse, je vous conseille de vous tourner vers le classique de Robert Zemeckis, À la poursuite du diamant vert (1984). Vous avez la même chose, en mieux. Même si presque 40 ans ont passé depuis la sortie.

PS : Il existe d’ailleurs un hommage discret et amusant envers À la poursuite du diamant vert via le personnage de Brad Pitt, Jack Trainer. Il a le prénom du héros joué par Michael Douglas (Jack Colton) et le nom, modifié pour les besoins d’une blague, de la femme de Robert Zemeckis qui y tient un petit rôle : Mary Ellen Trainor.

Par un peu dégoûté quand même, il y avait tout pour avoir une géniale comédie d’action.

Conclusion

En refaisant À la poursuite du diamant vert (1984) avec un soupçon de Le Magnifique (1973) de Bébel, j’imaginais un bon film d’aventure avec des bonnes blagues. Malheureusement, non. Seul l’excellent passage avec Brad Pitt est à sauver. Le reste étant désespérément mou.

+

  • Caméo de Brad Pitt

  • Sans réelle inspiration
4/10

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Pin It on Pinterest