Critique : Échange Standard

Refuse échange, demande remboursement

 
Fiche

Réalisateur(s):David Dobkin (Serial noceurs, Shanghai kid II)
Scénariste(s):Jon Lucas et Scott Moore (Very Bad Trip, Tout… sauf en famille)
Acteurs:Ryan Reynolds (Green Lantern), Jason Bateman (Comment tuer son boss?), Leslie Mann (I Love You Phillip Morris), Olivia Wilde (Cowboys et envahisseurs)
Titre original:The Change-Up
Pays:États-UnisDate de sortie:28 décembre 2011
Genre:ComédieDurée:1h52
Budget:52 000 000 $
À l’école primaire, Mitch et Dave étaient deux copains inséparables. Mais au fil des années, leurs chemins se sont petit à petit éloignés. Dave est maintenant un brillant avocat, dévoué à son travail, à sa femme et à leurs trois enfants, alors que Mitch est toujours célibataire, tourne sporadiquement dans des films minables et fuit la moindre responsabilité comme la peste. Pour Mitch, la vie de Dave est un rêve : il a une femme délicieuse, des enfants qui l’adorent et gagne grassement sa vie. Quant à Dave, la vie de Mitch, dénuée d’obligations et de stress, le tenterait volontiers.

À l’issue d’une nuit passablement arrosée, l’impossible va se produire : Dave se réveille dans la peau de Mitch, et vice-versa.

C’est la panique totale, et les deux copains d’enfance vont vite découvrir que leur quotidien respectif est bien loin de la vie dont ils rêvaient. Leurs aventures se compliquent au contact de Sabrina, la jeune collègue sexy de Dave, et du père de Mitch. Nos deux usurpateurs vont devoir faire appel à des ressources insoupçonnées pour éviter de faire péricliter leur vie d’emprunt, jusqu’à ce qu’ils se débrouillent enfin pour reprendre possession de leur corps.

Critique

En partant d’un postulat rendu célèbre par Freaky Friday (pas le misérable remake avec Lindsay Lohan) à savoir le changement de corps pour deux personnes. Sauf qu’au lieu de s’adapter à une mère et sa fille, il s’agit de deux meilleurs amis aux modes de vie diamétralement opposés. Tandis que l’un est un homme marié avec trois enfants et au top dans son travail, l’autre est un célibataire endurci accumulant les aventures sans lendemain et au boulot merdique.

Le film n’a aucune originalité et il le sait ainsi la phase où les protagonistes découvrent qu’ils ont changé de corps est très vite expédiée pour se concentrer sur comment les personnages vont s’en sortir dans la peau de l’autre. Là aussi, il n’y aucune surprise, les deux font n’importe quoi avant de se rattraper (non sérieux?).

Vraiment aucune originalité alors ? Pourquoi regarder le film alors ? Pour ses deux acteurs, Ryan Reynolds et Jason Bateman (l’acteur comique qui monte, impossible de voir une nouvelle comédie américaine sans sa tronche) ? Ben même eux ne sont pas franchement exceptionnels. Jason fait du Bateman et Ryan fait du Reynolds. C’est rarement drôle (j’ai plus ri par le ridicule de l’ensemble que pour le film en lui-même), les effets spéciaux (oui, il y en a) sont franchement moches avec des incrustations de bébés à vomir et surtout, c’est très scato (du caca de bébé sur le visage – j’étais en train de manger à ce moment-là, merci bien…). Si le scato de Mes Meilleures Amies vous a dégouté, je ne peux que vous dire d’éviter Échange Standard.

En fait, le film est juste une comédie américaine dans la pure tradition du genre avec un enchainement de situation calibrée. Seulement cette année, on a vu bien mieux (Crazy, Stupid, Love, Comment tuer son boss ?, Bienvenue à Cedar Rapids, Morning Glory, Mes Meilleures Amies) et parmi eux, Échange Standard fait un peu tache. Mais au moins, on ne s’y fait pas chier (pourtant le film dure presque deux heures).

Pour les mecs, il y a juste une scène qui vaut vraiment le coup : le déshabillage d’Olivia Wilde ! Elle finit en string… Pour tous ceux qui fantasmaient sur elle depuis qu’ils l’ont vu cette année dans respectivement Tron l’héritage, Cowboys vs Envahisseurs (ah mais quand j’y pense, elle était nue dedans aussi mais on n’y voyait rien et on était tellement mort de rire par le ridicule de la scène) et Time Out. Si tu t’en fous, au moins, tu pourras t’en servir comme excuse pour dégoûter ta copine, « Ouais chérie, ça a l’air génial, j’ai lu dans Le blog de Marvelll (merci de me faire un peu de pub au passage) qu’on va voir Olivia Wilde en string, j’ai trop hâte. On y va quand? », imparable! Et si elle veut quand même le voir, alors tu peux commencer à te poser des questions…

Conclusion

Une comédie pas franchement terrible. A réserver pour ceux qui sont en manque ou qui adorent l’un des acteurs principaux, le mieux ce serait quand même les deux. Pour les mecs qui sont obligés d’aller le voir parce que leurs petites copines les obligent, vous aurez un petit cadeau vers la fin avec une Olivia Wilde presque nue (ah merde, spoiler).
+– Le strip d’Olivia
– Quelques blagues
– Des acteurs peu concernés
– Une comédie tout ce qu’il y a de plus banale
4/10

Echange Standard affiche

Pin It on Pinterest