Critique : Hansel & Gretel : Witch Hunters

Affiche française du film Hansel & Gretel : Witch Hunters réalisé par Tommy Wirkola avec Jeremy Renner et Gemma Arterton
20 ans après, ils reviennent

Fiche

Reboot du conte populaire allemand recueilli par les frères Grimm
Titre:Hansel & Gretel : Witch Hunters
Réalisateur(s):Tommy Wirkola
Scénariste(s):Tommy Wirkola
Acteurs:Jeremy Renner, Gemma Arterton, Famke Janssen, Pihla Viitala, Peter Stormare, Derek Mears, Ingrid Bolsø Berdal, Joanna Kulig
Titre original:Hansel and Gretel: Witch HuntersDate de sortie:6 mars 2013
Pays:États-Unis, AllemagneBudget:50 000 000 $
Genre:Action, Fantastique, HorreurDurée:1h28

Interdit aux moins de 12 ans

Liés par le sang, Hansel et Gretel ont aujourd’hui soif de vengeance, et ils s’en donnent à cœur joie. Pourtant, sans le savoir, ils sont désormais victimes d’une menace bien plus grande que leurs ennemis : leur passé.

Photo du film Hansel & Gretel : Witch Hunters avec Gemma Arterton et Jeremy Renner
Voilà comment on se débarrasse correctement d’une sorcière. Une pelle au niveau du cou et un bon coup!

Critique

Ça sent la grosse connerie? Et alors? Un moment à un autre, il faut savoir poser ses burnes sur la table et risquer de se prendre un gros coup de marteau dessus. C’est que j’ai fait, j’avoue tout de même que j’ai fermé les yeux en sentant le marteau déchirer l’air mais finalement, il ne s’est pas abattu sur mes précieux bijoux de famille. Mes futurs enfants me remercieront. Bon j’avoue comme entrée en matière, j’ai fait mieux mais ça résumait un peu mon état d’esprit avant de voir Hansel & Gretel : Witch Hunters.

Défoncé par la presse française, le film de Tommy « Dead Snow » Wirkola est-il une grosse daube comme on essaie de nous le faire vendre? Pas du tout. Certes ce n’est pas non plus le nouveau Avengers, sommet du cinéma d’action pop-corn ou le nouveau The Dark Knight, sommet du cinéma d’action sérieux. Je digresse juste cinq secondes mais ce serait cool d’avoir une The Dark Avenger, mélange de ce qui se fait de mieux chez les Vengeurs et chez le Chevalier Noir. Peut-être avec Justice League? Bref, revenons au film d’Œil-de-faucon. Wouah, t’as vu comment j’ai réussi à faire une cheminement entre l’intro, Avengers et Hansel & Gretel : Witch Hunters, tout ça grâce à Jeremy Renner. Quoi? C’est pourri? Ouais, en me relisant, je me rends compte que t’as raison.

« Défoncé par la presse française, le film de Tommy « Dead Snow » Wirkola est-il une grosse daube » ?

Hansel & Gretel : Witch Hunters revisite un conte allemand populaire en faisant une sorte de « Que sont-ils devenus? ». Que sont devenus Hansel et Gretel après avoir fait un rôti avec la sorcière? Des chasseurs de sorcières… mais mon dieu, c’est d’une limpidité. Fallait y penser quand même (euh, je déconne là, je précise, on sait jamais). Qui pour jouer Hansel? Œil-de-faucon. Qui pour jouer Gretel? Noomi Rapace, ah non, l’actrice suédoise a refusé, préférant aller tourner Dead Man Down avec le mec qui l’a révélé sur Millénium. Ce sera donc Gemma Arterton rendue mondialement célèbre après avoir été une James Bond Girl sur Quantum of Solace (un des plus mauvais James Bond, malheureusement pour elle). Elle avait été aussi la fille à sauver dans l’adaptation de Prince of Persia. Deux acteurs au profil plutôt physique, voilà ce qui ne sera pas de trop pour exploser la tête des sorcières!

Photo du film Hansel & Gretel : Witch Hunters avec Jeremy Renner
Le final du film vaut le coup d’oeil pour sa galerie de sorcières atypiques.

Exploser la tête? Oui, c’est là la plus grande jubilation de ce Hansel & Gretel 20 ans après, ils reviennent. Le film est délicieusement gore. Humain arraché de tous ses membres, têtes explosées au fusil à pompe, décapitations, tout y passe pour le plus grand plaisir des fans de gore… tout sauf les éviscérations (faut plutôt se pencher sur la série The Walking Dead pour ça). D’ailleurs si vous avez envie d’être dégoûté, allez sur Google Images, enlever la censure et tapez « éviscération »… Surtout ne mangez pas avant, je vous aurais prévenu.

« Humain arraché de tous ses membres, têtes explosées au fusil à pompe, décapitations, tout y passe »

Après l’histoire, bon rien d’extraordinaire, une sombre histoire de complot, des sorcières méchantes et deux héros. Le genre de truc qui tient sur un PQ (pourquoi un PQ? Parce que c’est toujours aux toilettes où on a le plus de temps pour réfléchir quand l’autre ne veut pas sortir pour prendre un bain). Par contre, j’ai pas mal apprécié le bestiaire. Surtout la sorcière qui ressemble vachement à Kerrigan, la Reine des Lames de Starcraft et aussi Edward le troll (sa scène d’action est jouissive). En grande méchante, on a une autre James Bond Girl (tiens Gemma, le monde est petit… ou ne suffit pas?) Famke Janssen. Pour l’anecdote, l’actrice a avoué qu’elle avait accepté le rôle « en partie » pour payer son hypothèque. Une telle franchise fait plaisir.

L’avantage de ce film, c’est qu’il ne se prend pas la tête, en témoigne ses petits répliques humoristiques, et délivre des scènes d’actions avec une pincée de gore trop rare dans ce genre de cinéma. Surtout, il ne dépasse pas une heure et demie. Par contre, la 3D est vraiment moyenne malgré les nombreux effets de jaillissement. En fait, je pense que c’est mon cinéma qui est nul donc, je ne sais pas… C’est toujours difficile de critiquer la 3D. C’est pour ça que je préfère le faire avec les blu-ray parce qu’au moins, j’ai des lunettes actives.

Mention spéciale au final avec sa masse de sorcières aux looks vraiment réussis. Dommage que ce soit aussi court ce final.

Hansel & Gretel : Witch Hunters Photo
Le fameux PQ utilisé pour le scénario. Oui, il est grand. Je soupçonne le réalisateur/scénariste d’être un troll dans la vraie vie.

Conclusion

Un film d’action avec une particularité rare dans ce genre de cinéma: il est gore! De quoi passer une bonne heure et demie sans prise de tête.

+– Gore
– Edward le Troll
– Court
– la morale de l’histoire « ne vous empiffrez pas de sucreries » idéalement placée
– Ça ne vole pas haut quand même (mais ça fait du bien)
6/10

Pin It on Pinterest